anipassion.com
Partagez| .

Bambitch & President Reagan


Nell Maisonneuve
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 21/12/2015
Messages : 3451
Avatar : Dave Franco
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 04/09/1991
Bloc notes :


Afficher


Bambitch & President Reagan, le Dim 19 Fév - 11:26


Bambitch & President Reagan



Je vous rappelle que vous êtes dans le noir donc votre personnage ne voit pas et ne reconnait pas son/sa partenaire. Ne demandez donc pas le prénom, histoire de jouer le jeu Wink

Chacun a le droit à 7 questions/7 réponses. Vous êtes libres de faire sous forme de RP ou de juste poster vos Questions/Réponses. Histoire que ça aille vite, évitons de faire de trop long pavé tout de même de préférence.

Afin de continuer le jeu de l'anonymat au maximum, nous vous demandons de poster en invité dans ce sujet avec votre pseudo Uniquement les participants ont le droit de poster dans ce sujet ! Merci Wink

(Si toutefois quelqu'un d'autre que vous venait à poster à votre place en utilisant votre pseudo, merci de nous en avertir et nous supprimerons le message Wink
President Reagan
Invité
avatar
Afficher


Re: Bambitch & President Reagan, le Dim 19 Fév - 16:23



Il s'installa à la nouvelle table. Le noir était si total qui ne pouvait même pas percevoir la silhouette de celle qui serait sa partenaire pour les prochaines minutes. Mais il la savait là, il entendait sa respiration et avait senti le léger changement d'odeur dans l'air, attribuable à son parfum.

« Bonsoir. »

Il sourit. On ne pouvait pas le voir, mais il restait convaincu que ses sourires s'entendait dans sa voix.

« Alors Bambitch, première expérience de Speed Dating ? »

Lui, n'était pas un habitué.
Bambitch
Invité
avatar
Afficher


Re: Bambitch & President Reagan, le Dim 19 Fév - 19:57

Le jeu de 7 minutes au paradis était un classique de l'enfance de la jeune fille. Alors quand elle entendit ce principe de speed dating avec 7 questions, ça lui rappela de bons souvenirs et elle y voyait l'opportunité de passer une bonne soirée en ce 14 février. Elle n'était pas vraiment stressée, pour elle, ce n'était qu'une façon inédite de rencontrer de nouvelles personnes. Installée sur sa chaise, elle passa une main dans ses cheveux avant de sentir une présence face-à-elle.

« Bonsoir. »

Elle répéta, sourire aux lèvres même s'il était complètement imperceptible pour son interlocuteur, tant la pièce baignait dans l'obscurité.

« Toute première! A défaut d'avoir un Valentin, je me suis dis que ça pourrait être sympa de passer ma soirée ici ! »

Une chose est sûre : elle n'aurait jamais participé à ce genre d'animation si elle avait été en couple. Elle décida de se lancer la première dans l'interrogatoire, puisqu'un temps précis leur était imparti pour faire connaissance.

« Allez, je prends la main. » Honneur aux filles, non ? « Pourquoi es-tu célibataire aujourd'hui ? »
President Reagan
Invité
avatar
Afficher


Re: Bambitch & President Reagan, le Mar 21 Fév - 1:46



Il sourit en découvrant ses dents, qui ne purent malheureusement pas briller dans ce noir complet.

« Nous en sommes donc à notre baptême tous les deux ! »

Elle prit l'initiative de lancer le bal des questions. Et n'y alla pas de main morte. Il laissa échapper un léger rire.

« Bonne manière d'être rapidement fixé sur mon caractère ... »

Il eut un sourire en coin. Puis il répondit sur un ton sincère, bon joueur qu'il était.

« Un travail trop prenant qui restera malheureusement toujours ma priorité ... »

Il poussa un léger soupir, avant d'ajouter, sur un ton de nouveau amusé.

« Et des critères peut-être un tout petit peu élevés ... »

Il fallait bien l'admettre.
Il enchaina rapidement, actuellement heureux de se trouver là.

