Partagez| .

Amy J. Livingstone ∞ She's a russian roulette queen, gambling in love with her heart and life on the line.


Aller à la page : 1, 2  Suivant
Amy Livingston
Oiseau de Nuit
avatar
Inscrit le : 06/04/2016
Messages : 833
Avatar : Emilia Clarke
Crédits : Avatar : Sundowner - Signature : Mag' - Gifs : Tumblr
Date de naissance : 07/08/1986
Mes rps :
DISPONIBLE

Solitude ❥ Chris
Wreak Havoc ❥ Aleksey
Chocapiiiic ! ❥ Aurora



Bloc notes :
EN BREF :
✗ Elle est millionnaire mais personne ne le sait.
✗ Elle est clean et sobre depuis 2 mois. ça reste difficile par moment.
✗ Elle n'a plus de nouvelle de Leyhan
✗ Elle voudrait revoir sa soeur au moins une dernière fois
✗ Elle console Chris

Phoenix:
 


Mon p'tit trophée:
 


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mag'
• ÂGE : 28 ans
• BLOC NOTE :


Amy J. Livingstone ∞ She's a russian roulette queen, gambling in love with her heart and life on the line., le Mer 6 Avr - 12:32


Amy J. Livingstone




Nom : Livingstone • Prénom : Amy, Jade • Surnom : Amy, c'est déjà assez court non?    • Age et date de naissance : Née le 07 août 1986, 29 ans • Lieu de naissance : En France à Paris, mais a grandit à San Francisco • Études/Métier : Soigneuse animalière, spécialisée dans le secteur des oiseaux. • Statut civil : Célibataire • Orientation sexuelle : Hétérosexuelle • Célébrité sur l'avatar : Emilia Clarke


Physique :


Amy est à vrai dire une très jolie jeune femme. D'une morphologie fine et élégante, elle attire le regard, dégageant en effet une forme de légèreté. De petit gabarit, la demoiselle possède un visage très doux, une vraie bouille d’ange. Mais méfiez-vous des apparences. Amy a le sourire (tout autant que le rire) facile, ce qui éclaire souvent son petit minois craquant. Naturelle et pétillante, son sourire est son arme secrète. Elle est capable de faire craquer les plus tenaces et faire fondre n’importe qui. Cela lui permet de faire passer un peu plus facilement le côté plus brut de sa personnalité qui ressort parfois.
Sa peau est blanche comme le lait et ses lèvres surprennent par la coloration aussi rouge que les roses. Une blanche-Neige des temps moderne. Ses pommettes sont naturellement roses et on lui dit souvent que son visage est semblable à celui des poupées. La particularité d’Amy est son regard : Ses prunelles passent du bleu océan au vert émeraude. Son regard est assez déstabilisant car ses yeux sont très clairs et il est facile de se perdre dedans.
Sa silhouette bien que musclée (notamment par la boxe et l’escalade) est fine et la jeune femme est aussi souple et gracieuse qu’un chat.
Côté vestimentaire, Amy apprécie le confort d’un jean et d’un t-shirt même s’il lui arrive de se montrer coquette et d’enfiler les plus belles robes. C’est ce qui peut l’amener à porter une tenue très décontractée la journée et une robe haute couture le soir pour se rendre à un gala – exercice qu’elle déteste car il regorge de démonstration d’hypocrisie.
Elle ne se sépare jamais de sa veste en cuir qu'elle porte souvent lorsqu'elle circule à moto, soit quasiment tous les jours.
Elle a deux péchés mignon.
- Les converses. Elle en possède un grand nombre de paires, de coupe et de couleurs variées. Elle ne peut pas résister à une paire si elle manque à sa collection. Et quand elle a découvert la possibilité de les personnaliser en ligne, je vous laisse imaginer son état...
- Et les bijoux. Elle est incapable de rentrer dans une bijouterie ou un magasin de bijoux fantaisie sans ressortir avec un petit quelque chose. Elle a toujours tout un tas de bracelet à chaque poignets, dont 3 qui ne la quittent jamais : deux bracelets avec des plumes (offerts par Ben, son meilleur ami) et un avec une lune que lui a offert le médecin qui a cru en elle.


Caractère :


Je n’ai jamais vraiment été une petite fille sage. Et cela ne s’est pas arrangé en grandissant. J’ai multiplié les bêtises avant de mal tourner à l’adolescence. J’étais déjà à l’époque une tête brûlée.
Je suis têtue et bornée et si ce n’est pas toujours facile à supporter, c’est ce qui fait qu’aujourd’hui, je suis encore sur cette planète. Dites moi que je vais mourir et je vais me battre jusqu’au bout pour vous prouver que vous aviez tort de me condamner.

