Partagez| .

Entrevue avec Abraham Lincoln ft. Sarabella


Jack McDonald
La force des canards en plastique
avatar
Inscrit le : 25/10/2015
Messages : 154
Avatar : Neil Patrick Harris.
Crédits : Shiya
Date de naissance : 14/03/1997
Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Entrevue avec Abraham Lincoln ft. Sarabella, le Jeu 26 Jan 2017 - 18:40

Jack se retrouvait dans les couloirs de l'université, avec le déguisement de son prochain cours qu'il était aller chercher en toute hâte au pressing. Dans une euphorie bien trop grande pour un simple déguisement. Il s'empressa d'entrer dans les douches et se changea. Son regard croise immédiatement le miroir, il y reste scotché, touchant la barbichette blanche qui régnait majestueusement sur son menton. « Trop la classe ! » s'exclame t-il très fort. Il devrait peut être penser à se laisser pousser la barbe.  « Gipsy Coin adorerait.» Gipsy Coin, c'est l'un de ces canards en plastoc. Majestueux, drôle... Et il est pas jaune, ce qui le rend d'autant plus désirable.

Alors qu'il prend des poses devant le miroir, il entend un bruit suspect. Il sursaute et se retourne brusquement. Ce n'était... qu'une femme. Il reprend sa respiration, s'accoudant au rebord de l'évier. « Vous devriez apprendre à faire moins peur aux gens. » conseille-t-il aimablement sans retirer son regard de la jeune femme. Il est bien placé pour parler, avec son affreux déguisement...

___________________

   
Jack coin-coin
   
Sarabella M. Murray
Magic exists if you Believe
avatar
Inscrit le : 21/03/2016
Messages : 2497
Avatar : La Cendrillon des temps moderne ;)
Crédits : Minako pour l'avatar & Ruby pour le gif
Date de naissance : 12/02/1987
Mes rps :
INDISPONIBLE 5/5
Ethan / Gaby / Jack Mcdo / Jordan / Sandra
(je privilégie les réponses courtes, par manque de temps.)


Bloc notes :

LBS AWARDS




Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Cathe
• ÂGE : 25 Ans
• BLOC NOTE :


Re: Entrevue avec Abraham Lincoln ft. Sarabella, le Ven 27 Jan 2017 - 2:42


La journée s'achevait pour moi. Je venais de sortir de mon cours de danse, qui m'avait bien fait suer. Oui oui, suer comme dans ''avoir le corps trempé par la sueur''. Ça avait peut-être l'air de rien vu de l'extérieur, mais les chorégraphies que l'on apprenait étaient très physique. Les enchaînements se faisaient les uns après les autres, sans nous laisser beaucoup de temps de repos. Les étudiants avaient quittés la salle tandis que j'attrapais mon sac et ma bouteille d'eau. Je n'étais pas particulièrement pressée de partir et je n'aimais pas être brusquée dans les couloirs. Je pris tout mon temps pour me rendre aux douches. Je n'allais pas passé à l'appartement, quant à avoir déjà mes vêtements de rechanges j'irais manger un morceau avant de filer au boulot. J'étais crevée et je n'avais pas du tout envie d'aller travailler, mais l'appartement n'allait pas se payé tout seul. Mon job de barmaid, c'était la première opportunité qui s'était présenté à moi, j'avais accepté sur le champ.

Je fermai les robinets et enroulai mon corps dans une longue serviette. Les douches étaient désertes pour le moment et c'était tant mieux. Je n'aimais pas tellement me laver dans les douches communes de l'Université. Je revêtis mon jeans marine et un tee-shirt noir quand j'entendis une voix masculine provenir de l'entrée, probablement près des éviers. Je n'avais pas entendu la porte ouvrir et je me dépêchai d'enrouler une serviette sur ma tête pour sécher mes cheveux avant d'aller un coup d'oeil. Au départ, j'avais pensé que c'était le concierge de l'établissement qui venait nettoyer, mais quand j’aperçus ce drôle de personnage posté devant le miroir je lâchai un rire franc. Je me tenais près du mur, une main posé sur une hanche, la seconde portée à mon menton. «Et vous devriez vérifier si vous ne vous êtes pas trompé de porte.» dis-je en souriant. J'avais presque l'impression de me trouvé dans l’amphithéâtre. J'imagine que c'était là sa prochaine destination. «Les douches des hommes... c'est juste à côté.»

___________________

   
It's gonna be alright
No matter how your heart is grieving, if you keep on believing, the dream that you wish will come true~ byendlesslove.
   
Jack McDonald
La force des canards en plastique
avatar
Inscrit le : 25/10/2015
Messages : 154
Avatar : Neil Patrick Harris.
Crédits : Shiya
Date de naissance : 14/03/1997
Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Entrevue avec Abraham Lincoln ft. Sarabella, le Jeu 2 Fév 2017 - 12:08

«Les douches des hommes... c'est juste à côté.» Soudain, y'a toutes les connections qui se font dans le cerveau de Jack. C'est vrai, les douches de l'université n'étaient pas mixtes, et il se sent idiot de ne s'être même pas demandé pourquoi une femme était sortie de la douche. Il est un peu en tord sur le coup, alors il prend une voix plus douce et tente une imitation ridicule. Mais je suis une femme... Un petit regard sur la personne de Jack, il souffle légèrement. Deuxième chance. D'accord, oubliez ce que j'ai dis. Je suis Abraham Lincoln, j'ai aboli à moi tout seul l'esclavage ! Alors j'ai bien le droit d'utiliser les douches des femmes, non ??  Il s'enfonce Jack. Finalement, il enlève sa barbe. Je sais, c'est étonnant, mais en vérité, je ne suis pas Abraham Lincoln. Il était démasqué.

Jack laisse planer un petit silence, en soi, il ne sait pas trop quoi dire. Cette situation est gênante, même pour lui. Comment vous vous appelez ? Après un petit moment de réflexion, Jack se tape la tête avec la paume de sa main. C'est peut être pas le top de taper la discussion alors que je ne suis pas censé être ici.   Quel génie !

___________________

   
Jack coin-coin
   
Sarabella M. Murray
Magic exists if you Believe
avatar
Inscrit le : 21/03/2016
Messages : 2497
Avatar : La Cendrillon des temps moderne ;)
Crédits : Minako pour l'avatar & Ruby pour le gif
Date de naissance : 12/02/1987
Mes rps :
INDISPONIBLE 5/5
Ethan / Gaby / Jack Mcdo / Jordan / Sandra
(je privilégie les réponses courtes, par manque de temps.)