« Amatrice de cinéma à ce que j'ai compris ? Quel est ton film préféré ? Et je veux savoir pourquoi, évidement. »

Ça allait de soi.
Bambitch
Invité
avatar
Afficher


Re: Bambitch & President Reagan, le Dim 26 Fév - 22:39

Bambitch esquissa un sourire satisfait en entendant le rire et la petite remarque de son partenaire actuel. Elle profitait des règles du jeu qui indiquait de répondre à toutes les questions posées, c'était un des facteurs qui allaient participer à son amusement ce soir-là.
Un travail prenant. De l'exigence. Bambitch sourit légèrement dans un silence, passant une main sur sa nuque. Elle se retrouvait dans le caractère de ce jeune homme, sauf pour les priorités.

Une question lancée comme une bombe lui atterrit à la figure. Son film préféré ? C'était une question tellement compliquée ! Plusieurs noms se bousculèrent dans sa tête, elle prit même de longues secondes pour réfléchir.

« Black Swan. » répondit-elle finalement, regrettant presque instantanément sa réponse. « Enfin, dans les plus récents. » se reprit-elle. « Ce genre d'atmosphère oppressante, cette impression de cauchemar éveillé, ça a fait battre mon cœur tout au long du film. J'aime comment est dépeint la passion, comme une souffrance physique et psychologique. Nina porte un amour inconditionnel à la danse, et je trouve ça réaliste d'associer cet amour à la mort. L'actrice principale incarne parfaitement son rôle, et au-delà de l'intrigue et de interprétation des personnages, c'est un film sensationnel. En même temps, avec Darren Aronofsky comme réalisateur, il ne fallait pas s'attendre à mieux. Requiem for a dream fait aussi parti de mes grands coups de cœur. »

Elle passa une main dans ses cheveux, un tic qu'elle gardait avec elle depuis toujours. Même dans le noir.

« T'étais quel genre de garçon, au lycée ? » Le secondaire était la période où chaque adolescent construisait un peu son identité. Les groupes y étaient assez catégoriques : les quaterbacks, les cheerleaders, les geeks/intellos, les skateurs, ceux qui appartenaient au club comédie musicale... C'était une bonne question pour cerner son partenaire, même s'il était devenu un adulte depuis ce temps là.
President Reagan
Invité
avatar
Afficher


Re: Bambitch & President Reagan, le Jeu 2 Mar - 1:32


Il esquissa un sourire, qui du très certainement s'entendre dans sa voix.

« Beaucoup de goût à ce que je vois ... »

C'était un bon choix. Et une explication parfaitement à la hauteur.
Il s'amusa de la seconde question. Après l'audace, l'originalité.

« J'étais dans le bon groupe, celui qu'on remarque. »

C'est drôle, comme ça le faisait sourire de se remémorer cette époque.

« Mais j'étais plutôt l'exemple à suivre dans mon groupe d'ami, celui qui savait s'y prendre avec les gens, avec les profs. Et qui avait de bons résultats, sans trop d'efforts. »

Il laissa échapper un léger rire, fut forcer d'admettre.

« Je crois que réalité, j'en agaçais plusieurs avec mes grands airs, même si personne n'a jamais osé me le dire. »

Il avait côtoyé les sportifs, les tombeurs, tout en gardant toujours sa réputation de bon garçon. Qu'on regardait tout de même avec un mauvais oeil, tant qu'il n'était pas venu nous jouer son petit numéro et nous charmer avec son beau sourire. C'est un peu ce qu'il faisait toujours d'ailleurs.

« Un plaisir coupable ? »

C'était une question intéressante, pour lui qui en avait plus d'un.
Bambitch
Invité
avatar
Afficher


Re: Bambitch & President Reagan, le Sam 11 Mar - 18:20

En sachant que sa réponse venait de plaire à son partenaire, Bambitch sourit silencieusement. A son tour, il répondit et elle ne fût pas moins satisfaite de son retour. Elle se fit une image mentale de cet homme, des années en arrière. Plus elle l'imaginait, plus elle avait envie que les lumières s'allument. Malheureusement, il leur fallait attendre la fin de leur speed dating. Et finalement, languir n'était qu'une raison de plus pour passer un bon moment.

