Partagez| .

[3 jan] Impressions - Leonara


Invité
Invité
avatar
Afficher


[3 jan] Impressions - Leonara, le Mar 3 Jan - 0:25

Les notes volaient, douces et précises, emplissant le silence de l'appartement d'un nocturne déplacée dans le soleil hivernal d'un début d'après midi. Les cheveux encore un peu ébouriffés par l'oreiller -il n'était pas réveillé depuis très longtemps – il se dégourdissait les doigts avec des exercices de Mozart. La dextérité était tout pour un pianiste. Le reste, l'émotion, la nuance, cela venait après et seulement lorsque l'on ne pensait plus à ses doigts. Cela devait être la même chose pour tous les arts. La technique était la base, c'était le socle qui permettait de s'élever et d'être ensuite assez solide pour casser les codes, tester des choses, aller au-delà, plus loin.

Ses doigts, habitués, suivaient les notes sans hésitation ni  maladresse, laissant son esprit libre pour la réflexion. Au début perdu dans sa musique, l'emploi du temps de la journée lui revenait petit à petit. Bientôt, il avait rendez-vous avec une fille pour une possible colocation. Ils avaient échangé par mail d'abord, avant de se décider pour un rendez-vous. L'appartement était prêt. Même Père, venant pour une inspection surprise n'aurait rien trouvé à redire, ni à l'absence de poussière sur les meubles de bois brut, ni sur les riches tapis de laine, ni sur la vaisselle qui séchait tranquillement lavé de la veille. Les trois lits étaient faits. Même le sien. Et, dans la salle de bain, une place avait été aménagée sur l'étagère. Il espérait que ça marcherait. Il avait googelé son nom, fait une rapide recherche sur Facebook et ce qu'il avait trouvé – un passé de danseuse professionnelle – lui avait bien plu. Danse et musique étaient liés et la musique faisait partie de sa vie, aussi indispensable à son bonheur que l'air qu'il respirait. Il plaqua un accord majeur, se levant le temps de préparer un café à l'italienne dans sa vieille cafetière octogonale. A l'heure des dosettes, il aimait moudre ses propres grains pour se préparer un breuvage corsé à l'européenne, loin du jus de chaussette américain. L'odeur âpre et doucereuse remplit l'espace d'une atmosphère que Logan trouvait apaisante et tranquille. Il baissa le feu pour éviter que le breuvage ne boue, vérifia tout une nouvelle fois, excepté sa tenue, regarda le piano, l'horloge suspendue au dessus, le piano, puis soupira.

Il eut le temps d'une douche et d'un change, troquant son t-shirt large et son jogging de nuit pour un pantalon noir et une chemise blanche mais ses cheveux étaient toujours ébouriffés (par la serviette cette fois) lorsqu'il ouvrit la porte à celle qui allait peut-être partager sa vie, pour quelques mois au moins.

« Bonjour. Leonora ? Ou dois-je vous appeler Professeur French ? Cela serait plutôt étrange pour du quotidien... entrez je vous en prie. J'ai fait du café si cela vous tente. »

Il s'effaça pour la laisser entrer, conscient qu'une légère nervosité le rendait plus bavard qu'il ne le devrait. Doucement, il tendit la main pour prendre son manteau et l'accrocher à la patère tout en lui laissant la place d'aller sur le canapé si c'était ce qu'elle préférait faire. Leçons de l'ambassadeur, utiliser le langage corporel pour se faire comprendre au delà des mots. Et là, le message qu'il essayait tant bien que mal de faire passer, au-delà de sa propre nervosité c'était...bienvenue.
Leonora P. French
putain de ballerine
avatar
Inscrit le : 12/11/2015
Messages : 3260
Avatar : Chyler Leigh
Crédits : © sign. anaëlle, gifs. tumblr
Date de naissance : 03/12/1989
Mes rps :
(02/03) disponnible

ballet is like a sport, only harder. w/ sarahdanse isn't just my sport, it defines me; you have not witnessed a real workout..until you've watched a danser practice
aren't you a cop today, honey?. w/ jack #2A hero is an ordinary person who faces extraordinary circumstances and acts with courage, honor and self-sacrifice. Yup, that describes a police officer.