Bloc notes :

LBS AWARDS




Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Cathe
• ÂGE : 25 Ans
• BLOC NOTE :


Re: Entrevue avec Abraham Lincoln ft. Sarabella, le Mar 7 Fév 2017 - 4:26

Mon ton se voulait taquin, quand j'avais gentiment mentionner à l'intrus qu'il n'était pas au bon endroit. Le drôle de personnage me prit alors de cours, mentionnant que sous le costume se trouvait une jeune femme. J'arquai un sourcil, franchement pas certaine que les paroles soient véridiques. Je restais tout de même consciente que tout était possible dans ce monde de fous. Pas le temps de placé un mot que l'homme reprenait la parole, me décrochant un rire sincère. «Eh bien, monsieur Lincoln, tout le plaisir est pour moi.» Je tendis une main ferme vers l'individu. «Dans ce cas, utilisez les douches comme bon vous semble.» dis-je à la rigolade. Il aurait très bien pu continuer ce petit jeu, j'étais bien amusée par la situation, mais ce ne fut pas le cas. L'homme fini par retirer la fausse barbe, dévoilant un visage que j'avais déjà croisé dans les couloirs de l'université. Vu son âge, la quarantaine à mon avis, j'en déduis qu'il s'agissait d'un enseignant. Du moins, j'étais certaine que ce n'était pas un étudiant.

Le silence planait dans la pièce, je n'étais pas certaine si c'était un malaise qui s'était installé, surtout que j'étais loin d'être quelqu'un de gênant. Il avait la tête dans les nuages et s'était trompé de porte, ce n'était pas dramatique. J'allais lui faire part de mes pensées mais il me devança. «Je m'appelle Sarabella.» Sarabella. Je détestais ce prénom. En général je me présentais seulement sous Sara. Je trouvais que ma mère c'était vachement compliqué la vie en voulant un prénom original pour sa fille unique. Je ne voulais même pas imaginé comment elle m'aurait nommer si j'avais été un garçon. «Détendez-vous, c'est pas si mal. Même que je dirais que vous êtes plutôt chanceux d'être tombé sur moi.» Je laissai passé quelques secondes avant de poursuivre. «Imaginez un peu si l'équipe des Cheerleader avaient été présente.» Rien pour détendre l'atmosphère, mais il fallait être réaliste. C'était une situation banale qui arrivait tous les jours. «Je plaisante, y'a pas de choré ce soir.» Je retirai la serviette de mes cheveux humides, la posant sur mon épaule. «Sinon, vous allez vous présentez ou on joue à devine qui je suis? Je vous préviens, je suis pas douée aux devinettes.»

___________________

   
It's gonna be alright
No matter how your heart is grieving, if you keep on believing, the dream that you wish will come true~ byendlesslove.
   
Jack McDonald
La force des canards en plastique
avatar
Inscrit le : 25/10/2015
Messages : 154
Avatar : Neil Patrick Harris.
Crédits : Shiya
Date de naissance : 14/03/1997
Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Entrevue avec Abraham Lincoln ft. Sarabella, le Mer 8 Fév 2017 - 12:50

Elle se présente finalement, Sarabella. Jack hoche la tête un peu déconnecté. C'est long comme prénom. Toujours plus les parents, comme si ni Sara ni Bella ne suffisait. L'homme-canard se garde bien toutes ses remarques pour lui et se contente d'un sourire de façade, qui fait tout sauf vrai. Heureusement, la fameuse Sara...bella fait en sorte de détendre l'atmosphère. «Détendez-vous, c'est pas si mal. Même que je dirais que vous êtes plutôt chanceux d'être tombé sur moi.» Jack réfléchit quelques instants, cherchant la signification de cette phrase. Trop compliqué pour son esprit étriqué, il finit par botter en touche, dévisageant Sarabella.

Des cheerleaders ? Où ? Son coeur s'emballe avant de finalement comprendre qu'elle ne parlait justement pas de leur présence, mais que du contraire. C'est bien dommage. Sans vous manquez de respect, des femmes en uniforme, ça fait toujours son petit effet. Il sourit vaguement en s'adossant au lavabo. Sarabella lui fait remarquer qu'il ne s'est pas encore présenté. Excusez mon manque de savoir vivre ! Je suis Jack, le professeur de théâtre. D'où... le costume d'Abraham Lincoln, comme vous vous en doutez. Il tend sa main, plus à l'aise qu'en début de conversation. Très heureux de faire votre connaissance !

___________________

   
Jack coin-coin
   
Sarabella M. Murray
Magic exists if you Believe
avatar
Inscrit le : 21/03/2016
Messages : 2497
Avatar : La Cendrillon des temps moderne ;)
Crédits : Minako pour l'avatar & Ruby pour le gif
Date de naissance : 12/02/1987
Mes rps :
INDISPONIBLE 5/5
Ethan / Gaby / Jack Mcdo / Jordan / Sandra
(je privilégie les réponses courtes, par manque de temps.)


Bloc notes :

LBS AWARDS




Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Cathe
• ÂGE : 25 Ans
• BLOC NOTE :


Re: Entrevue avec Abraham Lincoln ft. Sarabella, le Mar 14 Fév 2017 - 20:16


Voir la panique dans les yeux du prof, c'était vraiment marrant, mais je m'empressai de lui préciser que ce n'était pas le cas. Ce fut à son grand désarroi, si j'en crus ses dires. «Oh je ne suis pas offusquée. Au contraire, je dirais plutôt que vous avez bien raison.» Bah quoi, l'uniforme c'était vachement sexy, que ce soit celui d'une cheerleadeur ou bien un homme dans un uniforme complètement différent, l'effet était toujours présent. Sur le ton de l'humour, je fis remarquer à mon interlocuteur qu'il ne s'était toujours pas présenté, mais qu'il ne fallait pas compté sur moi pour deviner. C'est ainsi que j'appris qu'il était professeur de théatre, ce dont je me doutais déjà vu le costume. Je lui souris en serrant la main qu'il me tendit. «Pareillement, Jack. Donc vous montez une pièce de théatre en ce moment? Ou c'est une habitude pour vous de venir à la FAC dans la peau de différent personnages?» Aussi bien se renseigner.

___________________

   
It's gonna be alright
No matter how your heart is grieving, if you keep on believing, the dream that you wish will come true~ byendlesslove.
   
Jack McDonald
La force des canards en plastique
avatar
Inscrit le : 25/10/2015
Messages : 154
Avatar : Neil Patrick Harris.
Crédits : Shiya
Date de naissance : 14/03/1997
Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Entrevue avec Abraham Lincoln ft. Sarabella, le Jeu 2 Mar 2017 - 8:45

Jack sourit maintenant sans retenue. Il faut dire que la manière décomplexée qu'avait Sarabella de gérer cette situation y aidait beaucoup. Vous devriez peut être pensé à vous inscrire chez les cheerleaders alors, si ce n'est pas encore fait. Je suis certain que vous pourriez constituer un ajout intéressant. Il ne se rend pas compte que ça pouvait ressembler à une sorte de rentre-dedans. Pas le temps d'exprimer le fond de sa pensée, Sarabella le questionne sur son costume et plus généralement sur ses habitudes. Jack réfléchit et hausse finalement les épaules. Une habitude, peut-être pas. Mais je n'ai aucune excuse. Pas de pièce, ni rien. En faite, ce costume me faisait de l'oeil depuis un sacré bout de temps. L'idée, c'était de me faire passer pour quelqu'un d'autre, de voir si mes élèves pourraient me reconnaître. C'est un exercice intéressant, en plus d'être drôle. Il hoche la tête d'un air entendu avant d'oser poser une question à son tour. Et vous Sarabella ? Que faites-vous au sein de cette université ?

