Partagez| .

marlon&jules - Just thoughts, and a heap of good weed


Aller à la page : 1, 2  Suivant
Jules Strugatsky
† liberates the fox in me
avatar
Inscrit le : 04/11/2016
Messages : 777
Avatar : adam hot gallagher
Crédits : (c)morrigan
Date de naissance : 13/07/1992
Mes rps :
INDISPONIBLE (10/6)
Alvé Braeden AlphaChrisMarlon&LoonaMaxineJackBenjaminMatthewJahan






Bloc notes : NE PAS OUBLIER :
- appeler mon banquier (sinon ma mère va encore m'déchirer)
- acheter des croquettes pour le chat (sinon il va crevé de faim)
- apprendre mon texte de Shakespeare (sinon j'vais m'taper la honte sur scène)
- bloquer le numéro de mes conquêtes sur mon phone (sinon j'serais jamais pénard)
- arrêter de me prendre des cuites (sinon j'vais finir complètement idiot)
- arrêter de faire ces foutues listes que j'respecte jamais




L O O N A ma Loona.









Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Lou
• ÂGE : 23 ans
• BLOC NOTE :


marlon&jules - Just thoughts, and a heap of good weed, le Jeu 22 Déc - 15:34

Parfois, il y a des journées qui débutent mal mais qui se terminent en beauté. Je dois dire que la mienne aurait pu être un fiasco monumental si je n'étais pas tombé sur l'agent de sécurité le plus cool de la planète. J'ai dénommé Agent R. Pour résumé, il m'avait pincé avec de la vodka et de la weed et il avait rien dit et m'avait même fait sous-entendre qu'il serait ravi de la goûter pour voir si elle valait le coup. Merveilleux n'est ce pas ?

J'avais donc passé ma journée de cours à ne penser qu'à ça. Je n'avais tout bonnement rien écouter de ce qu'avaient dit les professeurs - comme toujours - et puis j'avais pris la direction de Zilker Park tout en envoyant un texto à Marlon, comme prévu. Sans déconné, j'étais dans James Bond.

Code:
Agent R , rendez vous à Zilker Park , dans la serre du jardin botanique.   

Ca faisait vraiment la mission secrète. La serre était déserte et j'me posais sur le banc au fond. Installé confortablement, j'attendais. Sagement.

___________________



j'ai assez de vices pour faire du bricolage
Marlon Ramirez
Un hombre sin suelo
avatar
Inscrit le : 12/12/2016
Messages : 4144
Avatar : DJ Cotrona
Crédits : Puckessa
Date de naissance : 15/06/1983
Mes rps : Le plus simple, c'est d'aller voir mon journal de bord, en fait ! Si voulez un RP, venez me voir en MP et on en discute!

Bloc notes :
Marlon/Julian the best bromance






Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


En ligne
Re: marlon&jules - Just thoughts, and a heap of good weed, le Jeu 22 Déc - 16:19

Marlon est en train de regarder Game of Thrones à la télé (le motel où il habite pour le moment n'est pas génial, mais y'a les chaines câblées gratuites!) quand il reçoit un texto d'un numéro inconnu. Cela dit, quand il lit le message, il comprend bien vite qui lui a écrit. Ses doigts volent sur le clavier tactile pour répondre.

Agent R a écrit:
Bien reçu, Agent S. J'arrive tout de suite.

Marlon ouvre la porte de son mini frigo, attrape 4 bouteilles de bière bien fraîches qu'il fourre dans un sac à dos, puis enfile une veste. Il hésite à prendre sa voiture. Zilker Park n'est pas très loin mais il a un peu la flemme de marcher, parce que bon, il cavale déjà toute la journée au boulot. Mais le temps d'affronter la circulation et de se garer, il a plus vite fait d'y aller à pied quand même. Dix minutes plus tard, il est au parc, mais il lui faut cinq minutes de plus pour trouver le jardin botanique et sa serre.

Jules est assis, au fond, sur un banc, et Marlon le rejoint rapidement. "Hé, mec. Ca va depuis ce matin?" il demande en lui tendant la main.
Jules Strugatsky
† liberates the fox in me
avatar
Inscrit le : 04/11/2016
Messages : 777
Avatar : adam hot gallagher
Crédits : (c)morrigan
Date de naissance : 13/07/1992
Mes rps :
INDISPONIBLE (10/6)
Alvé Braeden AlphaChrisMarlon&LoonaMaxineJackBenjaminMatthewJahan






Bloc notes : NE PAS OUBLIER :
- appeler mon banquier (sinon ma mère va encore m'déchirer)
- acheter des croquettes pour le chat (sinon il va crevé de faim)
- apprendre mon texte de Shakespeare (sinon j'vais m'taper la honte sur scène)
- bloquer le numéro de mes conquêtes sur mon phone (sinon j'serais jamais pénard)
- arrêter de me prendre des cuites (sinon j'vais finir complètement idiot)
- arrêter de faire ces foutues listes que j'respecte jamais




L O O N A ma Loona.









Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Lou
• ÂGE : 23 ans
• BLOC NOTE :


Re: marlon&jules - Just thoughts, and a heap of good weed, le Lun 26 Déc - 19:55

J'suis assis, pénard, sur le banc dans la serre. Sincèrement, il me manque juste les lunettes de soleil et un gros cigare et j'aurais l'impression d'être le gérant d'un trafic de je ne sais quel truc illégal. Cela dit, j'suis pas non plus dans la légalité parfaite car je m'apprête à me rouler un petit joint avec Marlon, l'agent de sécurité du campus. Dommage que tout ça soit secret car je rêverais de raconter ça à Braeden. Marlon répond à texto et j'attends, tranquillement. Dans cette serre, il faut un peu froid mais on est coupé du vent, alors c'est parfait.

Un quart d'heure plus tard, j'aperçois Marlon qui entre dans la serre. L'endroit que j'ai choisis est parfait, on est un peu caché et surtout on a une vue imprenable sur l'entrée de la serre. Il arrive à ma hauteur et j'lui serre la main en hochant la tête. « Ca va, les cours étaient longs, comme d'habitude , et toi ça va ?! »  J'lui souris puis sort l'un de mes classeurs, du tabac à rouler et des feuilles. «Let's go ? Tu veux rouler ? » Je ne savais pas du tout si Marlon était un grand consommateur. Mais je comptais bien le découvrir, faire sa connaissance, tout ça quoi. « Tu es agent de sécurité depuis longtemps ?! »

___________________



j'ai assez de vices pour faire du bricolage
Marlon Ramirez
Un hombre sin suelo
avatar
Inscrit le : 12/12/2016
Messages : 4144
Avatar : DJ Cotrona
Crédits : Puckessa
Date de naissance : 15/06/1983
Mes rps : Le plus simple, c'est d'aller voir mon journal de bord, en fait ! Si voulez un RP, venez me voir en MP et on en discute!

Bloc notes :
Marlon/Julian the best bromance






Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


En ligne
Re: marlon&jules - Just thoughts, and a heap of good weed, le Mar 27 Déc - 13:32

Marlon sert la main de Jules avec vigueur et s'installe à côté de lui sur le banc, pose son sac à dos par terre entre ses jambes. "Ça va. Journée tranquille, limite un peu ennuyeuse." Marlon a hâte de commencer à bosser pour Ryan Carter, en fin de compte. Lui qui pensait qu'il avait vraiment envie d'un boulot calme et peinard... Finalement l'action lui manque.

Jules lui propose alors de rouler. Marlon hoche la tête. Ca fait un moment qu'il n'a plus fait ça, mais c'est un peu comme le vélo, ça s'oublie pas vraiment. Il sort le sachet d'herbe "confisqué" de sa poche, et prends le tabac et les feuilles sur le classeur. "Je te garantis pas que ce sera le plus beau joint que t'as jamais vu, ça fait genre 2 ans que j'ai pas fumé, mais ça devrait le faire quand même. J'ai commencé en tant qu'agent y'a... 2 semaines maintenant. Avant j'étais flic à Sacramento. Et toi, t'étudies quoi à l'université?"