Je sais toujours ce que je veux, même si je donne parfois l’impression d’agir de façon nonchalante, comme si peu de choses avaient d’importance. Je donne parfois l’air d’être détachée, même quand les choses comptent en réalité beaucoup pour moi. J’ai donc souvent la fâcheuse habitude de me montrer cynique et ironique ce qui donne une forme d’humour qui ne passe pas toujours très bien. Je travaille sur mon humour, rassurez vous, et je suis très adepte de l’auto-dérision, ça compense.
Cette facette de ma personnalité m’empêche parfois de dire aux gens ce que je ressens pour eux. Du moins, en matière de sentiments positifs car lorsque je n’aime pas, un regard suffit à faire passer le message.

J’ai un esprit de contradiction un peu trop poussé parfois et je ne sais parfois pas m’arrêter avant que cela tourne au conflit. Rappelez-vous, je suis têtue et bornée. Et pour achever le tableau, le goût de la provocation est un autre de mes défauts. Ainsi, j’ai tendance à oublier de me taire quand je le devrais pour ne pas aggraver mon cas – et ce, même face aux forces de l’ordre quand nous sommes amenés à nous rencontrer.
On pourrait lister tout un tas d’autres défauts mais je terminerai en évoquant ma fierté. Je ne m’excuse pas facilement. De même que je reconnais difficilement mes torts, quitte à me montrer de mauvaise foi. Mais croyez moi, si j’en viens à m’excuser, vous pouvez faire une croix sur le calendrier et en aucun cas douter de ma sincérité. Prenez ça pour une preuve de respect voir d’affection. C’est que vous comptez assez pour moi.

J’ai quand même quelques qualités, heureusement.  Je suis loyale. Je n’ai accordé ma confiance que de rares fois mais je ne me suis jamais trompée. J’ai la chance de savoir cerner assez rapidement les gens, juste en les observant ou en les écoutant. Cela m’évite de perdre mon temps avec ceux qui n’en valent pas la peine. Mais sinon je suis d’une fidélité sans faille et répond toujours présente à ceux qui ont réussi à m’apprivoiser et qui ont su prendre le temps de laisser ma carapace se briser pour les laisser entrer dans mon monde.
Je ne me livre pas facilement mais ce côté un peu secret ne m’empêche pas d’être un minimum sociable. Je suis de nature solitaire mais en me rencontrant vous ne serez pas face à un mur.

J’ai beau avoir l’air de ne prendre que peu de choses à cœur, quand quelque chose me touche, je me démène et me dévoue jusqu’au bout. Si j’ai abandonné ma petite sœur quand j’avais 16 ans, je l’ai fait pour lui éviter ma mauvaise influence, pour lui permettre d’avoir une vie meilleure. Mais aujourd’hui, tout ce que je peux faire, je le fais pour elle. Pour que le jour où je pourrais renouer avec elle, elle soit fière. Pour être digne de revenir dans sa vie si elle m’en laisse la possibilité.

C’est également dans mon métier que je me donne à 100%, ne comptant jamais mes heures pour m’occuper de mes animaux. Je me dis souvent que je suis beaucoup plus douée pour communiquer avec mes rapaces qu’avec les autres membres de mon espèce.

J’ai un rapport avec l’argent un peu étrange. Je ne flambe pas, je n’ai pas un train de vie démesuré et pourtant j’ai des centaines de milliers de dollars qui dorment sur mon compte en banque. Je sais que je n’ai pas besoin de compter le moindre sous lorsque je fais des achats mais je ne suis pas une fille à papa dépensant sans compter. A part quand il s’agit d’œuvres ou d’associations qui me touchent et me tiennent à cœur.

En parlant de papa, j’ai une culpabilité tatouée au cœur. Ce sentiment d’injustice qui me poursuit depuis la mort de mes parents et de mon frère. Cette impression tenace d’avoir arnaqué la mort ou de l’avoir laissé me prendre presque tous ceux que j’aimais pour me laisser avec une douleur que rien ne peut soulager. Ce n’est peut être qu’en voyant la mort se pencher un jour sur moi pour m’accueillir dans ses bras que je me sentirais enfin en paix avec moi-même. Mais rebelle jusqu’au bout, je ne compte pas laisser la faucheuse venir me chercher trop tôt.