___________________

   
Jack coin-coin
   
Sarabella M. Murray
Magic exists if you Believe
avatar
Inscrit le : 21/03/2016
Messages : 2497
Avatar : La Cendrillon des temps moderne ;)
Crédits : Minako pour l'avatar & Ruby pour le gif
Date de naissance : 12/02/1987
Mes rps :
INDISPONIBLE 5/5
Ethan / Gaby / Jack Mcdo / Jordan / Sandra
(je privilégie les réponses courtes, par manque de temps.)


Bloc notes :

LBS AWARDS




Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Cathe
• ÂGE : 25 Ans
• BLOC NOTE :


Re: Entrevue avec Abraham Lincoln ft. Sarabella, le Sam 4 Mar 2017 - 20:52


À la réflexion du professeur, je lâchai un rire. Je n'avais jamais songé à postuler pour devenir Cheerleader. Je trouvais ca un peu ridicule ces chorégraphies à moitié nu pour encouragé les équipes sportives. J'étais douée en danse, mais ça, c'était définitivement pas pour moi. Je ne cherchai pas à  développer d'avantage cet aspect de notre conversation et en changeai donc pour interroger l'homme. C'était peu commun de voir quelqu'un déguisé en plein mois de février. L'Halloween, c'est en Octobre toujours. Je supposai alors que c'était pour une pièce de théâtre, regardant l'enseignant en attente de sa réponse. «Je trouve l'idée originale.» finis-je par dire. «C'est amusant et j'aurais certainement apprécié l'activité si j'avais été l'une de vos élèves.» D'autant plus que ce cher Mr. Jack semblait se préoccupait assez de ses étudiants pour tenter de les faire participer au maximum. «Vous avez l'air d'un prof cool.» ajoutai-je, sincère. Ça devait l'être encore plus si l'enseignant était aussi tête-en-l'air en cours, comme il l'avait été assez pour se tromper de vestiaire. «Je suis étudiante en chant et musique. Il s'en est fallu de peu pour que j'opte aussi pour le théâtre, mais j'ai pensé qu'avec la danse en plus, j'en aurais vite assez de ma dose d'Arts.» dis-je à la plaisanterie. «Avoir su que le professeur était un rigolo...» Je souris en coin. «Je pourrais peut-être venir observer vos méthodes, un de ces jours.»

___________________

   
It's gonna be alright
No matter how your heart is grieving, if you keep on believing, the dream that you wish will come true~ byendlesslove.
   
Jack McDonald
La force des canards en plastique
avatar
Inscrit le : 25/10/2015
Messages : 154
Avatar : Neil Patrick Harris.
Crédits : Shiya
Date de naissance : 14/03/1997
Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Entrevue avec Abraham Lincoln ft. Sarabella, le Dim 12 Mar 2017 - 13:09

On dit que les grands esprits se rencontrent. Et Jack ne pouvait rêver meilleur interlocutrice pour expliquer sa fameuse envie. C'est pas tout le monde qui serait aussi ouvert d'esprit, et sans doute que certains trouveraient que Jack n'a pas toutes les connexions qui se font dans son cerveau. Et vous êtes plutôt douée ! Vous n'avez pas cru une seconde que j'étais véritablement Abraham Lincoln. Plaisante-t-il. Vous trouvez ? J'ai justement investi dans les nœuds papillons pour paraître cool. Content de voir qu'il y a du résultat. Jack l'écoute parler des études qu'elle fait. Du chant et de la musique. Le professeur fait une légère moue en apprenant qu'il est peut être passé tout proche de l'avoir dans son amphithéâtre.C'est le bon choix Sarabella. En réalité, la scène, le jeu, c'est d'une facilité enfantine. La musique par contre, ça en devient schizophrénique. Je vous envie réellement. Jouer de plusieurs instruments est un don don j'aimerai être pourvu ! Venir observer ses méthodes ? Je ne sais pas si c'est pour la plaisanterie ou non ! Mais sachez que rien ne me ferait plus plaisir que de vous voir un jour dans mon amphithéâtre !

___________________

   
Jack coin-coin
   
Sarabella M. Murray
Magic exists if you Believe
avatar
Inscrit le : 21/03/2016
Messages : 2497
Avatar : La Cendrillon des temps moderne ;)
Crédits : Minako pour l'avatar & Ruby pour le gif
Date de naissance : 12/02/1987
Mes rps :
INDISPONIBLE 5/5
Ethan / Gaby / Jack Mcdo / Jordan / Sandra
(je privilégie les réponses courtes, par manque de temps.)


Bloc notes :

LBS AWARDS




Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Cathe
• ÂGE : 25 Ans
• BLOC NOTE :


Re: Entrevue avec Abraham Lincoln ft. Sarabella, le Mar 14 Mar 2017 - 1:55


«C'est que j'ai un véritable œil de Lynx.» dis-je en souriant. Aussi bien jouer le jeu avec ce drôle de fanfaron. «Les nœuds papillons c'est classe! C'est presque plus joli que les cravates à mon avis.» Ça donnait un petit style différents aux hommes. C'était moins traditionnel aussi. Ce n'est pas pour le flatter pour je lui dis que je suis passée à un cheveux de m'inscrire en théâtre, c'était réellement dans mes plans avant de changer d'idée par peur d'être surchargée par les études. Maintenant que je me trouve face à l'homme qui en est l'enseignant, je commence à me dire que ce cours aurait surement été amusant plus que surchargeant. «Oh si vous saviez, j'ai appris à jouer du piano à l'adolescence, mais j'ai été de longues années sans en jouer. J'en ai un peu perdu si on peut dire.» Bien sûr, mes cours de musique m'aide à reprendre là où j'avais abandonné, mais je ne deviendrai jamais une pianiste célèbre et tout ça. «De toute façon, mon réel instrument, c'est ma voix.» Si je n'ai plus retouché un Piano pendant longtemps, je n'ai jamais cesser de chanter. «C'est un avantage, une voix ça ne prend pas de place dans un appartement.» Ça c'était une plaisanterie. «Je suis très sérieuse. À défaut ne pas être dans votre cours, j'aimerais bien admirer vos méthodes.» D'ailleurs, j'avais grand besoin de rire en ce moment. «Hum... Ma journée de cours est terminée. Je pourrais vous suivre, maintenant. Enfin pas maintenant, parce que je dois encore peigner mes cheveux, mais dès que vous vous mettrez en route vers l'amphi. Qu'est-ce que vous en dîtes?»

___________________

   
It's gonna be alright
No matter how your heart is grieving, if you keep on believing, the dream that you wish will come true~ byendlesslove.
   