Marlon est vraiment curieux de savoir. Etant donné le penchant de Jules pour les substances illicites et l'alcool, il penche vers un domaine artistique. La peinture? L'écriture, peut-être...
Jules Strugatsky
† liberates the fox in me
avatar
Inscrit le : 04/11/2016
Messages : 777
Avatar : adam hot gallagher
Crédits : (c)morrigan
Date de naissance : 13/07/1992
Mes rps :
INDISPONIBLE (10/6)
Alvé Braeden AlphaChrisMarlon&LoonaMaxineJackBenjaminMatthewJahan






Bloc notes : NE PAS OUBLIER :
- appeler mon banquier (sinon ma mère va encore m'déchirer)
- acheter des croquettes pour le chat (sinon il va crevé de faim)
- apprendre mon texte de Shakespeare (sinon j'vais m'taper la honte sur scène)
- bloquer le numéro de mes conquêtes sur mon phone (sinon j'serais jamais pénard)
- arrêter de me prendre des cuites (sinon j'vais finir complètement idiot)
- arrêter de faire ces foutues listes que j'respecte jamais




L O O N A ma Loona.









Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Lou
• ÂGE : 23 ans
• BLOC NOTE :


Re: marlon&jules - Just thoughts, and a heap of good weed, le Lun 2 Jan - 18:34

Marlon me dit qu'il a eu une journée ennuyeuse. Je souris doucement, j'imagine bien qu'il doit parfois s’ennuyer dans son travail, cela doit être répétitif et surtout il doit rester debout en permanence. "Tu dragues pas d'la zouz parfois quand t'es sur le campus ? J'suis sûre que certaines t'font du charme!" Je rigole, j'crois que si j'étais agent de sécurité, je passerais mon temps à draguer. Pensif, j'me dis qu'une fois j'pourrais me faire passer pour tel et remporter quelques numéros.

J'lui refourgue tout le matériel et Marlon sort le sachet prohibé. J'suis vraiment content d'me fumer un petit joint là, bon c'est lundi et j'm'étais toujours dit que j'ne ferais pas ça en semaine, mais c'est particulier. J'vous assure."T'inquiète pour le joint, j'suis loin d'être un pro pour rouler, j'serais indulgent." Je rigole puis écoute la suite. Ouh putain. Un ancien flic. JE SUIS EN TRAIN DE FUMER UN JOINT AVEC UN FLIC BORDEL! C'est merveilleux, j'me crois au paradis. "Aaaah un ancien flic, ça devait être le bordel à Sacramento nan ?" J'me suis toujours imaginer une ville craignos, à tord peut-être. Je souris. "J'suis étudiant en comédie, j'essaye d'être comédien, tant bien que mal." J'lui parle pas de mes fausses études en physique sinon je crois qu'il me prendrais définitivement pour un guignol.

___________________



j'ai assez de vices pour faire du bricolage
Marlon Ramirez
Un hombre sin suelo
avatar
Inscrit le : 12/12/2016
Messages : 4144
Avatar : DJ Cotrona
Crédits : Puckessa
Date de naissance : 15/06/1983
Mes rps : Le plus simple, c'est d'aller voir mon journal de bord, en fait ! Si voulez un RP, venez me voir en MP et on en discute!

Bloc notes :
Marlon/Julian the best bromance






Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


En ligne
Re: marlon&jules - Just thoughts, and a heap of good weed, le Lun 2 Jan - 19:21

De la... zouz? C'est dans des moments comme ça que Marlon se rend compte qu'il commence à vieillir. Quand il se sent un peu dépassé par le langage des jeunes. Mais bon, ça va, il est pas tout à fait largué non plus, il arrive à comprendre la signification avec le contexte. "Je ne suis pas un homme facile," Marlon plaisante. "Plus sérieusement, je cours pas vraiment après les filles..."

Il se demande comment Jules va réagir à la nouvelle. Il a pas l'air du genre à être déstabilisé par ce genre de choses, mais on sait jamais. Après tout, ils ne sont que tous les deux, isolés dans la serre du jardin botanique. Marlon n'est pas du tout du genre à sauter sur le premier mec qui vient (il aime son beau visage, il a pas envie de se faire abimer), d'autant plus quand il est pas sûr que l'autre mec est gay et intéressé, mais Jules peut très bien se faire des films et mal réagir.

L'air de rien, Marlon continue de rouler le joint. Il est pas parfait, mais ça ressemble à un joint. Bon, d'accord, un joint un peu obèse sur les bords, mais un joint quand même. Il le tend à Jules. C'est son herbe après tout, c'est seulement naturel qu'il soit le premier à la fumer. "Sacramento est une ville sympa, surtout depuis quelques années, y'a un certain renouveau mais ça reste une grande ville. C'était... mouvementé." C'est le moins qu'on puisse dire. Marlon ne juge pas opportun d'expliquer ce qui l'a poussé à partir. Pas tout de suite, en tout cas. "Comédien, c'est cool ça. Si ça se trouve je suis sur le point de fumer un spliff avec le futur gagnant des Oscars 2018!"  

Marlon se rappelle alors qu'il a ramené des bières, et il se penche pour sortir 2 bouteilles de son sac à dos, entre ses jambes. Il en tend une à Jules, avant d'ouvrir la sienne avec son briquet.
Jules Strugatsky
† liberates the fox in me
avatar
Inscrit le : 04/11/2016
Messages : 777
Avatar : adam hot gallagher
Crédits : (c)morrigan
Date de naissance : 13/07/1992
Mes rps :
INDISPONIBLE (10/6)
Alvé Braeden AlphaChrisMarlon&LoonaMaxineJackBenjaminMatthewJahan






Bloc notes : NE PAS OUBLIER :
- appeler mon banquier (sinon ma mère va encore m'déchirer)
- acheter des croquettes pour le chat (sinon il va crevé de faim)
- apprendre mon texte de Shakespeare (sinon j'vais m'taper la honte sur scène)
- bloquer le numéro de mes conquêtes sur mon phone (sinon j'serais jamais pénard)
- arrêter de me prendre des cuites (sinon j'vais finir complètement idiot)
- arrêter de faire ces foutues listes que j'respecte jamais




L O O N A ma Loona.









Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Lou
• ÂGE : 23 ans
• BLOC NOTE :


Re: marlon&jules - Just thoughts, and a heap of good weed, le Dim 8 Jan - 20:30

Mon sujet de prédilection les femmes. Ou les zouzes. Je ramène beaucoup les choses aux femmes que j'aime séduire. Je m'imagine bien draguer avec l'uniforme d'agent de sécurité. Les uniformes ça les fait craquer. Je souris à la réflexion de Marlon. Puis, décidant de prendre tout ça à la rigolade, je lui rétorque, "tu vas essayer d'me draguer alors?!" Je ris. Je n'ai aucune problème avec l'homosexualité, ma petite sœur étant attirée par les femmes. Ca m’embêtait plus qu'autre chose puisqu'elle me piquait parfois mes proies !

Je pose mes yeux sur les mains de Marlon qui roulent le joint. Il s'y prend plutôt bien. Puis on parle de Sacramento. Une ville que j'imagine très agitée avec un gros taux de criminalité. Il reste évasif sur cette ville. Je hausse les épaules et sourit. "J'irais peut-être faire un tour, va bien falloir que je sorte de mon Austin natal." Je demeurais pensif, c'est bien vrai ça que je n'avais pas très souvent voyager en dehors du Texas.

Je rigole à sa réflexion puis bombe faussement le torse. "Pour sûr! Quoi que 2018 ça me parait un peu trop tôt, disons 2020." Je souris. Bien évidemment que je rêvais un jour de gagner un oscar. Mais, entre nous, je savais parfaitement que je n'avais pas la puissance de travail nécessaire pour percer.

Il me tend une bière. Je souris. "Aah cette bière .. elle est juste parfaiite!". Marlon lisait dans mes pensées, car je m'étais dis que je prendrais bien un bière en sortant des cours. Sincèrement, je pouvais pas être mieux qu'à cet instant. Je reviens sur son métier de flic parce que ça m'intrigue. "Tu faisais quoi à Sacramento en tant que flic ? A moins que ça soit secret défense et auquel cas j'arrête mes questions de peur d'avoir le FBI qui débarque dans la serre." Je souris, j'imaginais un instant la scène et c'était vraiment cool!

___________________



j'ai assez de vices pour faire du bricolage
Marlon Ramirez
Un hombre sin suelo
avatar
Inscrit le : 12/12/2016
Messages : 4144
Avatar : DJ Cotrona
Crédits : Puckessa
Date de naissance : 15/06/1983
Mes rps : Le plus simple, c'est d'aller voir mon journal de bord, en fait ! Si voulez un RP, venez me voir en MP et on en discute!