Bloc notes : ↣ se colore les cheveux ❝ après quelques mois blonde elle est revenue à sa couleur naturelle, brune
↣ danseuse ❝ pour la première fois depuis des mois elle danse à nouveau, bon c'était juste une fois et pour quelques heures un entrainement fait de nombreuses chutes, mais c'est déjà bien.


↣ no friendship is an accident ❝ a strong friendship doesn't need daily conversation or being together as long as the relationship lives in the heart, true friends never part.


↣ i'm fine, i'm great, i'm..horrible, i'm devastated, but okay. ❝ i'm about one hundred years older than i look. the only way to fail is not to fight, so you fight until you can't fight anymore.

Spoiler:
 


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: shrncarter
• ÂGE : 26 ans
• BLOC NOTE :


Re: [3 jan] Impressions - Leonara, le Ven 6 Jan - 20:47



À son arrivée à Austin, il y a de cela un peu plus d’un an maintenant, Leonora avait partagé un appartement avec un étudiant de l’université où elle enseignait. Après quelques mois, même s’il n’y avait pas de mésentente elle avait désiré un peu de changement. Son père, même avant son emménagement, l’avait encouragée à se prendre un petit appartement seule, proposant même de l’aider financièrement. Mais Leonora avait refusé et continuait de le faire. Elle voulait réellement être indépendante, et pour l’instant tout ce qui lui permettait de se sentir indépendante était la collocation. Quand elle avait quitté ce premier appartement, elle avait trouvé domicile chez une collègue qui s’était montré généreuse. Mais Leonora n’avait pas pour autant laissé tomber sa recherche d’appartement. Les mois s’étaient écoulés et elle avait préféré embellir la vérité en annonçant à sa collègue qu’elle avait trouvé autre chose. En réalité Leonora avait trouvé un petit hotel pas trop cher et séjournait là-bas. La plupart de ses affaires entassées dans un garde meuble.
Puis, il y a peu elle avait vu une annonce à l’université, un jeune homme qui cherchait un/e colocatair/e. Leonora avait répondu à l’annonce et ils avaient décidé d’une date pour se rencontrer.
logan leonora
impressions • roommates: how to find people who won't make you crazy
Et voilà que le jour j était arrivé et Leonora s’était préparée sans vraiment faire attention à l’impression qu’elle donnerait. Elle pensait honnêtement que ce qui comptait était son caractère, sa capacité à payer sa part du loyer et autres charges.. Son apparence physique ? Ça ne devrait pas entrer en compte, pas vrai ? Bien entendu, elle ne se rendrait pas à l’appartement en pyjamas ou truc du genre, mais elle ne se mettrait pas sur son trente et un pour autant.
Ce qu’elle repensa quand après avoir frapper à la porte, un homme lui ouvrit. Il n’était pas tiré par quatre épingles mais sa chemise et son pantalon donnait une bien meilleure impression que son jean, son petit gilet par dessus un t-shirt blanc le tout camouflé par son long manteau bleu marine et sa vieille paire de ballerines. Oui, Logan ? Elle préférait s’assurait, tout comme il venait de le faire, qu’il était bien la personne avec qui elle avait prit contact. Leonora fera tout à fait l’affaire. Même si l’une des raisons pour lesquelles la professeur de danse avait décidé de se séparer de son ancien colocataire était le fait qu’il soit étudiant, elle avait bien dû finir par se faire à l’idée qu’elle n’avait pas vraiment de succès niveau chasse d’appart. Elle se retrouverait donc peut-être à partager un appartement avec un étudiant de l’université, mais tant que ce n’était pas un de ses élèves, ça la dérangeait pas entièrement. Passant le pas de la porte, Leonora retira son manteau et laissa le jeune homme le prendre. Et..volontiers, pour le café. Elle s’avança un peu plus dans l’appartement, jetant déjà un premier coup d’oeil aux lieux.