Jack McDonald
La force des canards en plastique
avatar
Inscrit le : 25/10/2015
Messages : 154
Avatar : Neil Patrick Harris.
Crédits : Shiya
Date de naissance : 14/03/1997
Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Entrevue avec Abraham Lincoln ft. Sarabella, le Lun 20 Mar 2017 - 19:57

''C'est presque aussi joli que les cravates''. Jack a la bouche entre-ouverte à ce blasphème. Je vois que j'ai à faire à une pro-cravate. Vous pensez qu'on peut s'entendre malgré nos différences ? Demande-t-il, faussement inquiet, pour terminer finalement par sourire aux éclats. Il plonge son regard dans celui de Sarabella, les mains dans son pantalon de costard. Ses prunelles miment l'admiration. C'est toujours comme ça comme le professeur rencontre un musicien, et par extension un artiste. L'art pour Jack, c'est la meilleure façon d'oublier la mort, ou tout simplement de croire en la vie. C'est sûrement comme le vélo, ça revient très vite... Ou pas. Jack n'y connait rien en piano, mais il préfère s'imaginer Sarabella très bonne pianiste. Il semblerait qu'elle soit bonne chanteuse également. Tout pour pousser l'admiration de Jack jusqu'à l'extrême... Vous avez le don d'attiser ma curiosité... Il sourit légèrement à la plaisanterie de la belle blonde, avant de rajouter. Mais des instruments, ça s'accorde. Alors que parfois, pour une voix, c'est plus compliqué de sonner juste. Le professeur se montre enthousiaste à la proposition de Sarabella. Très bien ! Un prêté pour un rendu... En contrepartie, je demande à pouvoir vous entendre chanter. Dur en affaire le petit Jack.

___________________

   
Jack coin-coin
   
Sarabella M. Murray
Magic exists if you Believe
avatar
Inscrit le : 21/03/2016
Messages : 2497
Avatar : La Cendrillon des temps moderne ;)
Crédits : Minako pour l'avatar & Ruby pour le gif
Date de naissance : 12/02/1987
Mes rps :
INDISPONIBLE 5/5
Ethan / Gaby / Jack Mcdo / Jordan / Sandra
(je privilégie les réponses courtes, par manque de temps.)


Bloc notes :

LBS AWARDS




Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Cathe
• ÂGE : 25 Ans
• BLOC NOTE :


Re: Entrevue avec Abraham Lincoln ft. Sarabella, le Ven 24 Mar 2017 - 3:11


«Je dirais pas que je suis une pro cravate. En réalité, il n'y a rien de mieux qu'une chemise à moitié détachée.» J'arborai un sourire un peu taquin, notamment puisque l'enseignant en portait une et que ça me faisait bien rigoler de titiller sur ce point là. Rapidement, le sujet en se concentra sur mes habilités artistiques, si on peut dire ainsi. Je ne me considérais pas comme une pianiste professionnelle. D'ailleurs je ne connaissais pas énormément de pièces et j'en avais beaucoup oublié depuis le temps. «Vous avez sûrement raison.» dis-je sincèrement. Il ne fallait que je me m'installe devant un piano pour que mes doigts glissent naturellement sur les touches, les notes je les connaissais bien, mais je jouais surtout en improvisant. «La curiosité est un bien vilain défaut.» Je levais l'index en faisant semblant de le réprimander. J'étais bien mal placée pour faire des sermons quand la curiosité était dans le top trois de mes défauts après la gourmandise et.... la gourmandise. «C'est bien vrai. J'ai tendance a penser que chaque voix ne s'accordent pas avec tous les styles de musiques ou même toutes les chansons. Ou alors il faut en avoir un excellente maîtrise.» Pour ma part, je me savais incapable de changer du gros métal ou du rock'n'roll. J'étais du genre plutôt soft, voir un peu de pop. «Vous jouez durement, Professeur.» J'attrapai mon menton entre mon pouce et mon index, faisant mine de réfléchir. «C'est un échange qui me semble équitable!» finis-je par déclarer. «Mais je choisis ce que j’interprète, sinon vous risquez de fuir plus qu'autre chose.» Je lâchai un rire avant de tourner les talons pour retrouver les casiers. Il fallait bien que je range mes effets et que je peigne mes cheveux avant de quitter. Il était hors de question que je sorte des vestiaires les cheveux emmêlés. Une fois mes choses rapatriées, je mis mon sac sur mon épaule retrouvant Monsieur Jack. «Si Abraham est prêt à quitter, mademoiselle suivra.»

___________________

   
It's gonna be alright
No matter how your heart is grieving, if you keep on believing, the dream that you wish will come true~ byendlesslove.
   
Jack McDonald
La force des canards en plastique
avatar
Inscrit le : 25/10/2015
Messages : 154
Avatar : Neil Patrick Harris.
Crédits : Shiya
Date de naissance : 14/03/1997
Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Entrevue avec Abraham Lincoln ft. Sarabella, le Lun 27 Mar 2017 - 12:58

Le regard de Jack se porte sur son torse, sur sa chemise entre-ouverte. Laissant entrevoir un petit sourire, il dévisage Sarabella. Il semblerait que vous avez définitivement bon goût. C'était dit dans une sorte d'humilité qui détruisait à elle seule tout le charme de la phrase. Mais Jack s'intéressait plus à la blonde, musicienne, chanteuse. Elle lui semblait être une véritable artiste en herbe, et le professeur de théâtre aime les artistes. Il hésite à lui conseiller de recommencer le piano, puis se ravise, parce qu'ils se connaissaient à peine et qu'il imagine que ses conseils, en cet instant, ne valent pas grand chose. Depuis quand la curiosité est un défaut ? Sans mon naturel curieux, ma vie serait bien chiante. Elle accepte finalement le deal de Jack. Un cours de théâtre contre une démonstration de chant. Jack, il le montre pas trop, mais il est fier d'avoir conclu ce marché. Bien évidemment. Je vous laisse le choix de la chanson... Il ne vaut mieux pas titiller mon naturel taquin. Laisser Jack choisir la chanson, c'est déjà expérimenté l'expression: ''le ridicule ne tue pas'' avant même de commencer à chanter. Les femmes d'abord ! Abraham Lincoln est un gentleman. Après avoir laissé passer Sarabella, Jack suit. Ils déambulent dans les couloirs, sous le regard médusé des élèves devant le costume du professeur. Ce n'est pas la première fois que vous attirez autant l'attention, n'est-ce pas ? Surtout celles des hommes, sûrement pas insensibles au charme manifeste de Sarabella.

___________________

   
Jack coin-coin
   
Sarabella M. Murray
Magic exists if you Believe
avatar
Inscrit le : 21/03/2016
Messages : 2497
Avatar : La Cendrillon des temps moderne ;)
Crédits : Minako pour l'avatar & Ruby pour le gif
Date de naissance : 12/02/1987
Mes rps :
INDISPONIBLE 5/5
Ethan / Gaby / Jack Mcdo / Jordan / Sandra
(je privilégie les réponses courtes, par manque de temps.)