De la lutte contre la maladie, j’ai gardé la rage du combat au creux de moi. Cette rage et ce besoin de me dépasser. Ce qui m’anime, c’est la rage de vivre, la rage de vaincre. Et pourtant, même si j’ai tout fait pour survivre et que ma victoire sur la maladie est ma plus grande fierté, je ne cesse de redistribuer les cartes pour jouer à nouveau. J’aime le danger, j’aime cette adrénaline quand votre vie ne tient plus qu’à un fil.


Histoire :


En 1986, mon père, chef cuisinier réputé, passait l’été à Paris où il inaugurait son premier restaurant européen. Bien que déjà très avancée dans sa grossesse, ma mère avait décidé de le suivre et c’est ainsi que j’ai décidé de pointer le bout de mon nez, un peu en avance, dans l’une des plus belles villes du monde. Si mon père était un cuisinier en pleine réussite, ma mère était une institutrice appréciée de ses élèves et de leurs parents.
De retour aux Etats-Unis, la vie avait repris son cours habituel dans l’immense ville de San Francisco où mes parents vivaient depuis quelques années. Je grandissais dans une banlieue chic où les belles maisons se succèdent. La parfaite image de la famille américaine heureuse et épanouie. Rapidement la famille s’agrandissait avec l’arrivée de mon petit frère Tyler et de ma petite sœur Mia. Pas vraiment ravie d’être délaissée au profit des plus petits, je suis devenue une petite fille turbulente qui faisait tout pour attirer l’attention. Des bêtises aux pitreries pour amuser la galerie, tout était bon pour faire savoir à la terre entière que j’étais là. Mais ce n’était jamais suffisant à mon goût - et pourtant j'avais les meilleurs parents du monde - et quand j’avais enfin l’attention de mes parents c’était pour me faire gronder. Je l’avais pourtant bien cherché.

A l’adolescence, je ne me suis pas assagie. Bien au contraire. Je n’étais pas une jeune fille studieuse et sage. J’étais curieuse mais je m’ennuyais fermement à l’école. Mes amis n’étaient pas du tout au goût de mes parents. Au départ, c’était des soirées quelque peu alcoolisées. Détestant perdre le contrôle, je tentais néanmoins de rester raisonnable alors que j’assistais à chaque soirée, à la déchéance de mes compagnons. Mais jeune, déjà tête brûlée et un peu bête – il faut le reconnaître - je me laissais entraîner. Quand l’alcool ne m'a plus permis de déconnecter suffisamment de la réalité, c’est la drogue qui m’a fait les yeux doux... Descente aux enfers, jusqu’à cette soirée où j’ai fais une overdose. Il s’en est fallu de peu pour que j’y reste et que mon cœur ne se remette jamais à battre. Mais mon heure n'était pas venue.

Amy 1 – La mort 0

Après un détour par un centre de désintoxication – en pension pour la version officielle – j’étais rentrée à la maison. Après cet épisode, furieux et inquiets, mes parents avaient imposé des limites et la petite rebelle que j'étais avait tout fait pour les dépasser. Je leur reprochais au fond de m’avoir expédiée loin de la maison. J'avais eu le sentiment qu'ils s'étaient débarrassés de moi, du problème que je représentais. Ce n’est qu’en grandissant que j’ai compris qu’incapables de m’aider, ils avaient pris la meilleure décision possible pour me sauver. La communication avait été rompue entre eux et moi et régulièrement je fuyais le domicile familial pour finir par rentrer au bout de quelques jours, une fois calmée. Les disputes reprenaient et ainsi de suite pendant des mois. « La fugueuse » aurait pu être mon surnom de l’époque.
Paradoxalement, ma relation avec Tyler et Mia était bien plus apaisée. J'avais été longtemps jalouse mais en grandissant, je m'étais découvert un côté protecteur et une certaine complicité avait fini par se tisser.

Un jour, alors que je suis à nouveau en fugue, ma famille est victime d’un terrible accident de voiture. Mon père et ma mère meurent sur le coup. Mon petit frère ne survivra que quelques heures avant de succomber à ses blessures. Planquée chez une amie, c’est elle qui m’apprend la nouvelle. Lorsque j’arrive à l’hôpital, Mia est sérieusement blessée mais ses jours ne sont pas en danger. Je refuse alors de quitter son chevet ne serait-ce qu'une seconde.

Deux gamines main dans la main devant trois cercueils. C’est le souvenir que je garde de cette journée pluvieuse où nous avons dit au revoir à ceux qu’on aimait le plus au monde. Dans ma tête, toujours la même rengaine. Si je n’avais pas fuis ma famille une fois de plus, je serai sûrement morte comme eux dans cette voiture. La douleur et la culpabilité me rongeait et me ronge encore aujourd'hui.. Deuxième cache-cache avec la mort à 16 ans mais la mort a quand même gagné en me prenant mes parents et mon frère.

