Partagez| .

The world is a book, and those who do not travel read only one page. Hayley Shank


Invité
Invité
avatar
Afficher


The world is a book, and those who do not travel read only one page. Hayley Shank, le Mer 8 Fév - 16:14


Hayley Shank




Nom : Shank • Prénom : Hayley • Surnom : La voyageuse, l’enfant du monde ou tout simplement Hay ou Ley • Age et date de naissance : 27 ans 14/12/1989 • Lieu de naissance : Paris • Études/Métier : Chargée de relation internationale • Statut civil : Divorcée • Orientation sexuelle : Hétérosexuelle • Célébrité sur l'avatar : Jessica Stroup


Physique :



Hayley a deux tatouages. Son premier tatouage se trouve à côté de son sein droit et c’est une carte du monde. Son deuxième tatouage se trouve entre les deux omoplates. C’est un mandala qui est dessiné.

Elle fait également attention à son apparence, à l’image qu’elle donne. Ses cheveux sont toujours à la bonne place, ses vêtements sont minutieusement choisis pour chaque occasion. Il n’y a pas un kilo en trop et un kilo en moins. Tout doit être parfait.

Hayley est normalement brune, puis elle est devenue blonde et aujourd’hui elle est brune avec des mèches blondes. Ces deux couleurs représentent parfaitement l’ambivalence de la jeune femme.

Hayley a les yeux bleus comme sa fille, Rosie. Elle a également un visage plutôt fin.

Elle a des petites fossettes sur ses joues qui s’accentuent quand elle sourit. Il est impossible de savoir lorsqu’elle sourit si c’est un sourire véritable ou un masque.


Caractère :



Hayley est une droguée. Elle est droguée au voyage, à cette excitation. Son sang coule plus vite lorsqu'elle achète un billet, lorsque son avion arrive quelque part. C'est une nomade. Incapable de rester trop longtemps au même endroit, elle a besoin de découvrir, parcourir et de faire le tour du monde.

Hayley est polyglotte. Elle parle l'anglais, le français et l'allemand couramment. Mais elle sait se faire comprendre dans d'autres langues. Elle est toujours dans l'apprentissage et ne se lasse jamais d'apprendre des nouvelles langues.

C'est une jeune femme qui ne cesse de rire et de profiter de chaque instant mais lors de sa conception ses parents ont oublié de lui donner les gênes des blagues. Elle est très bon public mais n'a malheureusement aucun talent pour les blagues.

Elle cherche désespéramment un équilibre entre sa vie de nomade et sa vie de femme d'affaire. Elle rêve de liberté mais n'ignore pas qu'elle ne pourrait jamais atteindre ce but. Ses parents ne seront pas toujours là pour financer ses voyages, alors elle se prend en main pour accomplir sa vie professionnelle.

Hayley a toujours fui. Elle fuit les responsabilités. Elle rêve de revivre son enfance et de découvrir des endroits aussi merveilleux les uns que les autres. Etre maman n’a jamais été dans ses plans. Etre mariée n’est pas un idéal de vie qu’elle s’était fixée. Alors certes, au départ elle vivait les plus beaux moments de sa vie mais au fur et à mesure sa vraie nature réapparaissait. Alors elle a fui comme elle savait si bien le faire.

Tout doit être parfait, tout doit être à sa place. Hayley est une vraie maniaque. Tout doit être structuré pour une meilleure organisation. C’est également le cas dans sa vie, tout doit être exactement à la place qu’Hayley leur a donné.

Depuis très longtemps, Hayley adore la photographie. Elle aime capter un moment unique et l’enfermé à jamais dans sa boîte aux merveilles. La brune ne possédait pas des milliers d’affaires, cependant elle transportait avec elle à chaque déménagement un carton remplis d’album photo. La plupart du temps c’était des paysages et de temps en temps des portraits.

Hayley a deux personnalités. La Hayley brune, la petite file rêveuse et naïve, celle de l’espoir et de l’émerveillement. Puis il y avait la Hayley blonde, l’inaccessible, la hautaine. Ces deux Hayley sont totalement différentes mais ont besoin de l’autre pour exister.

Hayley aime Rosie et Jake.

Le temps ne cesse d’avancer. Hayley aimerait l’arrêter pour revivre les moments extraordinaires de son enfance, mais le temps ne cesse de la rattraper. Le monde est beau mais l’humain ne l’est pas. La jeune femme l’a compris à son adolescence et a perdu cette part de naïveté et d’innocence. Pourtant elle souhaite au fond d’elle trouver sa place pour continuer d’espérer et de rêver. La vie et les responsabilités ont tendance à prendre les devants mais elle tente tout de même de garder une place pour ces rêves inassouvis, de retrouver les sensations de son enfance.