Bloc notes :

LBS AWARDS




Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Cathe
• ÂGE : 25 Ans
• BLOC NOTE :


Re: Entrevue avec Abraham Lincoln ft. Sarabella, le Sam 1 Avr 2017 - 13:53


Tout cela pouvait ressembler à du flirt, mais ce n'était pas le cas. J'étais taquine, c'était amusant, mais j'avais eu ma dose d'enseignant si on peut dire ainsi. Je n'ajoutai rien à la réplique de Jack avant que la conversation en se dirige vers un autre sujet. Je n'étais plus aussi à l'aise sur scène que des années plus tôt, même si une fois bien lancée, j'avais du mal à m'arrêter. Il fallait toujours avoir le courage d'y aller, c'était le plus compliquer. J'avais un contrôle parfait sur ma voix, mais il y avait toujours cette nervosité avant une prestation. Je venais de dévoiler le fait que j'étais chanteuse en plus d'être musicienne. J'aurais du prévoir que cela le rendrait encore plus curieux et je plaisantais justement à ce sujet. Pour beaucoup, la curiosité était vraiment un défaut, pour ma part, je trouvais que c'était signe d'intérêt. Du moment que cela restait positif. «C'est que je commence à beaucoup aimé votre façon de voir les choses!» m'exclamai-je sincèrement. J'aurais trouvé ma vie aussi plate si la curiosité ne faisait pas partit de mon caractère.

Nous avions convenu d'un marché qui m'allait parfaitement. D'autant plus que je n'avais jamais mentionné que j'allais chanté devant ses étudiants. Non, lui seul aurait droit à mon interprétation. J'allais arrêté mon choix sur une de mes compositions, aussi vieille soit-elle. Je n'aimais pas vraiment reprendre les succès des autres artistes. L'entente scellée, j'étais prête à suivre Jack jusqu'à l’amphithéâtre. Nous quittâmes donc les vestiaires des femmes, marchant dans les couloirs de l'école. N'importe qui aurait pu avoir honte d'être en compagnie de cet homme, disons-le, bizarroïde. Ce n'était pas mon cas! Je trouvais ça vraiment cool qu'il se mette dans la peau du personnage et qu'il se fiche de ce que pouvait pensé les autres. Même si les regards des étudiants étaient rivés vers nous. Il le savait trop bien que c'était lui qu'on regardait, mais j'étais flattée qu'il fasse comme si j'étais le centre de l'attention. Je passai une main dans mes cheveux encore humides avant de secoués ma tête dans tous les sens. «C'est parce que je suis tellement canon!» J'avais pris une voix aiguë, un ton snobinard, pour jouer la comédie. En réalité, même si j'étais consciente de ne pas laisser certaines personnes indifférentes, je n'étais pas ce genre de petite pimbêche a aguicher qui le voudra.  «Et Monsieur Lincoln, il a beaucoup de conquêtes lui? Aussi Gentleman, ça ne se voit plus en 2017!» ajoutai-je avec ma voix, normale, un mince sourire sur mes lèvres.

___________________

   
It's gonna be alright
No matter how your heart is grieving, if you keep on believing, the dream that you wish will come true~ byendlesslove.
   
Jack McDonald
La force des canards en plastique
avatar
Inscrit le : 25/10/2015
Messages : 154
Avatar : Neil Patrick Harris.
Crédits : Shiya
Date de naissance : 14/03/1997
Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Entrevue avec Abraham Lincoln ft. Sarabella, le Dim 9 Avr 2017 - 9:56

L'intérêt de Jack frisait légèrement l'admiration. En même temps, combien de personnes accepteraient de se balader avec un sosie d'Abraham Lincoln dans les couloirs d'une université pleine à craquer ? Le professeur s'amusait de cette situation et se montrait satisfait de voir Sarabella faire de même. Alors, par simple envie de taquiner, il lui rejeta la faute dessus et encore une fois, elle joua le jeu. Définitivement, Jack ne cesse de penser qu'il s'agit d'une grande erreur que d'avoir privilégier la musique et la danse au théâtre. Oh ! Vous savez, je ne suis l'homme que d'une seule femme, et ça restera ainsi. Continuait-il à jouer parfaitement son rôle ou bien parlait-il de sa vie à lui ?

Pas le temps pour Sarabella de vraiment poser la question, puisque qu'ils arrivent à l'amphithéâtre. Jack s'arrête à l'entrée, en analysant les élèves présents. Voilà ce qu'on va faire: Vous allez rentrer dans l'amphithéâtre et prétendre que vous me remplacez pour ce cours. Stupeur, incompréhension... Puis à ce moment précis, vous avouez avoir invité une personne spéciale à cette occasion. Il marque une pause et hoche la tête d'un air entendu. Oui en effet, Abraham Lincoln lui-même. Vous êtes toujours aussi perspicace !   Jack croise à nouveau du regard la salle dans un grand sourire. En piste ! Le théâtre n'attend pas !

___________________

   
Jack coin-coin
   
Sarabella M. Murray
Magic exists if you Believe
avatar
Inscrit le : 21/03/2016
Messages : 2497
Avatar : La Cendrillon des temps moderne ;)
Crédits : Minako pour l'avatar & Ruby pour le gif
Date de naissance : 12/02/1987
Mes rps :
INDISPONIBLE 5/5
Ethan / Gaby / Jack Mcdo / Jordan / Sandra
(je privilégie les réponses courtes, par manque de temps.)


Bloc notes :

LBS AWARDS




Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Cathe
• ÂGE : 25 Ans
• BLOC NOTE :


Re: Entrevue avec Abraham Lincoln ft. Sarabella, le Jeu 20 Avr 2017 - 5:31


Je n'étais pas tellement du genre à me lier d'amitié avec les enseignant de la Fac, mais je devais admettre que Jack était spécial. Du moins, ce que je percevais de lui jusqu'à maintenant. Il était à la fois drôle et intriguant, en plus de se montrer galant. C'était rare de nos jours. Lui avait plaisanté sur les regards tourner vers nous et j'avais jouer le jeu en me moquant bien qu'on soit observer. Curieuse, j'avais interrogé l'enseignant sur ses conquêtes amoureuses. Indiscrète vous direz, et bien il l'était tout autant, aussi bien me mettre à son niveau. «Oh, c'est qu'elle en a bien de la chance.» dis-je sincèrement avant de continuer notre chemin.