Bloc notes :
Marlon/Julian the best bromance






Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


En ligne
Re: marlon&jules - Just thoughts, and a heap of good weed, le Dim 8 Jan - 21:25

Bon, Jules le prend bien. Et Marlon ne pensait pas que ça compterait autant pour lui, mais putain, qu'est-ce que ça lui fait plaisir. Après des années à devoir se cacher ou subir la connerie crasse de ses collègues, être accepté comme ça, comme il est, ça fait drôlement chaud au cœur. C'est qu'il a pas l'habitude, le garçon. C'est à ce moment précis qu'il se dit que déménager à Austin, ça a peut-être été la meilleure décision de sa vie. Tout est tellement plus simple, ici. "T'as tout compris, c'était mon plan depuis le début!" il répond en riant.

Les mecs discutent ensuite un peu de Sacramento, et Jules fait part de son envie de voyager un peu, ce que Marlon comprend tout à fait. "Bon, Sacramento je l'aime parce que j'y ai grandi et que j'y ai de la famille, mais si tu veux voir un peu du pays, je suis pas sûr que c'est l'endroit idéal pour commencer. San Francisco, maintenant, ça c'est de la belle ville..."

Quand le sujet passe à la comédie, Marlon sent bien que malgré son air fanfaron, Jules n'a pas l'air d'y croire vraiment. Bon, d'accord, un Oscar c'est peut-être viser un peu haut, mais si c'est quelque chose qui lui tient vraiment à cœur, ça vaut le coup d'essayer. "Bon, avant d'être nominé aux Oscars, d'abord un rôle dans une série télé sur CW, avec plein de beaux gosses torse nus, genre vampire médecin ténébreux."

C'est vrai que la bière passe bien. D'autant plus que Marlon n'achète pas des bières bas de gamme. Bon, c'est pas de la bière brassée par des moines belges aveugles dans une abbaye du 9ème siècle non plus, mais au prix où elle coûte, Jules a plutôt intérêt à l'apprécier. "Si t'es sage t'en auras une deuxième." Bon, pour la deuxième, il garantit pas la fraîcheur. "Secret défense? Tu regardes trop la télé, mec. Non, j'étais simple officier de police. Cambriolages, agressions, violences conjugales... Les mecs complètement bourrés et défoncés, aussi." Sans compter quelques meurtres, mais Marlon a pas envie de plomber l'ambiance non plus. Puis Marlon lui donne un coup d'épaule dans le bras. "Pourquoi, t'as envie d'une carrière dans la police? Tu sais qu'avec l'uniforme, y'a beaucoup de filles qui craquent?"  
Jules Strugatsky
† liberates the fox in me
avatar
Inscrit le : 04/11/2016
Messages : 777
Avatar : adam hot gallagher
Crédits : (c)morrigan
Date de naissance : 13/07/1992
Mes rps :
INDISPONIBLE (10/6)
Alvé Braeden AlphaChrisMarlon&LoonaMaxineJackBenjaminMatthewJahan






Bloc notes : NE PAS OUBLIER :
- appeler mon banquier (sinon ma mère va encore m'déchirer)
- acheter des croquettes pour le chat (sinon il va crevé de faim)
- apprendre mon texte de Shakespeare (sinon j'vais m'taper la honte sur scène)
- bloquer le numéro de mes conquêtes sur mon phone (sinon j'serais jamais pénard)
- arrêter de me prendre des cuites (sinon j'vais finir complètement idiot)
- arrêter de faire ces foutues listes que j'respecte jamais




L O O N A ma Loona.









Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Lou
• ÂGE : 23 ans
• BLOC NOTE :


Re: marlon&jules - Just thoughts, and a heap of good weed, le Ven 13 Jan - 12:34

Du plus loin que je me souvienne, j'ai toujours appris à être tolérant. Il faut dire que je suis le dernier à être légitime à apporter un jugement. Dans le genre chieur, mauvais élève et personne invivable, je ne pouvais me permettre de dire quoi que ce soit sur la vie des autres. J'trouve même très bien, -bien qu'un peu tardif- qu'on puisse aujourd'hui, en 2017, vivre son homosexualité sans gène. Bien qu'il existe encore une minorité de trou d'balle encore suffisamment moyenâgeux pour penser que ce n'est pas naturel. En tous les cas, j'étais content de voir que Marlon m'en parlait sans problème. Je riais à sa réplique et secouais la tête. "Raaaah, crédule que je suis! C'était trop beau pour être vrai, un agent de sécurité qui propose de fumer un joint, j'aurais du me douter!" Je riais à mon tour. Je ne me faisais pas de soucis pour Marlon, Austin est une ville ouverte d'esprit et il trouvera bien son compte un jour ou l'autre.

Je souris à ses propos. Il me conseille davantage San Francisco. Je hausse les épaules. Puis souris. "C'est classique comme destination j'trouve. Mais bon, si quelqu'un m'paye le billet, j'vais pas cracher dessus, c'est sûr." Je souris. Faudrait vraiment que j'songe à sortir du Texas un jour. Quand j'serais un grand comédien, j'irais ou j'veux. C'est beau d'rêver hein ?

Je rigole à sa réplique. Une série sur CW ? Bordel ça serait génial ! Je secoue la tête. "Même une série de vampire sur CW c'est inatteignable. Moi j'vise plutôt une pub pour dentrifrice tu vois..." J'fais une pause, puis j'me tiens droit d'un coup, j'prends un sourire colgate et je fais mime de tenir une boite de dentrifrice dans la main, et emprunte une voix de mec de pub : "Avec Colgate max white, je n'ai plus de problème de gencives, mon sourire rayonne et j'aveugle tout le monde avec mes putains de dents blanches!" Je ris à ma propre connerie. Qu'est ce que ça serait classe de faire cette pub en vraie!

Il me sort une bière, j'suis aux anges. Je ris à sa réplique. Je serais sage alors, ça c'est sûr car une bière encore fraîche c'est le pied. Je souris à ce qu'il me dit, c'est vrai que tous les flics ne travaillent pas au FBI comme dans les séries. Quand il me raconte son quotidien à Sacramento, ça me refroidit un peu. Je hoche la tête en restant silencieux et il finit par me demander pourquoi je ne ferais pas flics. Je souris. "Je ne ferais pas de carrière dans la police pour toutes les raisons que tu viens d'évoquer. Le crime, la violence, tout ça, c'pas pour moi." J'marque une pause. "En revanche, si tu as encore ton uniforme de flic, j'suis pas contre te l'emprunter pour aller draguer un peu!" Je souris et bois une gorgée de ma bière. Un délice.

___________________



j'ai assez de vices pour faire du bricolage
Marlon Ramirez
Un hombre sin suelo
avatar
Inscrit le : 12/12/2016
Messages : 4144
Avatar : DJ Cotrona
Crédits : Puckessa
Date de naissance : 15/06/1983
Mes rps : Le plus simple, c'est d'aller voir mon journal de bord, en fait ! Si voulez un RP, venez me voir en MP et on en discute!

Bloc notes :
Marlon/Julian the best bromance






Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


En ligne
Re: marlon&jules - Just thoughts, and a heap of good weed, le Ven 13 Jan - 16:59

Spoiler:
 

"Oui, enfin, rendons à César ce qui appartient à César! A la base, c'est toi qui m'a proposé de l'herbe, je te rappelle!" se bidonne Marlon. "Pauvre de moi, embarqué du côté obscur par un petit blondinet délinquant!" Non mais vraiment, c'est cool. Maintenant que Jules est au courant et qu'il a bien réagi, Marlon se sent plus en confiance pour la suite. Avec un peu de chance, les gens seront un peu plus tolérants, ici. Fini de se cacher.

C'est sûr que San Francisco, c'est classique. Mais c'est cool. Et gay friendly. Marlon adore cette ville, à l'évidence. "Si quelqu'un te paye le billet, juste comme ça, tu nous présentes hein, parce que je dis pas non, non plus!"

Jules n'a pas l'air de croire à la série de vampires. Mais la pub pour dentifrice, il gère grave, et Marlon éclate de rire. Ah, ça y est, l'herbe commence à faire son petit effet, le THC se diffuse dans son organisme. "Mais mec, t'es fait pour ça! Je vois ça à la télé, j'ai envie d'acheter direct! Un peu genre téléachat!"