Histoire :



« Je retourne mon cerveau encore et toujours essayant en vain de comprendre cette décision. Qu’est ce qui me pousse à revenir à partir ? Et pourquoi Austin ? Pourquoi cet élan soudain pour cette ville ? Alors je cherche. Et je fuis encore. »


Les maisons remplies de carton

« D’avion en avion, de train en train je parcourais le monde avec ma famille. Je m’étais habituée à m’attacher aux personnes, à la culture, à la beauté du pays mais jamais à l’endroit. Nous bougions tout le temps pour cinq années, parfois plus ou parfois moins. Mon père était un ingénieur-architecte embauché par une entreprise américaine travaillant à l’international pour superviser des chantiers exploités hors du territoire américain. Il avait des missions plus ou moins longue en France, en Allemagne, au Royaume-Unis, en Australie, en Inde, … Il l’avait rencontré, ma mère qui avait décidé de le suivre mais s’il fallait qu’elle quitte sa vie. Mon frère, Stephen est né à Adelaïde et moi à Paris. Nous étions des enfants d’expatriés, des enfants du monde. Nous n’avions jamais le temps de défaire les cartons, nous n’avions jamais le temps de se créer une vie dans un endroit mais cela convenait à tout le monde. J’avais essayé de m’imaginer vivre dans la ville dans laquelle j’étais née et cela me paraissait inconcevable. Je vivais à travers les différents fuseaux horaires. Je respirais pour ces cultures et langues différentes. Ce que j’appréciais le plus dans cette vie, c’était la possibilité de m’approprier chaque pays de la manière que je souhaitais. »


La province infernale

« Tout me destinait à un avenir prometteur. Chaque année était un mystère. Du jour au lendemain nous pouvions partir dans un autre pays. J’étais le mystère et la nouveauté des camarades. Lorsque j’étais petite, une nouvelle école était pour moi un nouvel endroit pour découvrir, connaître et me faire des amis. Il était rare que je sois seule puisque Stephen n’était jamais vraiment loin. Il était mon aîné de deux ans. Nous aurions pu se battre, ne pas s’entendre mais c’était tout le contraire. A part lui, personne ne vivait la même chose que moi. C’était mon compagnon de voyage et mon partenaire de tous les jours. Cette vie convenait à tout le monde. Notre père avançait de plus en plus dans son travail. Sa performance lui permettait de plus ou moins choisir ses destinations. Ma mère avait trouvé sa voie dans l’humanitaire. Stephen et moi avions la chance d’avoir des amis de différents pays.
L’été de mes quinze ans, nous étions à Portland profitant des beaux jours pour revoir les autres membres de cette famille. Notre père recevait un appel lui annonçant qu’un immense chantier l’attendait en France pour une durée d’au moins trois ans. Alors comme à notre habitude, nous faisions nos valises et les quelques cartons pour déménager dans cette nouvelle ville. Je retournais en France, le pays de ma naissance. Ce qui était étrange de temps en temps c’était la différence de nationalité entre mon frère et moi. Nous étions certes tous les deux américains mais il était également australien et moi française. Cela nous faisait rire.
J’entamais cette nouvelle année dans un lycée dans les Alpes. Avec Stephen nous étions le mystère, la nouveauté, l’exotisme. Il n’y avait aucun nouveau à part nous deux. A la fin de cette première journée, je me souvenais d’un immense fou rire. Mon frère se trouvait en dernière année et de ce fait il devait passer un examen qui allait durer toute une semaine et il n’était pas du tout prêt à ce genre de chose. Le voyant énervé et dépassé par les événements, je ne pouvais m’arrêter de rire.
Mais se rire au fur et à mesure de l’année allait disparaître. J’allais commencer à regretter d’être née en France, d’être une enfant du monde.
J’ignorais si c’était la réalité ou des jalousies mais pourtant mon poids devenait une obsession. Certaine fille de ma classe et de mon lycée ne cessait de critiquer mon corps, mes formes, mes petits bourrelets qui pouvaient se voir. J’essayais au départ d’ignorer ces remarques mais au bout de plusieurs mois, je ne pouvais même plus m’observer dans un miroir. Tout me dégouttait. Je trouvais mon visage trop rond, mes hanches trop larges, mes bras trop gros, mes mollets surdimensionnés, mon ventre trop flasque, mes seins trop important. Ce reflet me rendait malade pleurant devant ce corps qui à présent était hideux. Alors à partir d’un moment où s’était devenu insupportable je changeais mes habitudes alimentaires. Je sautais le repas du midi et me forçait à manger le soir devant mes parents. Mais après chaque repas, j’essayais d’éliminer les graisses que j’avais pu consommer soit en faisant tout un tas d’activité sportive ou tout simplement en me faisant vomir. Je me cachais de ma famille ou de mon frère, ils ignoraient mes rituels du soir. Au fil des mois, les remarques ne cessèrent pas mais mon corps se transformait. Mes joues se creusaient, les formes de mon corps disparaissaient. Je n’étais qu’une adolescente malade avec un trouble alimentaire.