En arrivant devant l'amphithéâtre, je m'apprêtais à ouvrir la porte quand le professeur m'arrêta. Il voulait faire une entrée spectaculaire et me mettre au défi par le fait même. Une chose à savoir, j'aime relevé les défis, même si je ne me suis jamais considérée bonne actrice je compte bien mettre le paquet.  J'attachais mes cheveux encore humides en un chignon sur le dessus de ma tête. Avoir eu une paire de lunettes m'aurait donner le look parfait pour ce coup-là, mais à défaut de pas en avoir, j'allais faire sans. C'était qu'un accessoire après tout. J'inspirais un grand coup avant de pénétrer à l'intérieur d'un air déterminé. Je pouvais distinguer quelques bribes de conversations des étudiants et le bruit s'intensifia quand je pris place au centre de la scène, plutôt que de rejoindre les estrades. J'attendis quelques secondes que les voix s'estompent avant de me raclez la gorge. «Excusez-moi! J'aimerais réquisitionner votre attention deux petites minutes.» Je tentais de me tenir le plus adroitement possible. «Je me présente, je suis Miss Robinson, je vais remplacer votre enseignant exceptionnellement pour ce cours ci.» J'observais les réactions dans la salle, allant des soupirs d'exaspération à la rigolade. Un jeune homme se leva même, s'emparant de son sac pour quitté mais je l'interrompis. «Tututut Jeune homme. Je vous prierais de vous rasseoir. Ce n'est pas très poli de quitter ainsi, surtout pas lorsque la suppléante désignée s'adresse à vous.» Je soutenais le regard de l'étudiant qui opta finalement pour se rasseoir sur sa chaise. «Bien! Personne d'autres?» Je fis quelques pas de gauche à droite en posant ma question. «Ne vous inquiétez pas, j'ai tout mis en œuvre pour faire de ce cours le plus exceptionnel du monde. Pour l'occasion, j'ai un invité spécial. Juste pour vous.» Je jetais un coup d'oeil vers la porte de l'amphithéâtre avant de reprendre de plus belle. «Veuillez accueillir chaleureusement, j'ai nommé, Monsieur Abraham Lincoln!» J'allongeai mes bras en direction de la porte en déclarant ceci, avant d'applaudir fortement quand Jack s'avança vers la scène.  

___________________

   
It's gonna be alright
No matter how your heart is grieving, if you keep on believing, the dream that you wish will come true~ byendlesslove.
   
Jack McDonald
La force des canards en plastique
avatar
Inscrit le : 25/10/2015
Messages : 154
Avatar : Neil Patrick Harris.
Crédits : Shiya
Date de naissance : 14/03/1997
Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Entrevue avec Abraham Lincoln ft. Sarabella, le Mer 3 Mai 2017 - 9:07

Une fois de plus, Sarebella accepte de jouer le jeu. Décidément, cette femme est extra-ordinaire. Plutôt curieux de savoir comment elle peut se débrouiller, Jack passe une tête à la porte d'entrée de l'amphithéâtre. Un large sourire apparaît même sur sa face quand elle fait rasseoir un jeune homme sur le point de partir. Elle est totalement dans son rôle en tout cas. Le professeur détaille ensuite son costume, en faisant bien attention qu'il n'y ait qui puisse le trahir. Sarabella fait appel à lui, il est temps de rentrer sur scène.

Après un petit instant de ressourcement intérieur, il fait son entrée sur scène, devant le regard médusé des élèves. Ils prennent sans aucun doute cela comme un blague de mauvais goût, et ils ont bien raison puisque c'est un petit peu le cas. Salut, j'suis Abraham Lincoln, et l'abolition de l'esclavage, c'est cool ! Jack aka Abraham sourit aux éclats, il rêvait secrètement de lâcher cette phrase à peu près depuis le jour où il a pensé à acheter ce costume. Merci Miss Robinson ! Toujours le don pour aménager mes entrées. Et pendant le reste du cours, Monsieur McDonald s'amusa à interagir avec ses élèves, pas franchement super motivés à jouer à ce jeu de rôle géant. Le professeur faisait de son possible pour faire participer Sarabella également.

A la fin du cours, les élèves rangent leur sac et le professeur enlève son costume pour ne devenir plus que simplement Jack. Je ne me suis pas trompé. Vous avez un talent qu'il serait dommage de ne pas exploiter. Ce naturel à s'adapter à une situation, cette amusement à jouer un autre personnage. Elle pourrait en tirer avantage sur scène, que ce soit dans le théâtre ou la chanson. Si un jour, vous vous rendez compte que le chant vous emmerde, je serai ravi de vous accueillir dans ma salle de classe. C'est certain, il y a quelque chose à faire avec elle.

___________________

   
Jack coin-coin
   
Sarabella M. Murray
Magic exists if you Believe
avatar
Inscrit le : 21/03/2016
Messages : 2497
Avatar : La Cendrillon des temps moderne ;)
Crédits : Minako pour l'avatar & Ruby pour le gif
Date de naissance : 12/02/1987
Mes rps :
INDISPONIBLE 5/5
Ethan / Gaby / Jack Mcdo / Jordan / Sandra
(je privilégie les réponses courtes, par manque de temps.)


Bloc notes :

LBS AWARDS




Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Cathe
• ÂGE : 25 Ans
• BLOC NOTE :


Re: Entrevue avec Abraham Lincoln ft. Sarabella, le Mer 17 Mai 2017 - 5:10


Je n'aurais jamais cru pendre un malin plaisir à jouer les professeur de théâtre, pourtant, grâce à la petite mise en scène que Jack m'avait proposer, je m'étais bien amusée. J'étais contente dans un sens, car ça me donnait un avant-goût du genre d'enseignante que je pourrais être, une fois que j'aurais obtenu mes diplômes. Pour moi, ce n'était pas rien d'avoir réussi à tenir une classe entière calme, même pour deux minutes. C'était sans compter l'étudiant que j'avais réussi à faire rester alors qu'il était réellement partit pour quitter le cour.

Comme convenu, j'étais restée pendant l'heure entière et j'étais loin d'avoir été mise de côté. Bien sûr, les autres étudiants avaient fini par comprendre que j'étais la en tant qu'imposteur, puisque je ne faisais ni partie du groupe, ni du corps enseignant -pas encore. Le cours se passa bien et sans que je n'aies le temps de me rendre compte, c'était déjà la fin. Je restai un peu a l'écart, regardant les étudiants quitter l'amphithéâtre les uns après les autres, jusqu'à ce que Jack vienne vers moi, me tirant de mes pensées. «Oh... Vous allez me gêner.» dis-je en souriant légèrement. «Mais merci.» Ça faisait toujours plaisir à entendre, surtout lorsqu'on à pas vraiment l'habitude de jouer un rôle. J'étais toujours moi, à cent pour cent, dans la vie de tout les jours. Je n'aimais pas me donner un genre, mais il fallait admettre que j'avais adorer jouer la comédie, pour les besoins de la cause. Je rigolai quand il déclara être prêt à m'accueillir n'importe quand dans son cours. «Je crois pas que le chant ou la musique m'emmerdera un jour, mais qui sait si -la session prochaine- je ne ferai pas un petit changement à mon planning de cours.» Je pourrais sérieusement y songer dans les semaines à venir. Ce serait pas si difficile d'ajouter ce court ou d'en remplacer un autre qui ne soit pas primordial. Une fois que tous les élèves furent sortis de la pièce, je me dirigeai vers le piano. «Je crois qu'on avait un accord.» Je tenais toujours parole, il était donc hors de question que je me défile. Je tirai le long banc avant de m'y installer. «C'est une des premières compositions que j'ai fais.» Je ne savais pas pourquoi je le précisais, c'était juste sortit sans que je ne le prémédite. Je plaçais mes doigts sur les touches et commençais à pianoter quelques notes, pour en faire une mélodie. Au bout de quelques secondes, j'entamais les premières phrases de la chanson. Il était clair que ce ne serait pas parfait et que j'en oublierais même probablement quelques paroles.