Amy 2 - La mort 3

Je veille sur Mia même si la famille est là et nous soutient. On s’est occupé pour nous de l’organisation des funérailles et de ce qui viendra après mais depuis que j’ai retrouvé Mia à l’hôpital, je sais que je ne ferai pas parti du tableau de son avenir. J'ai l'impression d'être un oiseau de mauvais augure.
Après les funérailles, je disparais de la circulation. La seule personne à qui je dis au revoir est ma petite soeur. La petite fille n’a que 8 ans alors que je la laisse tomber. Mais c’est mieux pour elle. J’ai peur de l’entraîner avec moi dans ma spirale d’autodestruction. Et si je m’étais moquée de tout jusqu’à maintenant, je ne voulais que le meilleur pour Mia. Et avec moi dans les parages, ce ne serait pas possible. De toute façon, mon oncle et ma tante qui allaient la recueillir, m’avaient fait comprendre que je n’étais pas forcément la bienvenue.
« Mais tu vas où ?
- Je ne sais pas encore. Mais je dois m’en aller. »

Mes doigts glissaient dans ses jolies boucles brunes alors que son regard brillait un peu trop.
« Pourquoi ?
- Parce que c’est mieux comme ça. Tu vas rester avec Luke et Mary. Ils vont prendre soin de toi.
- Mais tu vas revenir ?
- Je ne sais pas Mia. Peut être. Mais je veux que tu me promettes d’être sage. Ne fais pas comme moi d’accord ? Je t’aime ma poupée. Je t’enverrais des cartes, ça je peux te le promettre. »


Après un dernier câlin et de nombreuses larmes essuyées, je quittais San Francisco en prenant le premier bus et enchaînais les trajets, au hasard, pour finir par m’arrêter à la Nouvelle-Orléans.
Sans le sous, j’enchaînais alors les petits boulots, survivant comme je pouvais. Mon appartement était plutôt une seule pièce miteuse et je mangeais toujours la même chose.  J’avais été tentée de retoucher à l’alcool et aux drogues mais à chaque fois que je me sentais vaciller, je repensais à Mia et regardais la seule photo d’elle et de notre famille que j’avais pu emporter avec moi. Je devais tenir bon. C'était comme un chemin de la rédemption qu'il m'était nécessaire d'emprunter. Une fois celui-ci achevé, j’espérais pouvoir la retrouver, sans avoir peur de la regarder dans les yeux.
Comme promis je lui envoyais des cartes et des lettres régulièrement mais à l’adresse que j’avais donné pour pouvoir recevoir une réponse, il n’y avait jamais de courrier. J'avais pensé à appeler mais je craignais de m'effondrer en entendant sa petite voix. Je pensais qu’elle m’en voulait de l’avoir abandonnée. C’était surement ça ou bien mon oncle et ma tante ne lui avaient jamais donné mes cartes et ils sabotaient le peu de lien que je pouvais avoir avec ma petite sœur. J’ignorais que la deuxième option était la réalité.

Deux ans après mon arrivée à la Nouvelle-Orléans, je commençais enfin à sortir la tête de l’eau. J’avais tissé des liens avec des collègues ou des voisins. Malgré le quotidien chaotique, j’avais eu plus de facilités à vivre avec moi-même et avec ma culpabilité. Anonyme, je n’avais jamais parlé de mon passé, de ma famille. Seuls les plus proches savaient que j’avais une petite sœur et que mon objectif était de la retrouver un jour.