La presque fin de ces voyages

« C’est au bout de plusieurs mois que mon frère remarquait un changement chez moi. Je ne souriais plus, et en regardant des photos de famille il s’était rendu compte que mon corps avait trop changé. J’étais en sous-alimentation. Alors j’ai vu des tonnes de médecin pour trouver une solution. Ma famille était devenue aussi mal que moi culpabilisant d'avoir loupé ma maladie. Après une discussion longue, mes parents avaient pris la décision de retourner aux Etats-Unis, que cette vie pouvait être la cause de mes problèmes. Non, je ne voulais pas. Je ne voulais pas arrêter ! C’était parce que j’étais restée trop longtemps au même endroit que j’étais malade. Je n’étais pas faite pour vivre une vie avec les mêmes personnes. C’était ce besoin unique qui m’animait. Les personnes que l’on pouvait rencontrer étaient à la fois une nouvelle bouffée d’air mais à la longue elles t’emprisonnaient. J’étais différente et toute ma vie j’allais l’être.
Nous restions quelques mois de plus en France pour que je puisse aller mieux et que mon suivi avec le psychologue se finisse. J’allais entrer à l’université et je devais absolument aller mieux. »


Londres et la transformation

« C’était presque impossible de le croire, mais je m’en remettais. Je reprenais du poids et tout revenait, mes formes, mon visage, mes bras. Je souriais de plus en plus. Je m’acceptais enfin ignorant à présent les commentaires destructeurs de mes camarades. Je me reconstruisais petit à petit. Et je finissais ce lycée maudit.
Il était à présent temps que je quitte le cocon familial pour aller vagabonder dans la vie seule. Ce fut le dernier été aux Etats-Unis avec toute la famille réunie. C’était également le dernier été de la petite Hayley malade. J’arrivais début août à Londres, blonde, déterminée. Il était fini le temps où les autres pouvaient me faire du mal. Ce temps où l’avis des autres sur ma personne était à jamais oublié. J’entrais à présent à Cambrigde où j’allais commencer mes études. Evidemment je jouais une sorte de double jeu me mélangeant aux autres étudiant tout en restant froide. Peu de chose m’atteignait et j’étais presque devenue inaccessible aux autres. Je faisais comprendre aux autres que j’étais Hayley Shank, j’avais vécu tellement plus de choses qu’eux. J’avais vu le monde, découvert des endroits qu’ils auront jamais pu imaginer. J'étais l'enfant du monde. »


L’anglais de son cœur.

« Tout se passait bien, je réussissais dans tout ce que j’entreprenais. J’avais enfin la vie que je m’étais fixés depuis ce fameux été. Bientôt la vingtaine et un bel avenir en perspective. Que pouvais-je avoir de plus ? Plus rien ne m’atteignait et j’étais maître de ma vie. Cette liberté que je convoitais depuis mon enfance existait à présent. J’allais finir mes études, me faire embaucher soit par une entreprise ou soit le gouvernement et vivre la vie de mon père. Partir, voyager et n’avoir aucune attache partout et rester l’enfant du monde. Londres était une ville merveilleuse et même si je savais qu’un jour j’allais partir pour mon bien être, ce n’était pas encore le moment. J’étais bien trop heureuse dans cette ville où je faisais mes choix.
Puis ce jour arrivait, ce jour où ta destinée ne t’appartient plus. Ce jour-là j’allais jouer ma vie. Je me rendais à l’université pour passer un examen qui allait être déterminant pour mon futur. Je n’avais pas dormi de la nuit dû au stress. Je m’étais levée aux aurores et je décidai donc de m’arrêter prendre un café dans l’espoir de me réveiller un peu. Mais la catastrophe arriva. Le serveur maladroit renversa le café sur moi. J’étais sur le coup choquée. J’étais déjà assez stressée comme ça, je n’avais pas besoin de ça en plus. Alors je m’emportai sur le jeune homme. « Vous ne pouviez pas faire attention ! » J’avais le temps de retourner chez moi et me changer, mais j’avais autre à faire que de réparer les conneries d’un autre. Cependant, il s’excusa et me proposai de m’inviter boire un café. Je l’observais quelques secondes, perdue par cette proposition. Je venais de l’engueuler devant tout le monde et lui me proposa un autre café. Puis j’acceptai sa proposition mais le lendemain et autre part.
Le lendemain, tout se passait à merveille. Cet homme était doux, drôle et nous avions des conversations intéressantes. J’avais déjà oublié le café d’hier soir. Puis la vie continuait, mais cette fois-ci je n’étais plus seule. Jake en faisait partie. Je tombais amoureuse de lui, j’étais amoureuse de cet anglais qui un jour a eu le malheur de renversé du café sur moi.
Et un jour il me demanda de l’épouser et j’acceptai. »


Aujourd’hui, nous sommes réunis pour célébrer l’union de Jake Guthall et de Hayley Shank