___________________

   
It's gonna be alright
No matter how your heart is grieving, if you keep on believing, the dream that you wish will come true~ byendlesslove.
   
Jack McDonald
La force des canards en plastique
avatar
Inscrit le : 25/10/2015
Messages : 154
Avatar : Neil Patrick Harris.
Crédits : Shiya
Date de naissance : 14/03/1997
Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Entrevue avec Abraham Lincoln ft. Sarabella, le Dim 21 Mai 2017 - 12:05

Jack évite d'en rajouter plus, mais il lui semble évident qu'il ne dit pas ça sur le ton de la plaisanterie. Elle est et sera toujours, du moins, du temps que Jack officie en tant que professeur de théâtre, le bienvenue dans son cursus. Et ce cours plus ou moins improvisé sonnait légèrement comme un ultime test grandeur nature, un test qu'elle aura passé haut la main.
Et en plus d'être talentueuse, il semblerait que la jeune femme soit une personne de parole, puisqu'elle n'oublie pas l'accord qu'ils avaient passé ensemble. Jack prend tout à coup des airs des enfants, ses pupilles brillant comme rarement, alors qu'il sautillait. «Je vais pouvoir vérifier si vos cours de chant ne sont pas une perte de temps... » Jack suit Sarabella jusqu'au piano et prend place à ses côtés sur le banc.

Elle débute ensuite sa chanson, Jack faisant preuve d'un silence religieux pour l'écouter. Son regard se balade entre le piano et Sarabella. Il ne comprend rien aux accords, ni même à la possible difficulté de la composition, mais il se raccroche à ce qu'il connaît parfaitement: la voix. Un outil qu'il utilise aussi dans son art. A la fin de la chanson, le professeur applaudit dans un petit sourire sincère. «Votre voix est horrible. Non sérieusement, vous devriez songer à arrêter le chant... » Il rit doucement avant de tout de suite se corriger. «Je plaisante. Vous êtes une femme pleine de talents. Vous comptez faire quoi, après l'université, avez-vous déjà des projets ? » Le professeur suppose qu'elle tentera de rester dans l'artistique, vu le cursus qu'elle suit à l'université. Mais c'est un monde plus cruel qu'il n'y paraît, beaucoup de prétendants pour peu d'élus.

___________________

   
Jack coin-coin
   
Sarabella M. Murray
Magic exists if you Believe
avatar
Inscrit le : 21/03/2016
Messages : 2497
Avatar : La Cendrillon des temps moderne ;)
Crédits : Minako pour l'avatar & Ruby pour le gif
Date de naissance : 12/02/1987
Mes rps :
INDISPONIBLE 5/5
Ethan / Gaby / Jack Mcdo / Jordan / Sandra
(je privilégie les réponses courtes, par manque de temps.)


Bloc notes :

LBS AWARDS




Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Cathe
• ÂGE : 25 Ans
• BLOC NOTE :


Re: Entrevue avec Abraham Lincoln ft. Sarabella, le Lun 22 Mai 2017 - 6:36


Le moins que l'on puisse dire était que j'étais une femme de parole. Avec le cours qui venait de se passer sous mes yeux, il aurait été facile pour moi de quitter l'amphithéâtre parmi la foule étudiante. Je ne l'avais pas fait. J'avais promis a Jack que je lui ferai une petite démonstration seul à seule et j'allais m'exécuter. J'avais commencé à jouer et cette chanson me ramenait 15ans en arrière, à l'époque où j'avais commencé à composer toute seule, dans ma chambre. C'était un passe-temps entre les cours au Lycée et les soirées avec les copines. Quand je terminais sur les dernières notes, j'entendis le léger applaudissement du professeur et je retournais vers lui en restant assise sur le banc. Je l'écoutais me dire que ma voix était horrible et j'ouvris la bouche, faussement offusquée. Si j'avais été si mauvaise, il n'aurait pas applaudit, non? Il avoua ensuite qu'il plaisantait et je riais de bon cœur avec lui. «Vous avez de la chance que je ne sois pas si susceptible, Jack.» C'est vrai, j'aurais très bien pu mal le prendre, mais l'enseignant ne connaissait rien de mon parcours et ne pouvais donc pas savoir que j'avais parfois douté de mon talent vocal, à cause des obstacles insurmontés. Je me levais ensuite, glissant mes mains dans les poches arrières de mon jeans. «J'ai envie d'enseigner le chant.» dis-je sans hésitation. «En fait, j'ai toujours eu la musique dans le sang. J'ai envie d'avoir ma propre école artistique, éventuellement. Cours de chant, cours de musique. Je n'ai jamais eu la chance d'être inscrite à des cours quand j'étais enfant, ma mère n'avait pas les moyens financier. J'ai envie que toutes les petites Sarabella de ce monde puisse un jour réaliser leur rêve se rapportant au domaine musical.»  Je haussais les épaules. Je voyais vraiment grand, mais je voulais y croire. Avec un peu de chance, je pourrais recruter d'autres musiciens qui désirent transmettre leur passions aux autres. «Et vous, qu'est-ce qui vous a poussez à devenir professeur de théâtre?»

___________________

   
It's gonna be alright
No matter how your heart is grieving, if you keep on believing, the dream that you wish will come true~ byendlesslove.
   
Jack McDonald
La force des canards en plastique
avatar
Inscrit le : 25/10/2015
Messages : 154
Avatar : Neil Patrick Harris.
Crédits : Shiya
Date de naissance : 14/03/1997
Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Entrevue avec Abraham Lincoln ft. Sarabella, le Mer 31 Mai 2017 - 15:04

«De toute manière, je préfère toujours me dire que je n'ai pas de temps à perdre avec les gens susceptibles. » Et fort heureusement, Sarabella n'est pas de ces gens là. Et plutôt que de s'arrêter sur son talent manifeste, Jack demande à la blonde ce qu'elle compte en faire. Il est étonné d'entendre qu'elle souhaite donner des cours. Le but est louable et l'histoire très belle, mais n'y-a-t-il pas cette petite voix intérieur qui lui donne envie de tenter une carrière dans la musique ? «C'est un beau projet... Permettre aux enfants de développer leur fibre artistique, d'apprendre à se connaître via la musique. Et donc votre rêve à vous, c'est bien celui là ? Réaliser celui des autres ?   »