C'est sûr que flic, c'est pas fait pour tout le monde. Faut avoir la vocation, et les nerfs solides. Marlon avait les deux, au début, jusqu'à ce qu'il n'ait plus rien du tout. Puis il imagine Jules dans son uniforme, et l'image le fait rire à nouveau. Il palpe le bras de Jules, et son rire repart de plus belle. "Sans vouloir te vexer, hein, mais mon uniforme serait trop grand pour toi, tu flotterais dedans!" Non pas que Jules est mal foutu, ou quoi. Il n'a juste pas la carrure de Marlon.

Il tire une nouvelle fois sur le joint, et le repasse à Jules avant de descendre la moitié de sa bière en quelques gorgées. C'est que marcher jusqu'au parc lui a donné soif.
Jules Strugatsky
† liberates the fox in me
avatar
Inscrit le : 04/11/2016
Messages : 777
Avatar : adam hot gallagher
Crédits : (c)morrigan
Date de naissance : 13/07/1992
Mes rps :
INDISPONIBLE (10/6)
Alvé Braeden AlphaChrisMarlon&LoonaMaxineJackBenjaminMatthewJahan






Bloc notes : NE PAS OUBLIER :
- appeler mon banquier (sinon ma mère va encore m'déchirer)
- acheter des croquettes pour le chat (sinon il va crevé de faim)
- apprendre mon texte de Shakespeare (sinon j'vais m'taper la honte sur scène)
- bloquer le numéro de mes conquêtes sur mon phone (sinon j'serais jamais pénard)
- arrêter de me prendre des cuites (sinon j'vais finir complètement idiot)
- arrêter de faire ces foutues listes que j'respecte jamais




L O O N A ma Loona.









Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Lou
• ÂGE : 23 ans
• BLOC NOTE :


Re: marlon&jules - Just thoughts, and a heap of good weed, le Lun 16 Jan - 12:41

HRP:
 

Je suis outré. Enfin faussement outré. "T'as quand même pas longtemps hésité avant d'me dire oui pour la goûter cette herbe! Très clairement, t'es corrompu!" J'ris puis je rajoute: "cela dit je préfère ce cas de figure plutôt que celui dans lequel tu appelles les flics et j'me retrouve dans la galère!" J'imagine un instant la réaction d'mon père s'il savait que j'fumais... qui plus est que j'apportais de la drogue le campus.

Je rigole à sa réplique. Puis j'redeviens sérieux. "Quoi ? T'as pas des potes qui payent des voyages régulièrement toi?!" J'gardais mon sérieux tout en songeant que ça serait vachement bien si j'avais un pote comme ça, blindé de thune.

On en vient à son uniforme que j'pourrais essayer pour draguer des nanas. Et là, Marlon, il me bute. J'le regarde, au bord du fou-rire mais j'me retiens parce que c'est grave méchant ce qu'il vient d'me dire. Mais bien sûr ça m'amuse. "C'pas parce que j'suis pas musclor comme toi qu'il faut être désagréable!" J'fronce faussement les sourcils puis j'le regarde. C'est vrai qu'il doit avoir quatre voire cinq fois plus de muscles que moi. "Rappel moi d'jamais m'battre avec toi,j'pense que j'prendrais une sacrée raclée." Marlon me file le joint, je tire dessus. C'est d'la bonne came et j'pense qu'on devrait ressentir les doux effets d'ici une vingtaine de minutes.

___________________



j'ai assez de vices pour faire du bricolage
Marlon Ramirez
Un hombre sin suelo
avatar
Inscrit le : 12/12/2016
Messages : 4144
Avatar : DJ Cotrona
Crédits : Puckessa
Date de naissance : 15/06/1983
Mes rps : Le plus simple, c'est d'aller voir mon journal de bord, en fait ! Si voulez un RP, venez me voir en MP et on en discute!

Bloc notes :
Marlon/Julian the best bromance






Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


En ligne
Re: marlon&jules - Just thoughts, and a heap of good weed, le Mar 17 Jan - 0:42

Lui, le grand Marlon Ramirez, flic le plus droit de tous les flics, corrompu? C'est une insulte! Que dis-je, c'est une calmonie! Une calmo... Cal...nomie? Un scandale, ma bonne dame! Sauf qu'il n'est plus flic, et que bon, il a vraiment pas hésité longtemps avant de dire oui, comme le fait si justement remarquer Jules. "Tu crois vraiment que les flics se seraient déplacés pour un sachet d'herbe? Je pense vraiment pas..." Si Marlon avait appelé, ils lui auraient ri au nez. Cela dit, ça aurait pas beaucoup changé de d'habitude. Connards. CONNARDS.

Malheureusement, non, pas de potes riches qui payent des voyages... Y'avait bien eu Billy Sarpovitz au lycée, capitaine de l'équipe de foot, fils d'un ancien trader riche comme un trader et accessoirement sale petit con, qui organisait des fêtes de malades avec alcool et bouffe à volonté, et qui une fois avait invité toute la classe au Funderland Park pour son anniversaire, mais surtout pour se la raconter. Toute la classe, sauf le pauvre Trent Holliday, qu'ils appelaient tous Trent la calculatette à l'époque, à cause de son acné sévère, et Marlon se sent un peu mal d'avoir participé à ça, mais depuis Trent est devenu avocat, et sa femme est canon, donc ça va. Marlon ne sait même plus pourquoi il pense à tout ça à ce moment là, et il se met à ricaner bêtement. Est-ce qu'il parle à voix haute ou dans sa tête? Oh putain, Jules va se dire qu'il est déjà défoncé, ce qui n'est pas faux, mais bon, Marlon est plus trop habitué... Ça peut se comprendre, non? C'est comme la fois où avec Keith et Ellis ils...

Hein? Quoi? Apparemment il vient de dire un truc à Jules sur son uniforme, mais il est pas trop sûr de ce que c'était. Un truc pas trop sympa, apparemment. "Crevetteman..." il fait, et pis il lève le bras et le contracte, faisant ressortir son biceps qu'il embrasse. "J'aurais juste à m’asseoir sur toi et hop, t'es mort."

Ça va peut-être mettre 20 minutes avant que ça fasse effet sur Jules, mais Marlon, lui, est déjà bien parti.

"Tu t'es déjà demandé pourquoi Donkey Kong, il s'appelle Donkey Kong? Parce que Donkey, bon, ça veut dire âne... Pourquoi c'est pas Monkey Kong? Ca me rend triste, putain." C'est vrai que c'est triste, putain.
Jules Strugatsky
† liberates the fox in me
avatar
Inscrit le : 04/11/2016
Messages : 777
Avatar : adam hot gallagher
Crédits : (c)morrigan
Date de naissance : 13/07/1992
Mes rps :
INDISPONIBLE (10/6)
Alvé Braeden AlphaChrisMarlon&LoonaMaxineJackBenjaminMatthewJahan






Bloc notes : NE PAS OUBLIER :
- appeler mon banquier (sinon ma mère va encore m'déchirer)
- acheter des croquettes pour le chat (sinon il va crevé de faim)
- apprendre mon texte de Shakespeare (sinon j'vais m'taper la honte sur scène)
- bloquer le numéro de mes conquêtes sur mon phone (sinon j'serais jamais pénard)
- arrêter de me prendre des cuites (sinon j'vais finir complètement idiot)
- arrêter de faire ces foutues listes que j'respecte jamais




L O O N A ma Loona.









Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Lou
• ÂGE : 23 ans
• BLOC NOTE :


Re: marlon&jules - Just thoughts, and a heap of good weed, le Mer 18 Jan - 19:47

Je rigole à sa question puis j'me calme d'un coup et fais faussement les yeux noirs. "Hého, me casse dans mon délire, j'ai l'impression d'être un putain de criminel avec mon herbe dans le sac!" Au fond, j'étais bien content de ne pas avoir eu à faire avec la police. C'est toujours cool dans les films mais en réalité c'est pas vraiment joli. Donc j'étais rassuré finalement que Marlon me dit que je ne risquais rien, en fin de compte.

Crevetteman. Wahou, le surnom qui fait mal. On m'avait déjà sorti Dumbo à cause d'mes grandes oreilles mais alors me vanner sur mon corps tout mince et sans muscles, ça on me l'avait pas encore fait. C'était rigolo. J'le regardais et rigolais à sa phrase. J'pense effectivement que si Marlon prenait place sur moi, j'ferais pas un pli. Voyez, un peu comme une bouteille d'eau vide qu'on écrase entre ses mains. J'pense que Marlon pouvait faire ça avec moi. C'était pas très reluisant. Marlon il s'embrasse même le muscle. Moi ça m'fait rire. En fait, c'est bien simpe, je ris à chaque fois que Marlon il fait un truc. J'suis p'tete déjà parti finalement. J'en sais rien, j'sais plus grand chose. "Si j'étais téméraire j'essayerais bien d'me battre avec toi,mais en plus d'être crevetteman j'suis un trouillard." Waou, j'ai rien pour moi en fait. Pauvre Juju. Remballe tes grandes oreilles et trouve toi des potes plus p'tits et plus minces qu'toi. Ouais, traîne avec des collégiens quoi. J'donne un coup de poing mental à cette affreuse conscience.