« C’était donc ça cette liberté que j’avais tant cherché ? Je m’observais dans ce miroir me souvenant des malheurs que ces objets m’avaient apporté dans le passé. Ce jour-là, j’observais une jeune femme magnifique dans une robe blanche. J’allais épouser Jake Guthall et j’étais heureuse. J’avais aspiré à une liberté qui paraissait de plus en plus réelle. A mes côtés se tenaient Stephen et mes parents émus par l’événement. Nous avons tous prit une revanche sur le passé. Jake était parfait et tout le monde l’adorait.
C’était le moment maintenant, la musique retentissait et je devais faire mon entrée. Une centaine de personne attendaient mon arrivée. Pourtant lorsque les portes s’ouvraient, je ne voyais que lui. Il était debout devant l’autel le dos droit et les mains derrière le dos. Il y avait certes des centaines de regards braqués sur moi, mais je ne voyais que le sien. C’était donc ça ! Ma mère avait ressenti la même chose que moi lorsqu’elle avait épousé mon père ? J’allais unir ma vie à cet homme, celui qui un jour avait eu la maladresse de renversé du café sur moi. J’allais unir ma vie à cet homme qui connaissait mon passé, mes peurs, qui me connaissait. J’allais passer le reste de ma vie avec lui dans une vie douce et tranquille. Cela m’effrayait mais je désirais tenter cette aventure car il le méritait.
Tout le monde avait fait le déplacement, ma famille américaine, les innombrables amis que j’avais pu rencontrer. La famille de Jake, les amis de Jake et Ashley. Ashley, elle m’avait effrayé. J’avais toujours pensé qu’il y avait bien plus que de l’amitié entre eux. Mais il se mariait avec moi. Puis Jake avait besoin d’elle pour son bonheur.
La cérémonie se finissait et nous étions mari et femme et cela paraissait irréel. »


L’apogée de leur vie commune.

« J’avais fini mes études et j’étais maintenant chargée internationale pour le gouvernement anglais. C’était le meilleur moment de ma vie, comme si j’avais trouvé un équilibre. J’arrivais à coïncider ma passion pour les voyage et mon amour pour Jake. Tout était merveilleux. Tellement merveilleux que je n’allais pas tarder à accoucher. Exactement, j’attendais l’enfant de Jake.
Quelques mois après, une petite fille nommée Rosie pointait le bout de son nez dans ce monde. En la tenant pour la première fois dans mes bras, il n’y avait rien d’autre de plus merveilleux que ça. Mes voyages, mon passé, Jake paraissait secondaire et je me demandais comment un aussi petit être pouvait m’apporter autant de bonheur. »


Aujourd’hui, nous sommes réunis pour assister au retour de la liberté.

« J’aimais Jake et je ne pouvais en douter. J’aimais Rosie de tout mon cœur. Mais je ne voulais pas ça. La liberté dont j’aspirais n’était pas celle-là. Je ne voulais pas rester toute ma vie à Londres, je ne voulais pas vieillir ici. La dernière fois que j’étais restée trop longtemps au même endroit, j’étais devenue folle, je m’étais mise en danger. Je ne pouvais plus. Alors je mentais. Inventant le travail comme prétexte. De toute manière, Jake était obligé de me croire, mon travail me prenait du temps. Alors je sortais, oubliant l’espace d’une soirée, d’une semaine que j’étais mariée et maman. C’était dans ces moment-là où je me sentais vivre, où je me sentais Hayley.
Un matin, je sortis la plus grande valise et commençai à ranger mes affaires. Londres m’avait changé, je possédais à présent tout un tas de vêtement et de souvenirs. Jamais je n’en avais eu. Il était temps pour moi de partir, j’étais trop restée. Je déposai sur la table les papiers du divorce. J’aimais peut-être Jake, mais il m’avait enfermé dans son monde, il m’avait enfermé dans cette vie qui n’était pas le mienne. Durant mes sorties, j’avais rencontré un autre homme qui souhaitait voyager. J’aurais dû épouser un homme comme lui. Jake n’était qu’un songe, un homme parfait qui pourrait rendre des milliers de femmes heureuses mais pas moi. Malheureusement, ce matin-là il se réveilla avant d’avoir eu le temps de partir. « Hayley, qu'est-ce que tu fais ? » Je sursautais. Je ne voulais pas, je ne pouvais pas lui briser le cœur en face de lui. « Jake, je... » Non je ne pouvais pas. « J'en peux plus. Je dois m'en aller. » J’étais en train de la déchirer. J’essayais de retenir mes larmes, je le blessais. Il l’ignorait mais je partais parce que son mode de vie ne correspondait pas au mien et que dans tous les cas un jour ou l’autre ça aurait fini de cette manière. « Alors, ça se finit comme ça. Tu pars alors que ta fille et ton mari, ou peu importe, dorment. Comme... Une lâche. » Je n’étais pas lâche. Justement, il valait mieux le faire maintenant que dans dix ans. Rosie ne s’en souviendra même pas. « Ecoute, Jake, tout ça... C'est trop pour moi. J'ai l'impression d'étouffer. Ce n'est pas la vie que je voulais mener. Chaque jour, je me lève avec la boule au ventre. Chaque jour, j'ai l'impression que je ne suis pas à ma place. J'en peux plus. Je vais craquer, Jake. » Il me connaissait. Il savait que j’étais une nomade et c’était les voyages et ce que ça apportait qui me faisait vivre. Je n’en pouvais plus de cette vie. Il n’y avait aucune nouveauté. Tous les jours c’était la même chose. Je me levais, préparais le café, je changeais les couches de Rosie, lui faisais un bisou, allais travailler, revenais à la maison, disais bonjour à mon mari et ma fille, faisais à manger, regardais la télé, lisais, dormais. Je ne pouvais pas, ce n’était pas moi. « Alors, tu préfères tout plaquer. Comme ça... Et Rosie, tu y as pensé à Rosie, ta fille. Notre fille ? » Cette phrase raisonnait en moi. C’était la première fois que je voyais Jake comme ça. J’étais en train de l’abandonner lui et ma fille pour quoi ? Pour cette liberté. « Je n'ai fait que penser à elle. C'est mieux pour tout le monde. » Je l’aimais Rosie, plus que tout au monde. C’était pour cette raison que je partais. Elle ne méritait pas de subir mon mal être. Puis je savais qu’elle était avec Jake et qu’il était parfait. « Hayley, tu as réellement réfléchi à tout ça. On est mariés, on a une fille. Et tu veux tout plaquer ? Je t'aime bordel ! » J’ignorais ce que j’étais en train de faire mais je venais sûrement de briser une partie de Jake. Mais c’était soit lui ou soit moi et j’avais pris ma décision. J’étais égoïste mais je choisissais ma vie. Je l’aimais également mais il fallait que je parte. « J'ai rencontré quelqu'un. » C’était la pire excuse que j’avais pu sortir mais elle avait l’air de fonctionner. Oui j’avais rencontré quelqu’un mais jamais je n’aurais fait ça à Jake. Oui j’allais partir avec lui mais il ne s’était rien passé. Pourtant, Jake me croyait et cela me brisa le cœur. Un grand silence. Je prenais ma valise et disparu laissant Jake et Rosie derrière moi.