Un plaisir coupable ? Un sourire rieur s'afficha sur le visage de Bambitch, qui se serait sans doute révélé lumineux sous la lumière. « Mon amour pour les réseaux sociaux... le théâtre, le cinéma. Danser quand je suis seule, le shopping. » La liste aurait pu être longue, mais elle se limita. Toujours avec son éternel air d'élégance, elle décroisa ses jambes pour inverser leurs positions.

« Si tu étais un péché capital? » demanda-t-elle, le vice au bout de la langue.

President Reagan
Invité
avatar
Afficher


Re: Bambitch & President Reagan, le Jeu 16 Mar - 2:23



Il esquissa un léger sourire en coin.

« C'est toujours bien d'en posséder plus d'un ... »

Son ton était clairement amusé et complice. Lui-même multipliait les petits plaisirs ridicules, même s'il s'appliquait de les camouffler avec soin.
La prochaine question était un grand classique. Auquel il répondit sans hésitation, avec un léger rire, ironique.

« L'orgueil, évidemment, malheureusement. »

Il se permit d'ajouter.

« C'est vrai que ça peut jouer des tours, mais j'admet avoir plutôt tendance à le voir comme une qualité, malgré tout. Tant qu'il n'y a pas d'excès ... »

Tant qu'il n'y a pas d'excès, on ressort gagnant de ce genre de petit péché. C'était un peu ce qu'il laissait sous-entendre. Ça avait du se sentir, dans cette suspension évocatrice de sa voix.

« Ton souvenir d'enfance le plus marquant ? »

L'intérêt de cette noirceur n'était-il pas justement de se permettre ce genre de question, un peu plus personnelle ? Monsieur le President trouvait que si.
Bambitch
Invité
avatar
Afficher


Re: Bambitch & President Reagan, le Dim 19 Mar - 16:44

President Reagan avait raison, et encore, Bambitch s'était limitée à ne citer que ses plaisirs coupables les plus ordinaires. Pour connaître ceux qu'elle cachait, il fallait vivre avec elle tous les jours. Mais, elle ne voulait pas s'afficher dès le premier soir. Elle était Queen B, ce soir.

La réponse de P.R aurait pu paraître osée, s'il n'avait pas argumenté juste ensuite avec une certaine souplesse. Satisfaite, la demoiselle fit un sourire, elle ne parlait définitivement pas avec un imbécile ! Elle en fût pleinement persuadée lorsqu'il lui posa sa nouvelle question. Opportuniste, il profita de l’événement pour tenter une discussion intime. Bambitch laissa échapper un soupire, prise de court. « Wow. » dit-elle à voix basse. Sous la lumière, elle n'aurait certainement jamais osé s'exposer à une confidence aussi personnelle. Mais, l'obscurité lui facilita les choses. Il ne savait pas qui se trouvait en face d'elle, alors elle laissa tomber le masque et mis de côté son rôle de garce populaire pour s'ouvrir. « J'avais sept ou huit ans quand mon père faisait ses tournées dans le Texas et les états voisins. Je ne voulais pas me séparer de lui trop longtemps, alors malgré les réticences de ma mère, ils ont fini par accepter que je l'accompagne. On m'appelait le "bébé du bus" mais je me sentais comme une grande. Pendant plus de cinq semaines, je mangeais de la pizza avec eux, je buvais des sodas et j'apprenais leurs chansons pendant les trajets. Quand ma mère appelait le soir, on lui faisait croire qu'on mangeait bien ses plats diététiques qu'elle nous avait congelé pour qu'on garde une alimentation saine... » Elle sourit, nostalgique de cette époque. « En concert, mon père m'appelait toujours sur scène lorsqu'il jouait la chanson qu'il m'avait écrite pour mon anniversaire. Je m'asseyais sur l'estrade, face au public, et je levai mes mains en rythme avec la musique. Les gens suivaient mon geste, à travers les lumières leurs yeux paraissaient humides. Mon père réussissait à les sensibiliser. Et depuis, j'ai toujours su que je voulais moi aussi monter sur scène pour toucher les gens. » Elle n'avait pas tout débité à une allure folle, au contraire, elle avait prit son temps pour se re-mémorer ces événements. La période la plus marquante de son enfance.