Et là, Marlon, il s'met à parler de Donkey Kong. J'le regarde et au fur et à mesure qu'il parle, ça m'attriste aussi. "Que la vie est mal faite bordel. T'pense pas qu'c'est pour ça qu'il est aigri tout le temps ?" Ca expliquerait beaucoup de choses.

___________________



j'ai assez de vices pour faire du bricolage
Marlon Ramirez
Un hombre sin suelo
avatar
Inscrit le : 12/12/2016
Messages : 4144
Avatar : DJ Cotrona
Crédits : Puckessa
Date de naissance : 15/06/1983
Mes rps : Le plus simple, c'est d'aller voir mon journal de bord, en fait ! Si voulez un RP, venez me voir en MP et on en discute!

Bloc notes :
Marlon/Julian the best bromance






Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


En ligne
Re: marlon&jules - Just thoughts, and a heap of good weed, le Jeu 19 Jan - 13:48

"C'est vrai que l'herbe, ça fait trop gangster, quoi. Al Capone, Tony Montana... Des petites merdes à côté de la légende, j'ai nommé Julio Strugatsky!" Oui, Julio. Comme Julio Iglesias. Parce qu'un gangster peut quand même pas s'appeler Jules.

Crevetteman, ça peut toujours s'arranger. Un peu de sport, un peu d'entraînement au combat rapproché, et Crevetteman peut se transformer en... Langoustineman? Nan, c'est trop long. Homardman? Trop chelou... Gambasman peut-être? C'est que les connaissances de Marlon en matière de crustacés s'arrêtent là. Va pour Gambasman. Mais pour le côté trouillard, là... y'a rien à faire. "Un criminel gangster crevetteman trouillard... Sacré combinaison. Mais ça ferait un bon film de super héros. Genre Deadpool. T'aurais une belle cape rose crevette, et ton ennemi mortel serait un flamand rose." Marlon aurait dû faire carrière à Hollywood, putain, c'est trop un génie.

Il pourrait écrire un film Donkey Kong, aussi. "Ben ouais, un japonais sadique a sali son nom a tout jamais en le prenant pour un âne. Du coup il est pas content, il lance des barils et des bananes partout, sur tout le monde... Dont un petit plombier moustachu en combinaison rouge. D'ailleurs, Mario, c'est aussi une tragédie, si t'y penses. Encore des japonais sadiques qui s'amusent à faire capturer sa princesse dans chaque putain de jeu, depuis genre 40 ans quoi. Putain de vie quand même." C'est que Marlon a beaucoup de choses à dire sur Nintendo. Et encore, il n'est pas lancé sur Zelda... Il prend une nouvelle gorgée de bière, et laisse sortir un rot à faire trembler les murs. Evidemment, ça le fait rire.
Jules Strugatsky
† liberates the fox in me
avatar
Inscrit le : 04/11/2016
Messages : 777
Avatar : adam hot gallagher
Crédits : (c)morrigan
Date de naissance : 13/07/1992
Mes rps :
INDISPONIBLE (10/6)
Alvé Braeden AlphaChrisMarlon&LoonaMaxineJackBenjaminMatthewJahan






Bloc notes : NE PAS OUBLIER :
- appeler mon banquier (sinon ma mère va encore m'déchirer)
- acheter des croquettes pour le chat (sinon il va crevé de faim)
- apprendre mon texte de Shakespeare (sinon j'vais m'taper la honte sur scène)
- bloquer le numéro de mes conquêtes sur mon phone (sinon j'serais jamais pénard)
- arrêter de me prendre des cuites (sinon j'vais finir complètement idiot)
- arrêter de faire ces foutues listes que j'respecte jamais




L O O N A ma Loona.









Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Lou
• ÂGE : 23 ans
• BLOC NOTE :


Re: marlon&jules - Just thoughts, and a heap of good weed, le Jeu 26 Jan - 10:41

J'éclate de rire. Julio Strugatsky. Mon dieu, c'est pas crédible du tout. J'regarde Marlon et j'prends soudain un air très sérieux. "Tu f'rais mieux d'pas t'moquer .. s'il y a quelqu'un qui tient les ficelles de la contre-bande à Austin, -je pointais mon doigt sur mon torse- c'est Julio!" Tout sauf crédible.

Et puis on débat sur ma ressemblance avec une crevette. Franchement, une crevette c'est super bon, surtout avec d'la mayonnaise. Mais bon, les gens ont tendance à dénigrer la crevette. Tant pis pour eux! Moi j'trouve ça classe. Marlon il m'propose un scénario à la Deadpool. J'éclate de rire, le joint le rend fou et ça m'fait rire. J'secoue la tête. "Et qu'est ce que j'aurais comme super pouvoir ?!" Mes yeux, ils brillent. J'ai toujours voulu avoir des supers pouvoirs.

On part sur Donkey Kong. Et ça va loin. Je hoche la tête en l'écoutant. Il dit vrai Marlon. Quarante ans que ça dure cette histoire quand même .. "Si j'peux m'permettre une autre réfléxion, j'trouve qu'ils se sont pas fait chier pour les personnages. Ils ont fait Mario. Ok , parfait, plombier rouge, tout va bien. Et ils leur manquaient un mec et ils s'sont dit : on fait Mario mais en vert et on l'appelle Luigi. Sans pression les gars! Franchement, c'est facile t'trouves pas ?!" Et puis Marlon il lâche un gros rot, moi ça m'fait éclater de rire. "Juré, dans la serre, t'as tous les papillons qui s'sont envolé!" Marlon, il est vraiment cool comme type franchement.

___________________



j'ai assez de vices pour faire du bricolage
Marlon Ramirez
Un hombre sin suelo
avatar
Inscrit le : 12/12/2016
Messages : 4144
Avatar : DJ Cotrona
Crédits : Puckessa
Date de naissance : 15/06/1983
Mes rps : Le plus simple, c'est d'aller voir mon journal de bord, en fait ! Si voulez un RP, venez me voir en MP et on en discute!

Bloc notes :
Marlon/Julian the best bromance






Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


En ligne
Re: marlon&jules - Just thoughts, and a heap of good weed, le Ven 27 Jan - 14:03

Marlon est tout aussi sérieux que Jules lorsqu'il commence à raconter sa vie. "Tu sais, j'ai grandi avec un mec qui s'appelait Julio et son frère, Esteban. Ils ont tous les deux commencer à partir dans la mauvaise direction quand on était au lycée. Pendant que moi je trimais sur les cours de maths, Julio et Esteban se sont mis à fréquenter des gangs. En l'espace de quelques mois ils se baladaient tous les deux en gros SUV noirs flambant neufs, et personne n'était dupe. Ça m'a fait mal au cœur, je dois dire. On les reconnaissait plus, ils jouaient aux caïds. Ils sont montés en grades au fil du temps, et ils sont presque arrivés au sommet. Mais Julio s'est fait tuer de 8 balles dans le dos, et Esteban ça fait 15 ans qu'il est en prison..." Une belle histoire, en effet. Un message vibrant d'espoir et d'optimisme.

Les histoires de crevettes et de super héros, c'est quand même un peu plus marrant. Marlon se concentre dur pour essayer de trouver un super pouvoir à Jules. Ne pas avoir l'air d'un allemand en vacances lorsqu'il porte un short? C'est pas vraiment un super pouvoir, ça. Puis il se souvient d'un article qu'il a lu, y'a pas longtemps, dans Science et Vie. "UNE SUPER VISION!" il s'écrit un peu plus fort qu'il ne le devrait. Il regarde autour de lui, un peu inquiet, mais les plantes de la serre n'ont pas l'air plus choqué que ça. "Genre, avec tes super yeux de super crevette, tu peux voir à travers les murs, détecter les explosifs et les pièges de tes ennemis. Voir super loin, comme Legolas! Crevetteman, que voient vos yeux de super crevette?" Marlon change de voix, prend une intonation plus fluette. "Leurs traces dévient à l'est. Ils conduisent les Bigorneaux en Isengard!" Bon, ça passerait pas dans un film, ça serait du plagiat...