Hayley qui achète un appartement

« Brésil, Afrique du Sud, Pérou, Russie, … Durant deux ans, je n’ai fait que voyager. Je rentrais de temps en temps aux Etats-Unis voire ma famille. Stephen était le seul qui avait compris ma décision. Il était comme moi, un nomade. Nous ne pouvions pas restés coincé dans un même endroit. Je travaillais toujours pour le gouvernement anglais, j’allais de mission en mission et lorsque je n’en avais pas, je continuais mon périple. L’homme que j’avais rencontré avant mon départ de Londres n’était qu’une simple aventure. J’avais quitté Jake et il était là mais je n’avais jamais réellement réussi à lui laisser de la place dans ma vie.
Deux ans loin de ma famille, loin de ma fille. Il n’y avait pas un jour où je ne pensais pas à elle. Elle était à l’école maintenant, elle devait avoir des dents, elle savait marcher et parler. Et j’avais loupé tout ça pour quelques billets d’avion ultra cher et pour cette liberté. Je la chérissais cette liberté. Je l’aimais tant. Ma fille me manquait mais elle était plus heureuse sans moi. Je ne pouvais pas élever une fille correctement si j’étais toujours à la recherche de cette liberté. Puis j’avais trouvé un nouveau travail. Je me chargeais de la communication internationale du Texas et surtout d’Austin. J’avais l’opportunité de voyager souvent mais à la seule condition d’habiter dans la ville. Austin devenait une sorte de test. Si j'arrivais à rester dans cette ville longtemps sans être en permanence en recherche de voyage, alors peut-être que je retournerais à Londres pour voir ma fille. C’était avec des grosses attentes et un changement radical que je partais m’installer à Austin. J'achetai même un appartement pour marquer ce changement. Mais ce changement ne pourrait être complet sans une transformation capillaire. C’est en brune que j'arrive à Austin. »


Logement :


Je vis à : [ ] Austin North [X] Downtown [ ] South Austin [ ] Dans la résidence universitaire C’est possible un loft ? :huhu :
J'ai des colocataires : [ ] Oui [X] Non


Prénom/Pseudo : Andréa • Âge : 21 ans et 11 mois • Présence : Oh vous savez comment je fonctionne maintenant. Tout dépend des jours, des périodes. En ce moment je suis bien présente mais peut être que dans une semaine ça sera complétement différent. Comment as-tu connu le forum ? J’ai posé mes valises et depuis je n’ai plus bougé. • Premier compte ou multi-compte ? C’est mon 4ème compte. J’pense que la communauté LBS n’est pas saine. On fait trop de compte. Quelque chose à ajouter ? Heu … Non ! Ah si … Un grand merci à Mamar et à Niko qui m’ont aidé dans ma recherche d’avatar ! Vous êtes des annuaires de célébrités. Tout compte fait elle n’est pas blonde (moi indécise ? ). Mais je reviendrais vous voir ! Merci encore ! Puis longue vie à LBS !


Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: The world is a book, and those who do not travel read only one page. Hayley Shank, le Mer 8 Fév - 16:14

Rebienvenue Smile.
Marlon Ramirez
Un hombre sin suelo
avatar
Inscrit le : 12/12/2016
Messages : 4682
Avatar : DJ Cotrona
Crédits : Mercers
Date de naissance : 15/06/1983
Mes rps : Le plus simple, c'est d'aller voir mon journal de bord, en fait ! Si voulez un RP, venez me voir en MP et on en discute!

Bloc notes :
Marlon/Julian the best bromance






Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: The world is a book, and those who do not travel read only one page. Hayley Shank, le Mer 8 Fév - 16:49

Après Sissou, Willou et Bradou... Haylou?

Re-bienvenue ^^

Citation :
Un grand merci à Mamar et à Niko qui m’ont aidé dans ma recherche d’avatar !