Maintenant qu'elle s'était livrée comme elle n'aurait jamais penser le faire dans une soirée comme celle-ci, Bambitch sourit, arborant une expression presque sadique. « Qui a joué le rôle le plus influent dans ta vie, et pourquoi ? » Elle espérait que, lui aussi, se prête complètement au jeu.
President Reagan
Invité
avatar
Afficher


Re: Bambitch & President Reagan, le Mar 21 Mar - 0:15


Malgré la noirceur, il ne s'était pas forcément attendu à une confidence aussi sincère. Mais elle le fut, ça se sentait dans la voix de son interlocutrice. Il y décelait ce soupçon de nostalgie, de sourire, de bonheur. C'était une question difficile, il savait qu'il l'avait prise de court. Mais il fut ravi de la réponse. Il fit un mince sourire qu'elle ne put pas voir et s'absint de commentaire. On ne commentait pas ce genre de souvenir. Il n'y avait rien à commenter.
Il attendit sa question et ne fut pas vraiment étonné d'avoir droit, lui aussi, à quelque chose de plus corcé. On récolte ce que l'on sème, il le savait bien.

« Ma mère ... »

Il laissa échapper un léger rire.

« C'est d'un cliché horrible, mais c'est la vérité ... Il y a bien eut des enseignants qui m'ont beaucoup marqué lors de mon parcours scolaire, qui m'ont donné envie de suivre le parcours que j'ai suivi, mais la personne qui a toujours eu le plus d'influence sur moi, c'est ma mère. »

Il continua de se confier, sur un ton doux, s'épatant lui même d'en dire autant.

« Ce n'est même pas parce qu'elle me mettait de la pression ou des idées en tête, elle a juste ... Elle a cette façon de nous regarder et de nous parler qui nous donne envie de l'impressionner. Et elle connait les gens, très bien, en très peu de temps. »

Il fit un léger sourire en coin, ajouta, sur un ton plus amusé.

« Je pourrais aussi te faire une longue liste de figure politique et d'écrivains, mais ce serait beaucoup moins intéressant comme réponse, je crois ... »

Il se cala légèrement sur sa chaise, confortablement, plus décontracté maintenant qu'ils avaient échangés telles confidences.

« Comment décrirais-tu la relation amoureuse parfaite pour toi ? »

Il aurait pu se laisser aller à quelques choses de plus hors sujet, mais tant pis.
Bambitch
Invité
avatar
Afficher


Re: Bambitch & President Reagan, le Dim 2 Avr - 16:26

Face aux confidences de son rendez-vous, Bambitch affiche un petit sourire sur son visage - aussi doux que sincère. Au fond, elle est touchée par ses propos, tout simplement parce qu'elle se reconnaît dans cette relation parentale. Son héros à elle, c'est son père. Celui qui sait toujours la ramener sur Terre quand elle s'imagine déjà touché la lune. Celui qui connaît chaque parcelle de sa personnalité, sans la juger, sans vouloir la changer, simplement en l'appréciant à sa juste valeur. Celui avec qui elle est elle-même, chaque seconde passée à ses côtés. Non, il n'y a pas de doutes. Elle connaît bien cette relation entre un parent et son enfant, Bambitch.

« Sincère. » commence-t-elle. Elle lisse son jean de sa main plusieurs fois, la tête baissée. « J'imagine un amour pur entre les deux personnes, sans artifice. Que l'homme aime sa copine, qu'elle soit démaquillée, en tenue de sport ou décontractée. Qu'il l'aime dans la difficulté, dans la passion, dans l'improbable. Surtout, qu'il lui soit fidèle. » finit-elle, ayant relevé les yeux. Elle n'a pas osé parler d'un homme par rapport à elle, elle a préféré parler des autres. Elle a trop peur de l'amour pour oser s'imaginer la relation parfaite à ses yeux. Elle sait qu'elle n'existera pas, jamais. Elle sait qu'elle ne trouvera aucun homme à la hauteur, aucun auquel elle puisse enfin se risquer à accorder sa confiance. Le cœur de Bambitch, il est fermé depuis des années.