Jules fait une réflexion intéressante sur Mario et Luigi. Intéressante, mais on peut pousser encore plus loin. "C'est vrai. C'est comme, ils décident de faire un double maléfique de Mario. Et comment ils l'appellent? Wario, putain. W, un M à l'envers. Et le double maléfique de Luigi? Waluigi. Encore plus pourri. Le monde part en couilles, putain."

Les papillons se sont envolé? Tant mieux. Marlon n'aime pas les papillons. De sales petites bestioles. Oh, c'est sûr, ils sont tout mignon avec leurs belles couleurs chatoyantes et leur délicatesse, en mode 'regardez-moi, je volette de fleur en fleur, trop cute hihihi' mais réveillez-vous les mecs. A la base, c'était des putain de chenilles, putain. Marlon aime un peu trop dire putain. "Fuck les papillons. Et vive la bière. T'es un bon gars, mon petit polonais." Bon, Marlon ne sait même pas si Strugatsky c'est polonais, mais ça sonne bien. Ca ressemble à Mon Petit Poney.
Jules Strugatsky
† liberates the fox in me
avatar
Inscrit le : 04/11/2016
Messages : 777
Avatar : adam hot gallagher
Crédits : (c)morrigan
Date de naissance : 13/07/1992
Mes rps :
INDISPONIBLE (10/6)
Alvé Braeden AlphaChrisMarlon&LoonaMaxineJackBenjaminMatthewJahan






Bloc notes : NE PAS OUBLIER :
- appeler mon banquier (sinon ma mère va encore m'déchirer)
- acheter des croquettes pour le chat (sinon il va crevé de faim)
- apprendre mon texte de Shakespeare (sinon j'vais m'taper la honte sur scène)
- bloquer le numéro de mes conquêtes sur mon phone (sinon j'serais jamais pénard)
- arrêter de me prendre des cuites (sinon j'vais finir complètement idiot)
- arrêter de faire ces foutues listes que j'respecte jamais




L O O N A ma Loona.









Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Lou
• ÂGE : 23 ans
• BLOC NOTE :


Re: marlon&jules - Just thoughts, and a heap of good weed, le Lun 30 Jan - 18:05

Je l'écoute avec attention Marlon. Quand il parle, j'l'écoute. J'suis sage devant papi Marlon, d'autant plus que son histoire est captivante. Bien qu'elle finisse vraiment pas bien du tout. Ca m'fait tout drôle de savoir que Marlon connait des gars qui se sont fais tuer. J'le regarde, quel être mystérieux que ce Marlon. "Bah dis donc, t'as grandi avec des sacrés types toi!" J'ai rien d'aussi captivant à lui raconter moi, j'connais personnes qui tuent d'autres personnes et croyez moi, j'en suis ravi.

On en vient à ma corpulence de crevette et j'demande à Marlon quel super pouvoir je pourrais avoir en tant que Crevette-man. J'le regarde et il semble trouvé l'idée directe. Une super vision? Au début, j'fais un peu la tronche. C'est nul. J'soupire et lève les yeux au ciel et puis il me convainc littéralement lorsqu'il me fait l'exemple et les explications. J'explose de rire. "Ca m'va ! Par contre j'exige qu'on ne m'assigne pas une voix aussi aiguë, j'pourrais avoir une voix bien viril nan?!" J'souris, j'voudrais pas que ma puissante virilité soit atteinte.. (déjà que le collant rose et le nom de crevetteman sont largement discutables)

Je secoue la tête. "C'est un SCANDAL ! Voilà tout! Et le pire c'est qu'le gars, il est devenu méga riche avec des idées aussi pourries!" A vrai dire, je sais même plus de quoi on parle. Et puis il rote. Ça réflexion me fait trop rire. Puis en fait, j'me rends compte que j'ai rien compris. "Polonais? T'es polonais toi? Et tu t'parles à toi même ? Ou alors c'est ta bière qui est polonaise? Et alors tu parles à ta bière?" En fait, j'me pose toutes les questions à l'oral, sans m'rendre compte que j'parle sans m'arrêter.



HRP:
 

___________________



j'ai assez de vices pour faire du bricolage
Marlon Ramirez
Un hombre sin suelo
avatar
Inscrit le : 12/12/2016
Messages : 4144
Avatar : DJ Cotrona
Crédits : Puckessa
Date de naissance : 15/06/1983
Mes rps : Le plus simple, c'est d'aller voir mon journal de bord, en fait ! Si voulez un RP, venez me voir en MP et on en discute!

Bloc notes :
Marlon/Julian the best bromance






Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


En ligne
Re: marlon&jules - Just thoughts, and a heap of good weed, le Mer 1 Fév - 17:07

C'est sûr que la jeunesse de Marlon n'a pas été de tout repos. Pas que sa jeunesse, d'ailleurs, mais maintenant il a la maturité et le recul nécessaires pour relativiser les choses, ce qu'il n'avait pas à l'époque. Et s'il a grandi avec de sacrés types (d'ailleurs, il doit toujours répondre à la dernière lettre d'Esteban, envoyée depuis la prison de Folsom), il n'a pas eu la chance, non, l'honneur, le privilège de grandir avec une Super Crevette. Et ça, c'est bien dommage.

"Ben je sais pas, moi... Quand tu visualise une crevette avec une cape rose, la voix grave, ça tranche un peu. C'est comme si tu mettais la voix d'un hobbit sur Thor, tu vois? Mais bon, c'est bien parce que c'est toi, va." Il est comme ça, Marlon. Le cœur sur la main. Si Julio veut donner l'impression d'être viril en Crevetteman, qui est Marlon pour l'empêcher de vivre ses rêves?

Puis Jules commence à s'embrouiller. Du coup il embrouille aussi Marlon, qui a de plus en plus de mal à suivre. "Ils font de la bière les polonais? J'en sais rien moi... Mais si je devais parler à ma bière, je lui dirais que je me ferais bien un McDo, parce que j'ai la dalle et que je crève d'envie de bouffer un Big Mac bien dégoulinant de sauce. Avec des potatoes et un sundae caramel. Et des onion rings. Mais ça voudrait dire McDo ET Burger King. L'arnaque, putain." Sinon, KFC? Ils font des onion rings aussi, non? Et Taco Bell? et Wendy's?  Le ventre de Marlon se met à gargouiller très fort. "J'ai faim, putain."
Jules Strugatsky
† liberates the fox in me
avatar
Inscrit le : 04/11/2016
Messages : 777
Avatar : adam hot gallagher
Crédits : (c)morrigan
Date de naissance : 13/07/1992
Mes rps :
INDISPONIBLE (10/6)
Alvé Braeden AlphaChrisMarlon&LoonaMaxineJackBenjaminMatthewJahan






Bloc notes : NE PAS OUBLIER :
- appeler mon banquier (sinon ma mère va encore m'déchirer)
- acheter des croquettes pour le chat (sinon il va crevé de faim)
- apprendre mon texte de Shakespeare (sinon j'vais m'taper la honte sur scène)
- bloquer le numéro de mes conquêtes sur mon phone (sinon j'serais jamais pénard)
- arrêter de me prendre des cuites (sinon j'vais finir complètement idiot)
- arrêter de faire ces foutues listes que j'respecte jamais




L O O N A ma Loona.









Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Lou
• ÂGE : 23 ans
• BLOC NOTE :


Re: marlon&jules - Just thoughts, and a heap of good weed, le Jeu 2 Fév - 16:14

Plus le temps défile et moins notre conversation n'a de sens. On est pas des gros déchets non plus, nos voix sont encore claires mais c'est la continuité de notre échange qui est sérieusement mise en péril. Voilà que j'suis en train d'négocier pour que Crevetteman ne possède pas une voix fluette. Sans déconner, j'ai l'impression d'être dans le bureau Ovale d'la maison blanche et que j'dois réussir à obtenir quelque chose de super important, genre la paix dans le monde. Mais finalement, Marlon il me concède la voix grave. J'suis super content. J'serre le poing et le lève, comme font les tennisman quand ils ont fait un super point. "Yesss! Putain, j'suis une bête en négociation!" Je sais même plus ce que j'ai négocié et à vrai dire je n'ai rien négocier du tout. Tout est confus, mélangé, informe.