Peut-on vraiment dire qu'on a aidé, quand tu as choisi un avatar complètement différent en fin de compte?

Bon, plus qu'à lire l'histoire entière de la demoiselle Very Happy

___________________

Marlon
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: The world is a book, and those who do not travel read only one page. Hayley Shank, le Mer 8 Fév - 16:54

Quel sublime choix que Jessica stroup

Rebienvenue
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: The world is a book, and those who do not travel read only one page. Hayley Shank, le Mer 8 Fév - 17:28

Tu choisis toujours des avatars que j'aime !
Puis ce personnage, encore un petit bijoux pour ne pas changer. Son histoire est très touchante, surtout sa relation avec sa fille. Ça m'a fait penser à la maman de Mila, qui a préféré l'abandonner même si ce n'était pas pour les mêmes raisons.

Re-bienvenue chez toi, même si ça me fait bizarre de dire ça à l'un des plus gros fossiles du forum.
Jules Strugatsky
† liberates the fox in me
avatar
Inscrit le : 04/11/2016
Messages : 778
Avatar : adam hot gallagher
Crédits : (c)morrigan
Date de naissance : 13/07/1992
Mes rps :
INDISPONIBLE (10/6)
Alvé Braeden AlphaChrisMarlon&LoonaMaxineJackBenjaminMatthewJahan






Bloc notes : NE PAS OUBLIER :
- appeler mon banquier (sinon ma mère va encore m'déchirer)
- acheter des croquettes pour le chat (sinon il va crevé de faim)
- apprendre mon texte de Shakespeare (sinon j'vais m'taper la honte sur scène)
- bloquer le numéro de mes conquêtes sur mon phone (sinon j'serais jamais pénard)
- arrêter de me prendre des cuites (sinon j'vais finir complètement idiot)
- arrêter de faire ces foutues listes que j'respecte jamais




L O O N A ma Loona.









Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Lou
• ÂGE : 23 ans
• BLOC NOTE :


Re: The world is a book, and those who do not travel read only one page. Hayley Shank, le Mer 8 Fév - 17:41

:amour: :pervers: :amour: :pervers: :amour: :pervers: :amour: :pervers: :amour: :pervers:

Voilà ce qui s'passe dans ma tête en voyant ce nouveau personnage. Franchement, Andréa, t'es une perfection à toi touuuute seule ! Déjà le pseudo Jessica et son histoire Cette petite nomade sexy va rendre les gars complètement dingo et puis cette histoire avec sa fille trop triste. Bref, je t'ai déjà dis par MP ce que je pensais de ce personnage (l'excu mondial dont j'ai bénéficié c'était un honneur :amour: ) Je vais conclure tout naturellement par un : re-re-re-re bievenue chez toi ma chatounette ♥ J'ai le regret de t'annoncer que tu es officiellement le plus vieux fossile de ce forum (en tête devant Zara & Beth ) Alors longue vie à toi, longue vie à tes personnages et JE T'AIME. ♥

___________________



j'ai assez de vices pour faire du bricolage
Lily Wetherhold
ADMIN ∎ ☼ We keep this love in a photograph
avatar
Inscrit le : 19/05/2015
Messages : 1288
Avatar : Mélanie Laurent
Crédits : Avatar : Mag' - Signature : Mag' - Gif : tumblr
Date de naissance : 28/05/1987
Mes rps :


DISPONIBLE

Basketball ★ Jay
Jam Session ★ Adrian Y.
Z. ★ Marlon
Confrontation ★ Nell
Duo de choc ? ★ Jacky
Canards ★ Jack McD.
Sous la pluie ★ Esmeralda

Bloc notes :


EN BREF :
✒︎ Elle a passé 11 mois dans le coma
✒︎ Son ouïe et son odorat sont hyper-développés
✒︎ Elle joue du piano et du violon
✒︎ Elle a découvert la véritable identité de Nell et le croit innocent
✒︎ Elle adore son coéquipier Jacky avec qui elle forme un duo d'enfer au grand dam de leur supérieur
✒︎ Elle est harcelé par un mystérieux Z. et enquête avec Marlon pour savoir qui se cache derrière les messages qu'elle reçoit
✒︎ Elle aime se réfugier dans la boutique de fleur de son grand-père
✒︎ Elle est montée en grade, appelez là : lieutenant



Mes p'tites récompenses:
 


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mag'
• ÂGE : 28
• BLOC NOTE :


Re: The world is a book, and those who do not travel read only one page. Hayley Shank, le Mer 8 Fév - 18:29

Rebienvenue!

___________________
☼ We keep this love in a photograph... ☾

♫ I know you have never felt so alone. But hold on, head up, be strong.Take an angel by the wings. Beg her now for anything. Beg her now for one more day. Take an angel by the wings. Time to tell her everything. Ask her for the strength to stay. ♫
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: The world is a book, and those who do not travel read only one page. Hayley Shank, le Mer 8 Fév - 18:51

Merci Lily et Paige !

Josh merci ! C'est vrai que Jessica !

Mamar Noon mais en faite si, c'est parce que en regardant tout vos vavas que j'ai pensé à Jessica. Puis vous avez pris le temps. Donc MErci !!!
Haylou ! Moyen.