Elle décide de poser une nouvelle question, préférant changer de sujet. « Quelle est la première chose que tu fais le matin, et la dernière avant de t'endormir ? » Question dash, deux en un pour plus d'efficacité.
President Reagan
Invité
avatar
Afficher


Re: Bambitch & President Reagan, le Dim 9 Avr - 3:22



La sincérité. C'était un concept qui avait tendance à donner des brûlements d'estomac au Président. Il avait le sentiment de ne pas l'être très souvent. Mais quand il repassait le fil de sa journée dans sa tête, le soir, allongé sur son lit, il ne regrettait aucun de ses mots, trouvait toujours qu'il avait choisi les meilleurs. Que la sincérité à chaque instant ne l'aurait pas bien servi. Ni lui, ni ses interlocuteurs d'ailleurs.
Mais en amour, peut-être, oui, que c'est ce que ça prenait. Il savait l'être d'ailleurs, avec les êtres chers. Mais jamais constamment. Il n'était pas passionné par la vérité. Il n'était pas passionné par l'amour, malgré sa présence à cet événement. Mais quelque chose lui disait que Bambitch non plus, ne devait pas se trouver ici par excès de romantisme. Beaucoup plus par amusement.

« Le matin ... Je débranche mon téléphone de la table de chevet et je regarde mes messages, mes appels manqués, mes alertes du jour, toujours couché dans mon lit. »

Il fit un sourire en coin, ironique lui-même face à cette malheureusement addiction qu'il avait à son téléphone.

« Et le soir, je souhaite une bonne nuit à mon chat. »

Ce chat dont il avait trop parlé à tout le monde ce soir. Tant pis, ça le faisait encore sourire d'en parler.

« Quelque chose que tu as toujours dans ton garde-manger et pourquoi ? »

Le ton de la légèreté était tout de même beaucoup plus plaisant.
Bambitch
Invité
avatar
Afficher


Re: Bambitch & President Reagan, le Lun 17 Avr - 16:01

Bambitch sourit dans un soufflement amusé en appréciant la réponse de President Reagan. Ce qu'elle aime, elle, c'est se faire servir son petit déjeuner au lit et le déguster devant son téléphone portable en checkant ses notifications et en parcourant instagram de fond en comble depuis sa dernière visite.

La réponse qui suit lui arrache un rire léger. Elle se retient de lui demander le prénom de son chat, l'air amusé, et reprend son sérieux en cherchant une réponse à sa nouvelle question.

« Des fruits. » commence-t-elle, avant de se rendre compte qu'elle adore les manger avec... « Du chocolat ! » rajoute-t-elle précipitamment. Elle fait attention de limiter la fréquence où elle en mange, mais elle tuerait clairement pour son bol rempli de fraises découpés et recouvertes de chocolat blanc fondu.

La blonde réfléchit à une question amusante, elle s'est assez livrée pour ce soir. Autant finir la soirée à rire. « Tu préfères....avoir le déhanché de Shakira ou le style vestimentaire de Drake? » Et elle ne plaisante même pas avec les références, Shakira est son idole number one, Drake un fantasme.
President Reagan
Invité
avatar
Afficher


Re: Bambitch & President Reagan, le Mar 25 Avr - 1:19



Il eut un sourire en coin, amusé par la réponse de Bambitch. Ça faisait un peu enfantin, très certainement. La fondue au chocolat, ça n'était pas de prime à bord quelque chose que l'on mangeait souvent. Mais ça prouvait qu'elle avait conservé une partie de son coeur d'enfant, ce que le President trouvait assez louable.
Il laissa échapper un rire à cette nouvelle question, un rire généreux et sincère. Quelle question ridicule. Ça l'amusait définitivement cette soirée. Et il appréciait le changement de ton des questions. Les confidences, même dans le noir, ça n'allait bien qu'un temps. Il fit mine d'hésiter, sérieusement.

« Hummm, choix très difficile ... »

Il répondit avec une teinte d'amusement dans la voix.

« Mais je crois que mon coeur penche pour le déhanché de Shakira ... »

Il ajouta rapidement, toujours plaisantin.

« Personne n'a oublié Hips Don't Lie après tout ... »

Très amusante cette Bambitch.

« Si tu apprennais demain que tu as gagné le million, tu en ferais quoi ? »

Allez, dans les questions clichées.

Bambitch & President Reagan

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: Hors jeu :: Archive des rps-