Et là, déjà que c'était du grand n'importe quoi, Marlon part en freestyle complet, je suis perdu, il est perdu, nous sommes perdus et nous parlons de bouffe. Tout ces mots, j'les dévore. J'l'écoute parler de hamburger, de frites, de sundae caramel et juré j'entends mon ventre qui hurle que lui aussi à faim. "J'avais pas remarqué mais moi aussi j'ai la dalle." J'pose mon regard sur une fleur, une sorte de marguerite. "Tu crois qu'elle est bonne cette fleur?!" Juré, j'serais capable d'la manger, juste pour goûter. Et puis à c'qui parait, il y a des gens qui en mange des fleurs.

___________________



j'ai assez de vices pour faire du bricolage
Marlon Ramirez
Un hombre sin suelo
avatar
Inscrit le : 12/12/2016
Messages : 4144
Avatar : DJ Cotrona
Crédits : Puckessa
Date de naissance : 15/06/1983
Mes rps : Le plus simple, c'est d'aller voir mon journal de bord, en fait ! Si voulez un RP, venez me voir en MP et on en discute!

Bloc notes :
Marlon/Julian the best bromance






Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


En ligne
Re: marlon&jules - Just thoughts, and a heap of good weed, le Dim 5 Fév - 13:26

Marlon approuve en hochant la tête quand Jules exclame être un pro en négociations, même s'il est pas trop sûr lui-même. Faut dire que dans l'état où il est, il est sûr de pas grand chose, il a un peu de mal à organiser ses pensées. Ça fait du bien, de temps en temps, de pas penser. De juste se laisser porter par le moment présent, par les autres. Quoique Jules pourrait pas vraiment le porter, mais... Ah oui, c'est une image. Marlon rit tout seul.

Jules aussi a faim, apparemment. Au point de vouloir manger une fleur. Marlon n'est pas vraiment convaincu. Déjà parce que la pauvre fleur n'a rien demandé à personne, et que si ça se trouve, elle est pas comestible. Mais surtout parce que quand t'as faim comme il a faim, c'est pas une pauvre fleur qui va lui caler l'estomac. Et puis une pensée horrible traverse l'esprit de Marlon, et ça le sort presque de sa torpeur. "Putain mec me dis pas que t'es un vegan ou un truc comme ça! J'étais sur le point de t'inviter à bouffer un burger!"

Non, pitié, tout sauf ça. Marlon peut tolérer beaucoup de chose, il a l'esprit ouvert, mais un vegan... Ça lui briserait le cœur. La simple idée de ne plus pouvoir manger un bon steak ou du bacon, ça lui fout les larmes aux yeux, putain. Tout ça à cause de cette putain de fleur! Elle mériterait bien que Marlon l'arrache et lui pisse dessus. Ça lui apprendrait, tient, à faire sa maline.
Jules Strugatsky
† liberates the fox in me
avatar
Inscrit le : 04/11/2016
Messages : 777
Avatar : adam hot gallagher
Crédits : (c)morrigan
Date de naissance : 13/07/1992
Mes rps :
INDISPONIBLE (10/6)
Alvé Braeden AlphaChrisMarlon&LoonaMaxineJackBenjaminMatthewJahan






Bloc notes : NE PAS OUBLIER :
- appeler mon banquier (sinon ma mère va encore m'déchirer)
- acheter des croquettes pour le chat (sinon il va crevé de faim)
- apprendre mon texte de Shakespeare (sinon j'vais m'taper la honte sur scène)
- bloquer le numéro de mes conquêtes sur mon phone (sinon j'serais jamais pénard)
- arrêter de me prendre des cuites (sinon j'vais finir complètement idiot)
- arrêter de faire ces foutues listes que j'respecte jamais




L O O N A ma Loona.









Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Lou
• ÂGE : 23 ans
• BLOC NOTE :


Re: marlon&jules - Just thoughts, and a heap of good weed, le Mar 7 Fév - 12:50

Ca y est, this is it , j'suis défoncé. J'crois que j'vais garder sous le coude le type qui me refile cette petite merveille, parce que croyez moi, m'ssieurs, dames, j'en ai fumé des joints et parfois la qualité laissait clairement à désirer. Mais là, c'est monté, tranquillement, pour atteindre un sommet assez agréable. J'sais plus trop c'que j'dis et le moindre élément qui m'entoure peut être l'objet d'une conversation très sérieuse avec mon co-équipier, Marlon, qui semble tout aussi loin que moi.

Il m'parle de bouffe, de hamburger et tout et moi j'me focalise sur cette petite fleur qui doit être sûrement comestible. Et lui, il comprend pas ça. Moi, ça partait d'une intention poétique, voyez ? J'le regarde quand il me demande si j'suis vegan. "J'ai une tête à être vegan sans déconner ?!" J'rigole puis j'hausse les épaules. "Nan mais, bien sûr qu'on va aller s'le manger ce burger, mais j'sais pas, c'est poétique de manger une fleur tu trouves pas?" Je crois que j'suis définitivement perdu.

J'me penche vers la fleur et j'me mets à lui parler. "T'inquiète pas petite fleur, j'vais pas t'manger, tu vas rester tranquillement là pendant que nous, on va aller s'faire un burger, d'accord?!" J'finis ma bière, le joint est terminé aussi. J'regarde Marlon, les yeux un peu vides. "C'est parti mon pote!" J'dis ça et j'me lève, j'm'étire un peu et j'balance mon sac à dos sur mon épaule. On prend le chemin d'un fast food, c'est Marlon qui donne la direction parce que j'suis pas une bête quand il s'agit de trouver mon chemin, surtout défoncé. Sur la route, on passe devant une banque. "Putain, merde, j'dois appeler mon banquier. Ca passe si j'le fais maintenant ou pas?!" Au fond d'moi, j'savais que non, mais j'avais besoin du conseil -avisé- d'un mec tout aussi ailleurs qu'moi.

___________________



j'ai assez de vices pour faire du bricolage
Marlon Ramirez
Un hombre sin suelo
avatar
Inscrit le : 12/12/2016
Messages : 4144
Avatar : DJ Cotrona
Crédits : Puckessa
Date de naissance : 15/06/1983
Mes rps : Le plus simple, c'est d'aller voir mon journal de bord, en fait ! Si voulez un RP, venez me voir en MP et on en discute!

Bloc notes :
Marlon/Julian the best bromance






Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


En ligne
Re: marlon&jules - Just thoughts, and a heap of good weed, le Mer 8 Fév - 14:59

Marlon n'est pas né dans cette caravane, mais il en a quand même les larmes aux yeux. Jules, un vegan. L'idée lui est insupportable. Il se sent trahi au plus profond de son être. Sauf que non, apparemment Jules veut bien aller manger un burger, et c'est le plus beau jour de sa vie. Sans déconner. Il attrape l'épaule de Jules et le serre contre lui en lui frottant la tête très fort, comme il a l'habitude de faire à son frère. C'est une marque d'affection, chez les Ramirez.

Jules se met à parler, et Marlon met un moment à comprendre qu'il parle à la fleur, mais ça le choque pas vraiment. Après avoir voulu la bouffer, soi disant parce que c'est poétique (Mon cul ouais), il peut bien lui parler, c'est la moindre des choses. Ils se lèvent, et c'est parti mon kiki. En voiture Simone. En avant Guingamp. Marlon récupère les cadavres de bouteilles, et ça lui prend un moment à compter qu'elles soient toutes dans son sac à dos, mais il y arrive. Un, deux, trois, quatre. C'est Dora l'exploratrice qui doit être fière.

Ils quittent le parc et marchent dans les rues à la recherche d'un McDo, et Jules a l'air de croire que Marlon sait où il va mais il avance un peu au pif. De toute façon, c'est les USA, man. Tu finis toujours par tomber sur une église ("Hallelujah!" crie Marlon) et un fast food. C'est la loi. Jules le sort de ses pensées en lui parlant de son banquier, et lui demande s'il doit l'appeler. "Passé 15 heures, les banquiers ça bosse plus. Lâche l'affaire. Pis si c'est si important il t'appellera lui, le bâtard." Marlon ne connait pas le banquier de Jules. Mais c'est un banquier. Donc un bâtard. CQFD.