___________________
viens là, putain d'ballerine
Tu es une comete qui embrase le ciel; une poussiere d'etoile blanche et trop tot tombee. A Ballerina may look fragile but she's stronger than you think. ✫ ✫ ✫
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: [3 jan] Impressions - Leonara, le Dim 8 Jan - 13:30

Il attrapa le manteau qu'il accrocha à un cintre puis dans le placard de l'entrée qui avait ceci de bon qu'il permettait l'accrochage des manteaux ET le rangement du balais et autres trucs de ménage. La laissant découvrir la grande pièce de vie au vieux parquet usagé habillé d'épais tapis de laine aux couleurs chaudes, le canapé en cuir brun devant une table basse qui était, comme tous les meubles de la pièce, en bois massif loin du contreplaqué des marques de meubles en kit. Il y avait une bibliothèque dans un coin dont une étagère sur deux était vide, un vaisselier vitré « vintage » contenant de jolies assiettes en porcelaine blanche, un piano droit dans un coin, une table pour quatre personnes, six avec les rallonges mais que quatre chaises tapissées d'un rouge bordeaux sombre. La cuisine était équipée de façon un peu plus moderne mais moins ostentatoire. Il lui fit signe de s'asseoir, passant de l'autre côté du bar pour servir deux grands mugs du breuvage sombre et amer. Revenant dans le salon dont le luxe jurait un peu avec le côté vaguement délabré des parties communes et du quartier en général, il lui tendit la tasse.

« Du lait ? Du sucre ? »

Il resta debout le temps de satisfaire ses possibles besoin dans l'un des deux produits (lui aimant son café aussi noir que la nuit) puis s'assit sur un des deux fauteuils qui entouraient le canapé.

« Alors, tu vois le salon. Les meubles sont des cadeaux que l'on m'a fait. Ils ne sont pas compris dans le loyer et s'ils ne te plaisent pas, je ne suis pas contre les changer, excepté le canapé et le piano qui restent et ne sont pas négociables. »

C'étaient les seules choses qui lui appartenaient à lui en propre et il aimait beaucoup son canapé en cuir et son piano qui, bien que droit, avait un son agréable et des lutins tout ce qu'il y avait de plus charmant.

« L'appartement compte trois chambre dont l'une peut-être convertie en bureau mais j'avoue que personnellement je travaille plutôt sur la table du salon. J'ai la chambre la plus à droite, contre le mur, la salle de bain est à côté, on la regardera si tu le veux tout à l'heure, elle est de taille moyenne avec un évier et une baignoire, je t'ai laissé les étagères au dessus du lavabo, mes affaires sont en dessous pour que tu n'aies pas à te baisser. J'ai mis un lit et une armoire dans chaque chambre au cas où. On peut les enlever, cela m'est égal, je suppose que tu as des meubles. Si tu décides de prendre le bureau, ce ne sera pas plus cher pour les charges. Nous pouvons aussi décider de prendre un troisième colocataire avec nous si tu le souhaite pour des raisons économiques ou autre. »

Il réfléchit un peu, il pensait avoir fait le tour des questions purement matérielles.

« Tu feras un tour des lieux, en espérant qu'ils te plaisent. Et si c'est le cas, nous parlerons de la cohabitation. Je ne suis pas forcément le plus facile à vivre mais je vais faire des efforts. Je pense aussi que vu nos...statuts respectifs, il serait plus sain de mettre quelques règles de bases, peut-être. »

Il la regarda pour la première fois depuis le début de son petit discours. Ce n'était pas la première fois qu'il faisait visiter un appartement dans l'espoir de trouver un coloc et il avait apprit que l'on ne construisait rien de sain sans fondations solides. Il espérait simplement que la jeune femme ne soit pas effrayée par la direction qu'il donnait à la discussion. La nervosité le rendait souvent encore plus maladroit qu'il ne l'était en temps normal.
Leonora P. French
putain de ballerine
avatar
Inscrit le : 12/11/2015
Messages : 3260
Avatar : Chyler Leigh
Crédits : © sign. anaëlle, gifs. tumblr
Date de naissance : 03/12/1989
Mes rps :
(02/03) disponnible

ballet is like a sport, only harder. w/ sarahdanse isn't just my sport, it defines me; you have not witnessed a real workout..until you've watched a danser practice
aren't you a cop today, honey?. w/ jack #2A hero is an ordinary person who faces extraordinary circumstances and acts with courage, honor and self-sacrifice. Yup, that describes a police officer.