Kyky Ah mais faut arrêter avec ce mot "fossile" J'ai l'impression d'avoir 900 ans quoi.
Merci mon chaton ! Ça me touche tout ces compliments !

Lou Ah la voilà la personne qui a lancé la mode "fossile". Nooooooooon nooooon pas la plus vieux fossiles.
Merci encore ma Lou ! Il va vraiment falloir que tu arrêtes avec tout ces simleys, mots gentils et compliments parce que moi après je suis toute folle chez moi.
Merci encore et je suis contente que Hay te plaise !

Avalon T. Swindell
ADMIN ∎ child of the bad revolution ϟ
avatar
Inscrit le : 13/07/2015
Messages : 617
Avatar : Anne-Marie Van Dijk.
Mes rps :
FREE (1/3)
YOU?YOU ?SWANN


Bloc notes :


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: yellowsubmarine
• ÂGE : 21 ans
• BLOC NOTE :


Re: The world is a book, and those who do not travel read only one page. Hayley Shank, le Mer 8 Fév - 19:08

Rebienvenue ma belle I love you

___________________
You can't wake up, this is not a dream, you're part of a machine, you are not a human being. With your face all made up, living on a screen, low on self esteem,
so you run on gasoline.
Ian Davis
avatar
Inscrit le : 20/12/2016
Messages : 344
Avatar : Antoine Olivier Pilon
Crédits : Odyssea (avatar)
Date de naissance : 10/10/1995
Mes rps : AlekseyBethINTRIGUEGaëlleGabrielle

Toi ?

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Marie
• ÂGE : 24
• BLOC NOTE :


Re: The world is a book, and those who do not travel read only one page. Hayley Shank, le Mer 8 Fév - 19:23

Rebienvenue ! Very Happy

___________________




Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: The world is a book, and those who do not travel read only one page. Hayley Shank, le Mer 8 Fév - 19:54

Hayley Shank a écrit:
Kyky Ah mais faut arrêter avec ce mot "fossile" J'ai l'impression d'avoir 900 ans quoi.
Merci mon chaton ! Ça me touche tout ces compliments !

Parce que ce n'est pas le cas ?
(La plus jolie des fossiles ! )
Alexia Duplessis
A(b)ime moi, j'en (c)rêve.
avatar
Inscrit le : 29/04/2015
Messages : 4614
Avatar : Claire Holt
Crédits : voir sur l'avat
Date de naissance : 18/08/1986
Bloc notes :
clubs : Texas Athletics, le "yes mouvement"

lien:
 





Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Angie
• ÂGE : 30
• BLOC NOTE : Je vous n'aime !


Re: The world is a book, and those who do not travel read only one page. Hayley Shank, le Mer 8 Fév - 20:06

Rebienvenue parmi nous, amuse toi bien avec ce nouveau perso, et je trouve qu'elle a vachement changer Jessica sur ton avatar, mais toujours aussi jolie

___________________

 
 
Firework
Elle flotte, elle hésite, en un mot, elle est femme.
Elsa Rivers
avatar
Inscrit le : 01/12/2016
Messages : 378
Avatar : Danielle Campbell
Date de naissance : 30/01/1998
Bloc notes :



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: The world is a book, and those who do not travel read only one page. Hayley Shank, le Mer 8 Fév - 20:54

Bienvenue

___________________


You know that the past is never dead
Elsa ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart.

Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: The world is a book, and those who do not travel read only one page. Hayley Shank, le Jeu 9 Fév - 12:01

Re-re-re-Bienvenue à toi !
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: The world is a book, and those who do not travel read only one page. Hayley Shank, le Jeu 9 Fév - 17:47

Merci mes amours !!
Sarabella M. Murray
Magic exists if you Believe
avatar
Inscrit le : 21/03/2016
Messages : 2545
Avatar : La Cendrillon des temps moderne ;)
Crédits : Gfycat pour les gif & l'avatar
Date de naissance : 12/02/1987
Mes rps :
INDISPONIBLE 5/5
Ethan / Gaby / Jack Mcdo / Jordan / Sandra
(je privilégie les réponses courtes, par manque de temps.)


Bloc notes :

LBS AWARDS




Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Cathe
• ÂGE : 25 Ans
• BLOC NOTE :


Re: The world is a book, and those who do not travel read only one page. Hayley Shank, le Jeu 9 Fév - 17:53

Haaaaan Rebienvenuuuue

je suis en plein dans 90210

___________________

   
It's gonna be alright
No matter how your heart is grieving, if you keep on believing, the dream that you wish will come true~ byendlesslove.
   
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: The world is a book, and those who do not travel read only one page. Hayley Shank, le Jeu 9 Fév - 17:54

Excellent, Excellent choiixxx

Un petit rp s'imposera ! :string:

& Rebienvenuuueee
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: The world is a book, and those who do not travel read only one page. Hayley Shank, le Jeu 9 Fév - 17:58

Awww! Merci !