Au loin, deux arches dorées dominent dans le ciel qui s'assombrit de minute en minute. Ils l'ont fait! Ils ont réussi! Ils ont trouvé un McDo. Marlon a déjà dit que c'était le plus beau jour de sa vie?
Jules Strugatsky
† liberates the fox in me
avatar
Inscrit le : 04/11/2016
Messages : 777
Avatar : adam hot gallagher
Crédits : (c)morrigan
Date de naissance : 13/07/1992
Mes rps :
INDISPONIBLE (10/6)
Alvé Braeden AlphaChrisMarlon&LoonaMaxineJackBenjaminMatthewJahan






Bloc notes : NE PAS OUBLIER :
- appeler mon banquier (sinon ma mère va encore m'déchirer)
- acheter des croquettes pour le chat (sinon il va crevé de faim)
- apprendre mon texte de Shakespeare (sinon j'vais m'taper la honte sur scène)
- bloquer le numéro de mes conquêtes sur mon phone (sinon j'serais jamais pénard)
- arrêter de me prendre des cuites (sinon j'vais finir complètement idiot)
- arrêter de faire ces foutues listes que j'respecte jamais




L O O N A ma Loona.









Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Lou
• ÂGE : 23 ans
• BLOC NOTE :


Re: marlon&jules - Just thoughts, and a heap of good weed, le Lun 13 Fév - 16:59

Quand j'lui dis que j'suis pas végan, j'ai l'impression que j'viens lui donner un million de dollars, vu sa réaction. Il m'prend dans ses bras et il me frotte la tête genre comme un gros bourrin. J'suis content moi, j'souris comme un benêt et j'me rends pas compte qu'il m'a complètement décoiffé.

Et puis après un monologue plus que passionné avec une fleur, on prend la route vers un fast-food le plus proche. Marlon met un temps fou à ramasser les bouteilles et moi j'm'allume une cigarette. J'aime bien re-fumer une clope normale après un petit joint. Ca finit bien le truc, j'trouve. Alors on quitte la serre. "Au revoir les papillons" J'dis ça assez sérieusement, comme si tous les papillons de cette serre allaient me murmurer avec une voix aiguë un petit "au revoir Jules!"

On marche l'un à côté de l'autre, j'suis persuadé que Marlon sait où on va. Franchement, moi, j'suis né ici, alors j'serais jamais perdu mais si vous saviez comme j'ai la flemme de chercher. Alors que Marlon il crie Hallelujah, comme ça, sans aucune raison, sans que cela ne me choque, on passe devant la banque. Marlon il a raison, trois mille fois raisons. Sauf que le banquier, il a essayé d'me joindre des milliers de fois depuis octobre. Marrant d'ailleurs qu'il ne m'ait pas encore coupé ma carte bancaire. "C'est un casse-couille et puis c'est tout. C'est pas lui qui va nous gâcher c'moment qu'on vit tous les deux là." J'souris à Marlon et soudain, le Mc Do nous apparaît. J'suis submergé de bonheur tellement j'ai faim. On entre dans le fast-food. "C'est quand même dingue, tu peux venir à n'importe quelle heure et il y a toujours du monde!" C'était une observation très réfléchie et qui était absolument vraie et vérifiable. Et on allait devoir indubitablement faire la queue, comme tout le monde.

___________________



j'ai assez de vices pour faire du bricolage
Marlon Ramirez
Un hombre sin suelo
avatar
Inscrit le : 12/12/2016
Messages : 4144
Avatar : DJ Cotrona
Crédits : Puckessa
Date de naissance : 15/06/1983
Mes rps : Le plus simple, c'est d'aller voir mon journal de bord, en fait ! Si voulez un RP, venez me voir en MP et on en discute!

Bloc notes :
Marlon/Julian the best bromance






Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


En ligne
Re: marlon&jules - Just thoughts, and a heap of good weed, le Ven 24 Fév - 15:44

Marlon fronce les sourcils quand Jules dit au revoir aux papillons. Il aime pas les papillons. Il l'a déjà dit ou pas? De sinistres bestioles, bêtes du diable... Heureusement ils partent vite à la recherche d'un McDo, et pourquoi ils parlent d'un banquier, déjà? C'est pas très important. Le plus important, comme dit Jules, c'est que ni le banquier ni personne ne pourra leur gâcher leur moment. La caissière qui le regarde avec air chelou parce qu'il commande 5 Big Macs, 2 grands coca, 3 grandes frites et 3 boites de nuggets non plus, d'ailleurs.

Bon, c'est peut-être parce que Marlon est passé devant tout le monde en tirant le bras de Jules, mais faut comprendre, aussi. Il a faim. Mais pas genre, 'oh j'ai faim, je fais manger une petite salade'. Non, plutôt genre 'j'ai faim, je pourrais manger 4 vaches, Gargantua style'. C'est que Marlon, quand il est perché, laisse ressortir son côté littéraire. "Il y a toujours du monde, et la machine à Sundae est toujours en panne." Comme si c'était une loi cosmique gravée dans la roche. C'est bien pour Ronald, mais ça craint pour les amateurs de crème glacée à la vanille.

Marlon paye avec sa carte, et grand seigneur, il annonce à Jules qu'il partage avec lui. "T'es un pote. T'es un vrai." Bon, ça aurait été plus facile à partager avec un nombre pair, mais Marlon est plus trop en état de vraiment réfléchir, et il trimbale son plateau blindé de trucs bien gras à la première table qu'il trouve. une fois assis, un air horrifié déforme son visage. "J'ai oublié le ketchup!" Story of his life, bro.
Jules Strugatsky
† liberates the fox in me
avatar
Inscrit le : 04/11/2016
Messages : 777
Avatar : adam hot gallagher
Crédits : (c)morrigan
Date de naissance : 13/07/1992
Mes rps :
INDISPONIBLE (10/6)
Alvé Braeden AlphaChrisMarlon&LoonaMaxineJackBenjaminMatthewJahan






Bloc notes : NE PAS OUBLIER :
- appeler mon banquier (sinon ma mère va encore m'déchirer)
- acheter des croquettes pour le chat (sinon il va crevé de faim)
- apprendre mon texte de Shakespeare (sinon j'vais m'taper la honte sur scène)
- bloquer le numéro de mes conquêtes sur mon phone (sinon j'serais jamais pénard)
- arrêter de me prendre des cuites (sinon j'vais finir complètement idiot)
- arrêter de faire ces foutues listes que j'respecte jamais




L O O N A ma Loona.









Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Lou
• ÂGE : 23 ans
• BLOC NOTE :


Re: marlon&jules - Just thoughts, and a heap of good weed, le Mer 8 Mar - 17:37

On entre dans le mac do. Juré, j'ai l'impression qu'on est deux ovnis et que c'est marqué sur notre front qu'on est défoncé. Les gens nous regardent en coin, ils murmurent des trucs en nous regardant, ils sont à deux doigts d'nous pointer du doigt. Ou alors c'est moi qui est parano ? Ou alors c'est parce que Marlon vient d'me tirer par le bras pour dépasser tout le monde. En tous les cas, Marlon, il dévalise le Mac do et il propose de partager. J'souris. "J'aurais bien pris un Happy Meal pour le jouet mais j'accepte ton invitation." Bah quoi, le Happy Meal c'est le meilleur menu, surtout quand ils offrent des petites figurines à l'effigie de Spiderman. J'suis Marlon, j'commence à être sérieusement déconnecté du monde réel et j'calcule plus les gens. On s'trouve un coin pour manger et sans pression, j'm'allonge à moitié sur la banquette, juré j'me prends pour Jules César. On a le prénom en commun. J'mange à la romaine et je me délecte. Mais Marlon a oublié le ketchup. J'lève la main pour l'arrêter. "Grand seigneur que je suis, j'y vais. J'vais le faire pour toi mec." J'souris et j'me relève. Direction la caisse. J'fais les yeux doux à la belle demoiselle qui me sert et j'en profite pour lui glisser quelques mots charmeurs. Elle me prend pour un dingue mais elle sourit comme une idiote. J'l'ai dans la poche. Petit clin d'oeil et je reviens m’asseoir comme Jules César. J'regarde mon pote et pose le ketchup sur la table. "Juré, j'ai une touche avec la serveuse. Elle est assez canon en plus regarde, la petite brune là." J'souris. On est clairement l'attraction de fast-food à tel point qu'un petit garçon se plante au bout de notre table et nous regarde, avec un mélange d'admiration et d'incompréhension.

___________________



j'ai assez de vices pour faire du bricolage

marlon&jules - Just thoughts, and a heap of good weed

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

La boite à souvenirs :: Hors jeu :: Archive des rps-