Bloc notes : ↣ se colore les cheveux ❝ après quelques mois blonde elle est revenue à sa couleur naturelle, brune
↣ danseuse ❝ pour la première fois depuis des mois elle danse à nouveau, bon c'était juste une fois et pour quelques heures un entrainement fait de nombreuses chutes, mais c'est déjà bien.


↣ no friendship is an accident ❝ a strong friendship doesn't need daily conversation or being together as long as the relationship lives in the heart, true friends never part.


↣ i'm fine, i'm great, i'm..horrible, i'm devastated, but okay. ❝ i'm about one hundred years older than i look. the only way to fail is not to fight, so you fight until you can't fight anymore.

Spoiler:
 


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: shrncarter
• ÂGE : 26 ans
• BLOC NOTE :


Re: [3 jan] Impressions - Leonara, le Lun 13 Fév - 18:31



Profitant que le jeune homme prépare sa tasse, Leonora décortiqua sa première impression de l’endroit. Elle appréciait assez cette grande pièce à vivre, quand à Logan il la faisait sourire : les bonnes manières dont il faisait preuve, sa façon d’aller au devant des besoins ou envie de la jeune femme, c’était mignon. Mais elle ne voulait pas qu’il se sente de toujours avoir cette marque de respect qu’on les étudiants envers leurs professeurs, pas dans le privé. S’ils devaient partager cet appartement, et jusque là l’idée plaisant à Leo, elle ne voulait pas que cela soit bizarre entre eux.
Elle s’arrêta dans le fil de ses pensées pour répondre à sa question, encore une fois il faisait preuve d’une bienséance qui provoqua un nouveau sourire chez elle. Uhm, non merci. Ni lait, ni sucre.
logan leonora
impressions • roommates: how to find people who won't make you crazy
Une fois que l’étudiant eu reçu de Leonora tous les détails pour lui servir le café qu’elle désirait, il lui offrit la tasse et s’installa sur un fauteuil. La blondinette l’imita mais préféra prendre place sur le sofa.  Elle profita qu’il lui présente la pièce pour prendre une première gorgée de sa boisson : ce café était parfait ! Il gagnait des points, le petit. C’était une expression un peu bizarre, bien sûr il fallait que lui-même comme l’appartement plaise à Leonora, mais cela n’était pas à sens unique. Leonora devait également plaire, en tout bien tout honneur pas de sous-entendu là dedans, pour que l’affaire se fasse.  
Aussi bizarre que cela puisse paraître, parce qu’un piano ce n’est pas un détail, Leonora devait avouer qu’elle ne l’avait pas remarqué. Elle était un tant soit peu stressée par cette rencontre, elle avait réellement envie que sa marche cette fois. Si elle continuait à connaître des désagréments pour son lieu de vie, cela ne l’aiderait pas à rester à Austin. Et de plus en plus d’éléments lui donnaient envie de retourner chez son père. Après le salon, il lui expliqua le reste de l’appartement : le nombre de chambres, où se situait quoi et il parla même de règles à suivre du fait de leur relation via l’université. Elle commençait sincèrement à l’apprécier, celui-là. Joli piano ! Leonora se sentit non seulement stupide mais également gênée de faire une telle remarque. Il venait de lui servir un monologue pour couvrir toutes les questions qu’elle pourrait avoir afin qu’elle ne se sente pas gênée de les poser et elle tout ce qu’elle trouvait à dire c’était un commentaire sur le piano ? Je peux ? Elle désigna la table basse à quelques centimètres d’eux, demandant si elle pouvait déposer sa tasse dessus ou s’il préférait qu’elle utilise un dessous de verre.  Est-ce qu’on peut voir les chambres et la salle de bain, avant de discuter plus en détails ? La professeur doutait ne pas apprécier le reste de l’appartement, mais elle avait besoin d’un peu de temps pour que le stress ne s’envole de son corps et qu’elle puisse communiquer sans gêne.