Ouiii avec plaisir.
Tyler L. Redfield
avatar
Inscrit le : 18/11/2016
Messages : 486
Avatar : Dylan O'Brien
Crédits : Everliam Bazzart google
Date de naissance : 02/11/1992
Mes rps : [ libre 3/6 ]
dispo par MP^^

▬Feat Jahan : ici
▬Feat Kelly : ici
▬Feat Christopher : ici


Bloc notes :



- Tyler n'as eut qu'une relation sérieuse.
- Il a un tatouage d’ailes d’ange dans le dos, un des ailes est normal et l’autre n’est fait que d’os, il a aussi deux piercing a la langue horizontalement.
- Il a un chiot husky offert par Ryan.
- Il a les yeux bleu mais porte des lentilles marron, il n'y a que Matt, sont petit frère, qui soit au courant.
- Il a toujours aimer les hommes mais reste serviable avec les femmes.
- Il est toujours puceau.
- Il a perdu son premier amour (Ryan Carter) dans un accident de voiture, ou lui a surveccu.
- Il est co-directeur de la Carter corps car Ryan la mit dans son testament, mais se dernier n'a pas encore était ouvert a cause d'un enquête sur l'accident.
- Il a aussi hérité de la fortune et d'autre bien de Ryan.
- Il c'est déjà déguiser en elsa guerrière : ici ici ici ici



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Everliam
• ÂGE : 28
• BLOC NOTE : nop


Re: The world is a book, and those who do not travel read only one page. Hayley Shank, le Jeu 9 Fév - 22:27

Re bienvenue ^^

___________________
Kayla E. Morgane
avatar
Inscrit le : 09/03/2016
Messages : 1200
Avatar : Candice Accola
Crédits : avatar: Alexia♥- Gif&Sign:tumblr & Lizzou
Date de naissance : 21/03/1990
Mes rps : DorianJulian

Bloc notes :
rêve ta vie en couleur :
« NORMAN MACLEAN À ÉCRIT; CE SONT CEUX AVEC QUI NOUS VIVONS, QUE NOUS AIMONS ET QUE NOUS DEVRIONS CONNAÎTRE, QUI NOUS ÉCHAPPENT » - « LE POÈTE W.H. AUDEN A ÉCRIT; LE MAL N’EST JAMAIS SPECTACULAIRE, IL A TOUJOURS FORME HUMAINE, IL PARTAGE NOTRE LIT, ET MANGE À NOTRE TABLE »


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Queel El/Cyndie
• ÂGE : vingt sept ans
• BLOC NOTE :


Re: The world is a book, and those who do not travel read only one page. Hayley Shank, le Ven 10 Fév - 20:24

Re Bienvenue à la maison :amour:

___________________
Kayla E. Morgane —
À la fin de la journée, ce que nous voulons vraiment, c’est être aux côtés de quelqu’un. Tout ce rituel, prendre de la distance, et faire semblant de ne pas se préoccuper des autres, c’est des conneries.[G.A]× code by lizzou.

Les Plus:
 
Avalon T. Swindell
ADMIN ∎ child of the bad revolution ϟ
avatar
Inscrit le : 13/07/2015
Messages : 617
Avatar : Anne-Marie Van Dijk.
Mes rps :
FREE (1/3)
YOU?YOU ?SWANN


Bloc notes :


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: yellowsubmarine
• ÂGE : 21 ans
• BLOC NOTE :


Re: The world is a book, and those who do not travel read only one page. Hayley Shank, le Sam 11 Fév - 15:29

Wooow Le moment ou elle s'en va était trop triste
J'adore ce nouveau personnage, tu es validée
(Tu vis au Loft #01 de Downtown)

___________________
You can't wake up, this is not a dream, you're part of a machine, you are not a human being. With your face all made up, living on a screen, low on self esteem,
so you run on gasoline.
Loona Clark
Bitch please, i'm fab
avatar
Inscrit le : 21/04/2016
Messages : 608
Avatar : nicola peltz
Crédits : malbe la + talentueuse
Date de naissance : 16/11/1995
Mes rps :
D I S P O (5/6)

Soirée sous hypnose • Andrew
Spoon by night • Jahan
Sur un toit • Agents S & R
Recrutement • Cheers/TC
Trapped on the web • Kaidan




Bloc notes :
M O N _ J U L E S

ACTUALLY :
• Elle rentre de New-York
• Elle passe ses vacances dans une villa luxueuse du quartier Nord
• Elle veut toujours se venger de Marlon
• Elle profite du soleil

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Lucie
• ÂGE : 17
• BLOC NOTE :


Re: The world is a book, and those who do not travel read only one page. Hayley Shank, le Lun 13 Fév - 15:38

Non mais, Jessica Stroup quoi! J'ai regardé toutes les saisons de 90210 il y a deux mois même pas, cette fille a vraiment un charme de fou! Puis, le prénom lui va super bien! Et en plus de ça, son histoire!

Re-bienvenue chez toi chaton!

___________________
BITCH, PLEASE
tout le monde veut le Marbella, y'a plus personne au Pôle-Emploi //
cherche pas à savoir, y’a que l’insomnie qui a réussi à me cerner
   

The world is a book, and those who do not travel read only one page. Hayley Shank

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: Personnage :: Présentations :: Fiches validées-