Sarabella demande ensuite à Jack pourquoi il a voulu enseigner le théâtre. «Parce que je le pouvais. » Une réponse des plus honnêtes. «Avant, j'ai été psy. J'avais une émission télé en Angleterre où je recevais des célébrités. Puis je me suis fait poursuivre par un tueur sanguinaire et j'suis devenu vendeur de canards en plastique. » Jack rit très fort, beaucoup trop fort. «Bien évidemment, l'histoire du tueur sanguinaire, c'est une blague. » Pas du tout, d'ailleurs le professeur se rend compte qu'il a peut-être fait preuvre d'un peu trop de mégarde ces derniers temps. «Du coup, j'ai postulé pour devenir professeur ici, et il semble que le directeur ait apprécié ma candidature. Depuis, je dois avouer apporter un certain amour pour le théâtre, jouer d'autres personnages, être quelqu'un d'autre, c'est tellement... reposant ? » Jack met ses mains dans les poches de son pantalon de costard, dans un grand sourire éclatant. «Et les comédies musicales, vous y avez pensé ? Voilà un style qui relie parfaitement la musique au théâtre ! J'ai toujours rêvé d'en faire une, vous pourriez être l'une de mes têtes d'affiches !   » Jack a déjà en tête toute l'histoire: Un huis clos dans un fast food, fermé pour cause d'intoxication alimentaire. Une histoire d'amour entre celle qui cuit les frites et le manager de l'équipe, mais un amour interdit. Le Roméo et Juliette des temps modernes.

___________________

   
Jack coin-coin
   
Sarabella M. Murray
Magic exists if you Believe
avatar
Inscrit le : 21/03/2016
Messages : 2497
Avatar : La Cendrillon des temps moderne ;)
Crédits : Minako pour l'avatar & Ruby pour le gif
Date de naissance : 12/02/1987
Mes rps :
INDISPONIBLE 5/5
Ethan / Gaby / Jack Mcdo / Jordan / Sandra
(je privilégie les réponses courtes, par manque de temps.)


Bloc notes :

LBS AWARDS




Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Cathe
• ÂGE : 25 Ans
• BLOC NOTE :


Re: Entrevue avec Abraham Lincoln ft. Sarabella, le Jeu 1 Juin 2017 - 2:30


«Pour être honnête, il y a longtemps que j'ai mis un trait sur mon rêve d'enfance.» dis-je en souriant au professeur de théâtre. C'est bien dans la vie de poursuivre, mais jusqu'à un certain point. «Je n'avais pas de plan B par le passé, mais je me suis dis qu'il était préférable que j'aide la génération future à atteindre l'objectif que je n'ai jamais pu atteindre.» Et ce n'était pas plus mal. Il en fallait bien des enseignant pour faire l'apprentissage de la musique, pour aider les autres à s'améliorer et à percer éventuellement.

«Ça a le mérite d'être franc.» songeais-je suite à la réponse du blond. J'écoutais ensuite ce qu'il disait en le regardant d'un air perplexe. Tueur sanguinaire? Canard en plastique? C'était à n'y rien comprendre. «Je ne suis pas certaine de bien suivre...» J'avais croisé les bras sur ma poitrine tandis que Jack s'était mis à s’esclaffer. Les traits de mon visage se détendirent et j'éclatais de rire. «Vous m'avez bien eue!» Je devais admettre que, pendant un court instant, j'en étais venue à me demander si nos vies n'étaient pas en danger. Si Jack était vraiment poursuivis par un tueur, n'importe qui pouvait être ciblé au final. Surtout qu'à priori, l'enseignant avait l'air de tout, sauf de quelqu'un dont on aurait mis la tête à prix. «En tout cas, le Doyen a bien fait de vous choisir pour ce poste. Vous êtes vraiment parfait et vos élèves semblent bien apprécier vos cours qui relèvent plus de l'amusement que de l'apprentissage du jeu.» De toute façon, jouer la comédie, c'est naturel, non? On l'a tout simplement, ou au contraire, on ne l'a pas du tout. «Hmm... C'est à voir.» lançais-je quant à sa proposition. «Je me verrais bien dans un remake dans le style de Grease.» dis-je en rigolant. «Je ferais une jolie Sandy, n'est-ce pas?!»

___________________

   
It's gonna be alright
No matter how your heart is grieving, if you keep on believing, the dream that you wish will come true~ byendlesslove.
   
Jack McDonald
La force des canards en plastique
avatar
Inscrit le : 25/10/2015
Messages : 154
Avatar : Neil Patrick Harris.
Crédits : Shiya
Date de naissance : 14/03/1997
Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Entrevue avec Abraham Lincoln ft. Sarabella, le Ven 9 Juin 2017 - 18:18

Il grimace doucement en entendant Sarabella dire qu'il a fait un trait sur son rêve d'enfance. « A vous entendre, tout est fini... Il n'y a que la jeunesse pour croire que la vie est immuable ! Si vous saviez, rien ne me prédestinait réellement à devenir professeur de théâtres... Et me voilà ! » Il hausse les épaules avant de continuer. « Si vous avez toujours cette petite voix , cette petite étincelle, il ne faut pas la laisser filer... La vie ne se rattrapera, ce qui est important, c'est d'arriver à capturer l'instant. » Jack rit tout seul de sa philosophie de bas étage. « Après, comme tout, c'est plus difficile à dire qu'à faire. »

En racontant son histoire (totalement vérédique) Jack se rend compte qu'il perd totalement Sarabella. Ouais, c'est certain qu'il a eu une vie plutôt bizarre et compliquée, le professeur va essayer d'épargner les détails, et continuer à parler de sa récente carrière de professeur. « C'est tout moi, je ne peux pas m'empêcher de plaisanter... » Le sourire de Jack s'élargit au compliment de l'étudiante en chant. Elle a compris l'approche que Jack avait du théâtre, et ce qu'il essaye donc d'apporter, au vue de son expérience en matière de jeu. « Merci Sarabella, c'est bien aimable de votre part. Mais très honnêtement, j'ai des élèves bien plus talentueux que moi. C'est à peu près tout ce que j'essaye de démontrer lors de mes cours. » Jack en arrive à rêver à sa comédie musicale ultime. Un fast food, une histoire d'amour, des petits pains qui chantent. Il est sorti de sa rêverie par Sarabella qui parle de Grease. « Pour être totalement honnête avec vous, je n'ai jamais vu Grease... » Il marque une pause en baissant légèrement le regard. « Et la seule Sandy que je connais, c'est celle de Bob L'Eponge ! D'ailleurs ce dessin animé mériterait d'être porté sur scène, dans une belle comédie musicale. » Trop de projets pour Jack, il ne trouvera jamais le temps pour tous les concrétiser. « Elle est comment la Sandy de Grease ? Genre femme fatale, qui traîne en bande et parle de garçons toute la journée ? Parce que la Sandy de Bob l'Eponge, c'est plus karaté, hibernation et scaphandre. »

___________________

   
Jack coin-coin
   

Entrevue avec Abraham Lincoln ft. Sarabella

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: Université :: Résidence :: Douches ♀-