___________________
viens là, putain d'ballerine
Tu es une comete qui embrase le ciel; une poussiere d'etoile blanche et trop tot tombee. A Ballerina may look fragile but she's stronger than you think. ✫ ✫ ✫
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: [3 jan] Impressions - Leonara, le Sam 25 Fév - 20:14

Il pensait avoir tout couvert, la laissant prendre, si elle le désirait, la direction de l'entretien pour proposer des règles de cohabitation. Et pourtant, la première chose qui sortit de la bouche de la jeune professeur fut une remarque sur la beauté du piano. Sans réussir à cacher son étonnement, le musicien jeta un coup d'oeil sur son instrument, ne réussissant pas à lui trouver quoi que ce soit de spécial quant à son aspect extérieur. C'était un piano droit laqué de noir comme tous les pianos droits. Il y avait de la beauté dans un demi-queue en bois vernis et au coffre sculpté de motifs champêtres mais là, si le son était excellent, lui ne voyait plus les petits détails qui ornaient l'instrument.

Trop surpris pour embrayer sur une banalité polie, il laissa passer sa chance et cru pendant une seconde qu'elle lui demandait d'essayer le piano alors qu'elle voulait simplement poser sa tasse.

« Oh. Euh oui, oui bien sûr. Il y a des sous-verres mais ce n'est pas obligatoires, la table est vernie... »

Et les sous-verres étaient juste pour faire bien quand il recevait des invités - son père pour ne pas le nommer – qui étaient un peu à cheval sur l'étiquette. Bien élevé, il se leva à demi pour l'aider, réflexe stupide puisque la table n'était pas si loin du canapé qu'il faille de l'aide et elle avait déjà terminé son mouvement qu'il esquissait encore le sien. Vraiment, il fallait qu'il se calme. Ce n'était pas une audition, juste une rencontre. Le temps saurait les rendre moins maladroit l'un avec l'autre, il n'en doutait pas, si seulement il ne la faisait pas fuir avec ses bêtises.

« Allons-y alors. »

Il laissa échapper un sourire qui se voulait engageant et termina de se lever pour l'accompagner à ce que les agents immobiliers appelait pompeusement l'espace nuit. On y accédait par une porte au fond du salon qui donnait sur un couloir avec quatre portes au fond et une seule sur le mur de gauche. Ils prirent à droite et Logan ouvrit la porte de sa chambre à lui, une pièce rectangulaire d'une dizaine de mètres carrés comprenant un lit deux places, une étagère remplie de livre, une très bonne stéréo, de très bons écouteurs sans fil, un pupitre, des partitions bien rangées sur et sous le pupitre et un bureau. Le sol était en parquet, les murs d'un blanc simple sans aucun ornement. Il y avait des rideau bleu-nuit à la seule fenêtre, laquelle donnait sur une petite ruelle et un mur de brique. Un plafonnier diffusait une lumière blanche assez douce.

« Ma chambre. Elles sont toutes à peu près sur ce modèle si ce n'est qu'il y a des bureaux dans les deux autres. Si vous voulez faire quelques travaux comme mettre du papier peint sur les murs, vous pouvez mais nous devons garder le parquet. Je peux faire venir des tapis pour que ce soit plus doux... La vue est la même dans les trois chambres, j'en suis désolé. Ce n'est pas très lumineux, surtout le soir. Après, c'est une chambre, c'est fait pour dormir donc la lumière... »

Il s'effaça pour lui laisser le temps d'entrer examiner.

« Sur le mur de droite il y a un placard avec un côté penderie et un côté étagères. Pas de dressing, désolé. »

Il entra à son tour, attrapant un métronome en bois qu'il activa pour se calmer un petit peu les nerfs au son régulier du balancier.

« Si vous voulez me suivre ? »

Il ressorti, la laissant faire de même, ferma la porte et ouvrit celle d'à côté, une salle bain des plus banale avec une douche basique mais récente, un évier, du carrelage et une toute petite fenêtre en hauteur.

« Il n'y a pas de verrous sur les portes mais je suppose qu'on peut en mettre. Le propriétaire n'est vraiment pas difficile, tant qu'on rend le tout de façon à ce qu'il puisse le relouer derrière je suppose. Par contre, je suis très mauvais en bricolage alors il ne faudra compter que sur vous même. Votre chambre serait la prochaine porte. Ou celle d'après. Jusqu'ici tout va bien ? »
Leonora P. French
putain de ballerine
avatar
Inscrit le : 12/11/2015
Messages : 3260
Avatar : Chyler Leigh
Crédits : © sign. anaëlle, gifs. tumblr
Date de naissance : 03/12/1989
Mes rps :
(02/03) disponnible

ballet is like a sport, only harder. w/ sarahdanse isn't just my sport, it defines me; you have not witnessed a real workout..until you've watched a danser practice
aren't you a cop today, honey?. w/ jack #2A hero is an ordinary person who faces extraordinary circumstances and acts with courage, honor and self-sacrifice. Yup, that describes a police officer.




Bloc notes : ↣ se colore les cheveux ❝ après quelques mois blonde elle est revenue à sa couleur naturelle, brune
↣ danseuse ❝ pour la première fois depuis des mois elle danse à nouveau, bon c'était juste une fois et pour quelques heures un entrainement fait de nombreuses chutes, mais c'est déjà bien.


↣ no friendship is an accident ❝ a strong friendship doesn't need daily conversation or being together as long as the relationship lives in the heart, true friends never part.


↣ i'm fine, i'm great, i'm..horrible, i'm devastated, but okay. ❝ i'm about one hundred years older than i look. the only way to fail is not to fight, so you fight until you can't fight anymore.

Spoiler:
 


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: shrncarter
• ÂGE : 26 ans
• BLOC NOTE :


Re: [3 jan] Impressions - Leonara, le Jeu 6 Avr - 16:45



Leonora n’était pas une personne qu’on qualifierait de bavarde, elle préférait la qualité à la quantité. C’était pour cette raison qu’elle laissa Logan, jeune étudiant, menait la visite tout en écoutant ses descriptifs des pièces, se contentant de temps en temps d’un simple ‘d’accord’ presque muet. Elle eut un sourire timide quand il commenta sur la lumière dans les chambres et leurs utilités, mais pas un mot. Puis il parla de ses talents de bricoleur ou plutôt l’absence de ceux-ci, ce qui fit sourire Leo de plus belle. Elle hésita un instant quand il lui proposa s’inquiéta de savoir si elle suivait bien.
logan leonora
impressions • roommates: how to find people who won't make you crazy
Cela ne voulait pas dire qu’elle pensait avoir manqué quelque chose ni même qu’elle n’avait pas envie de passer une minute de plus dans cet appartement, c’était juste qu’elle avait l’impression d’en avoir vu assez. La vue des chambres était la même, le modèle aussi, donc à ce niveau il n’y avait rien de nouveau à voir. Rien qui ferait pencher la balance, positif ou négatif.
Elle sourit une nouvelle fois et prit enfin la parole. Oui, tout va bien. Elle jeta un dernier coup d’oeil dans la salle de bain avant de reprendre. Je suis pas si petite, mais je suis toujours moins grande que toi. Tu crois que tu pourrais plutôt prendre les étagères du haut ? Elle désigna du doigt les étagères au dessus du lavabo. Et pour ce qui est du bricolage, je me débrouille -si jamais on a besoin un jour. Pour elle, s’était clair, elle se voyait bien ici et s’imaginait déjà y vivre. Mais cela ne voulait pas dire que le message était reçu.

___________________
viens là, putain d'ballerine
Tu es une comete qui embrase le ciel; une poussiere d'etoile blanche et trop tot tombee. A Ballerina may look fragile but she's stronger than you think. ✫ ✫ ✫
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: [3 jan] Impressions - Leonara, le Dim 9 Avr - 15:46

On pouvait dire beaucoup de choses d'un sourire. Exprimer la joie ou la tristesse, saupoudrer une remarque d'ironie, de sarcasme ou encore de dédain. En coin, il devenait amusé, parfois joueur, souvent agressif. Certains sourires dévoilaient les dents, d'autre encore étaient lumineux, presque éblouissants de joie de vivre et de gaieté. Lui, par exemple, ne souriait jamais totalement. Sa bouche, trop grande, déformait son visage quand il se laissait aller à la joie et sa vie n'était pas assez heureuse pour qu'il ait envie de sacrifier à ses complexes. Mais les sourires de Leonara, eux, ils avaient cette particularité unique de n'absolument rien laisser transparaître. Elle semblait polie, à l'écoute, et c'était tout. Impossible de deviner si l'appartement lui plaisait réellement ou pas, impossible de savoir si elle le trouvait barbant ou intéressant, impossible de comprendre son langage corporel.

C'était un défi pour le pianiste plutôt habitué à se laisser guider par les milliers de petits indices inconscients que la plupart des gens laissaient filtrer. Pour une fois, il se lançait sans filet. C'était, il s'en rendit compte alors, la principale raison de cette nervosité inhabituelle qu'il laissait échapper de son côté. Il n'aimait pas ne pas se sentir en contrôle de la situation. Il n'aimait pas ne pas pouvoir calculer ses risques. Il s'arrêta net, surpris, lorsqu'elle se mit (enfin) à parler, le coupant dans une loghorrée stupide. Baissant les yeux pour ne pas rougir comme un gamin pris en faute, il réfléchit à sa proposition et en accepta le bien-fondé.

« Euh, oui, bien sûr, pas de problème. Tu as un côté de frigo préféré ? Je ne cuisine pas non plus je t'avoue. »

Et du coup, le frigo ne contenait que le strict nécessaire et quelques restes de restaurants et de plats à emporter. De la nourriture de vieux garçon qu'il se contentait d'avoir. Cuisiner comportait trop de risques de coupures, de brûlures, et autres atrocités qui pouvaient arriver à ses mains.
Leonora P. French
putain de ballerine
avatar
Inscrit le : 12/11/2015
Messages : 3260
Avatar : Chyler Leigh
Crédits : © sign. anaëlle, gifs. tumblr
Date de naissance : 03/12/1989
Mes rps :
(02/03) disponnible

ballet is like a sport, only harder. w/ sarahdanse isn't just my sport, it defines me; you have not witnessed a real workout..until you've watched a danser practice
aren't you a cop today, honey?. w/ jack #2A hero is an ordinary person who faces extraordinary circumstances and acts with courage, honor and self-sacrifice. Yup, that describes a police officer.




Bloc notes : ↣ se colore les cheveux ❝ après quelques mois blonde elle est revenue à sa couleur naturelle, brune
↣ danseuse ❝ pour la première fois depuis des mois elle danse à nouveau, bon c'était juste une fois et pour quelques heures un entrainement fait de nombreuses chutes, mais c'est déjà bien.


↣ no friendship is an accident ❝ a strong friendship doesn't need daily conversation or being together as long as the relationship lives in the heart, true friends never part.


↣ i'm fine, i'm great, i'm..horrible, i'm devastated, but okay. ❝ i'm about one hundred years older than i look. the only way to fail is not to fight, so you fight until you can't fight anymore.

Spoiler:
 


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: shrncarter
• ÂGE : 26 ans
• BLOC NOTE :


Re: [3 jan] Impressions - Leonara, le Lun 10 Avr - 15:36



Enfin une bonne nouvelle ! Pas que jusque là rien de tout ce que Logan disait ou annonçait n’était bon, mais ils avaient au moins un point commun : la cuisine. Leonora n’était pas une grande cuisinière, elle savait à peine se faire cuire des pâtes. Son père aurait pu faire carrière dans la cuisine de grand restaurant, mais Leo n’avait jamais réussis à comprendre comment il faisait. Elle avait pourtant passé des heures à le regarder faire derrière les fourneaux, mais elle n’avait jamais rien retenue. Et ensuite, elle eut un régime alimentaire assez stricte, dû à la danse, alors elle avait préféré commander et manger ce qu’on lui conseiller. Depuis que sa carrière avait pris fin, elle s’était promis de s’inscrire à des cours de cuisine, quelques trucs simple mais elle n’avait pas encore fait de démarches. Elle n’était pas non plus passé du côté mal-bouffe, mais elle ne cuisinait toujours pas. Uhm, non ? J’dois t’avouer que je ne sais pas non plus cuisiner et je mange le plus souvent dehors ou je me fais livrer donc le frigo ne sera pas un problème. Le peu de fois où elle remplissait le frigo avec autre choses que des restes d’emporter, c’était des jus de fruits ou des fruits tout court.
logan leonora
impressions • roommates: how to find people who won't make you crazy
Elle offrit un sourire à Logan, un de ceux qui laisse voir qu’on est simplement content. Elle était contente d’avoir trouvé cette annonce, d’avoir décidé d’y répondre et contente de se retrouver ici. Le quartier était chouette, l’appartement vraiment intéressant et Logan semblait tout ce qu’il y a de plus aimable. En plus, il y avait le piano et Leonora était impatiente d’entendre Logan en jouer. Cela amènerait surement un sentiment de nostalgie, mais elle s’en fichait presque. L’appartement me plait et je ne trouve aucune question mais si toi tu as des demandes ou.. je sais pas, enfin s’il te faut une quelconque information avant qu’on se décide, je t’écoute. Si cela ne revenait qu’à elle, Leonora emménagerait dans la minute suivante. Ce qui n’était réellement pas faisable, même si Logan n’avait rien contre, il faudrait quelques minutes, heures tout au plus, à Leo pour apporter ses affaires. Bien qu’elle n’ait pas grand chose, elle n’avait pas encore finis ses cartons et il faudrait qu’elle loue un camion pour sa chambre au moins. Tu parlais de règles de bases, tout à l’heure ?

___________________
viens là, putain d'ballerine
Tu es une comete qui embrase le ciel; une poussiere d'etoile blanche et trop tot tombee. A Ballerina may look fragile but she's stronger than you think. ✫ ✫ ✫
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: [3 jan] Impressions - Leonara, le Lun 24 Avr - 18:34

« Ah oui, les règles de base. »

Il la remercia du regard de l'avoir remis sur le droit de chemin. Evidemment, il aurait préféré avoir un colocataire qui soit un véritable cordon-bleu capable de lui mitonner gratuitement des plats délicieux et moins déséquilibré que les plats traiteurs mais se faire livrer à deux avait un côté étudiant agréable qui ne serait pas – finalement – si dommageable que ça. Après, oui, il avait des questions. Il se savait un peu compliqué à vivre et préférait toujours mettre les choses à plat directement plutôt que de foncer tête baissé vers de futures confrontations.

«La première est la plus importante selon moi. Comme tu es Professeur et que je suis un étudiant et que pourtant, on va devoir être sur un pied d'égalité, je te propose de partir du principe que ce qui se passe ici n'a pas à être su à l'Université. Tu peux ramener qui tu veux, je ne dirais rien à personne. Et tu t'engages à ne dire à personne ce que tu peux avoir vu ou entendu de moi ici. Rien sur ma famille, rien sur mes fréquentations, rien quoi. Même si l'on pense que c'est pour le bien de l'autre, même si l'autre fait des choses qui ne seraient pas totalement légale comme je ne sais pas moi, fumer des joints, la maison est un endroit de détente où l'on ne doit pas penser à son image extérieure. »

C'était d'autant plus important pour lui que l'intimité forcée qui allait s'établir entre eux faisait que, forcément, elle verrait les traces sur son torse et il ne voulait pas, il ne pouvait pas, accepter qu'on lui colle une étiquette ou que l'on se permette de juger sa vie, sa famille et le reste. Parler de joint, à part s'il tombait sur une obsessionnelle, dédramatisait les choses.

« Autre point important, ce sera chez toi et c'est chez moi donc on peut inviter qui on veut et donner les clefs à autrui si on le juge nécessaire. Mon père m'aide à payer mon loyer par exemple donc il aura forcément un jeu. Après, il sait pour la colocation et il n'est pas du genre à squatter. Je propose aussi que si l'un de nous se met en couple et que la personne en question en vient quasiment à vivre sur place, que l'on règle ça entre adulte par un partage équitable des charges et des corvées. Cela te conviendrait comme règle pour commencer ? Il y a des choses qui te tiennent à cœur personnellement ? »

[3 jan] Impressions - Leonara

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: Hors jeu :: Archive des rps-