Quand je rencontre Ben, dont je me rapproche très vite, je confie pour la première fois à quelqu’un toute mon histoire. Il essaye de m’aider à me pardonner mes erreurs du passé et à oublier tous mes regrets. Mais plus le temps passe et plus je doute d’y arriver.
Petit génie des nouvelles technologies, il monte sa propre entreprise et est à la recherche de financement. En âge de disposer de la somme léguée par mes parents, je décidais d’investir l’intégralité des fonds. Je ne me sentais pas de disposer de cet argent, de le dépenser comme si je le méritais. Alors autant qu’il soit utilisé pour quelque chose d’utile, pour quelqu'un qui le méritait. L’argent ne dormait plus sur un compte, il servait à rendre le rêve de Ben réel et si jamais j’avais un retour sur investissement, la moitié au moins reviendrait à Mia. C’est ainsi que les choses avaient été établies. Pour qu’elle continue de ne manquer de rien.
Au bout d’un an, j’avais récupéré la somme investie. L’année d’après, j’avais doublé mes bénéfices. La startup de Ben devenait rapidement un véritable empire et je me retrouvais à faire fortune avec lui. C’est avec détachement que j’observais les zéros s’accumuler sur mon compte, ne réalisant sans doute pas trop ce qui se passait. Ben devenait le roi des nouvelles technologies et pour avoir seulement cru en lui, je me retrouvais riche. Je n'aurais jamais imaginé un tel destin même si j'avais toujours cru en mon meilleur ami.
J’avais fais en sorte qu’une bonne partie de l’argent entre en possession de Mia. En tout cas mon oncle et ma tante avaient du être mis au courant de l’existence d’un compte dont pourrait disposer Mia à sa majorité. Ma fortune ne me faisait pas vraiment changer de train de vie. J’avais juste déménagé pour un appartement plus confotable et plus sain. Je mangeais à ma faim mais je continuais à travailler. Je n’avais pas envie de me la couler douce.

Entre Ben et moi tout n’était pas toujours très clair. J’ai eu des sentiments pour lui qui m’ont explosé en pleine tête quand il m’a appris qu’il venait de rencontrer quelqu’un. C'est toujours quand il est trop tard que je réalise l'importance que les gens ont pour moi. J’ai découvert la jalousie et son pouvoir destructeur. Pour le protéger de mes réactions parfois borderline, j’ai pris mes distances. Pour justifier ma réaction, j’ai prétendu avoir besoin de quitter la Nouvelle-Orléans pour continuer ma route. Je suis tombée amoureuse pour la première fois et j’ai morflé sans même avoir la chance de vivre une histoire d’amour. Depuis, Ben me tient au courant de la santé de son entreprise même si je le laisse gérer les choses les yeux fermés. Je me contente de lui renvoyer les contrats quand il a besoin de ma signature. Avec ma nonchalance habituelle. Aujourd’hui, il est marié et père de deux enfants. J’ai digéré ma déception et suis très heureuse pour lui. Toutefois, je préfère rester à distance et observer sa vie de loin. Je reste persuadée que mon absence dans sa vie est la meilleure chose qui puisse lui arriver.

J’ai 22 ans lorsque je me décide enfin à consulter un médecin. Jusque là j’ai ignoré les symptômes. Maux de têtes à vous clouer sur place, difficultés motrices ou de mémorisation entre autre. La fatigue a bon dos. Le stress aussi. Mais c’est une crise d’épilepsie qui me force à réagir. Le diagnostic tombe assez vite. Les spécialistes que je rencontre tiennent tous le même discours. J’ai une tumeur au cerveau, et leur pronostic me donne 6 mois à vivre au maximum. Sans parler de mon état de santé qui se détériorera rapidement. Je me vois conseillée de profiter du temps qu’il me reste tant que je le peux. Et si la mort que j’ai dupée lors de mon overdose et de ma fugue revenait me chercher ?

J’allais devoir prendre une décision. Vivre le temps qu’il me reste ou mourir avant de décliner. Je ne supportais pas l’idée de me voir mourir à petit feu. C’était comme ça. Noir ou blanc. Tout ou rien. Vivre ou mourir. Soit je stoppais mes douleurs d’un coup, disparaissant sans personne pour me regretter, soit je vivais et si je le faisais, c’était en me battant. Pas autrement. J’avais besoin d’être défiée, de me défier. Et si la mort voulait revenir me chercher, ça ne serait pas aussi facile pour elle.

Trouver une arme avait été beaucoup plus simple que je ne le croyais. Trouver un endroit tranquille, beaucoup plus compliqué. Sur un pont au milieu de nulle part, j’avais croisé un faucon qui me regardait passer sans chercher à s’envoler. J’enjambais la rambarde et me tenait en équilibre sur le mince rebord. Si la balle ne m’achevait pas, la chute le ferait. Une balle dans le barillet, une seule. Un élan donné de la main et le barillet retrouvait sa place. Sans l’ombre d’une hésitation, je pointais l’arme sur ma tempe. « Soit tu me prends maintenant, soit tu acceptes le combat. Et crois moi, je te battrais. » Je m’adressais à la mort, celle qui me guettait et appuyait sur la détente.

Rien. Juste le déclic de la détente et le silence de la nuit.

J’avais alors esquissé un sourire en coin, « Attrape moi si tu peux salope ! » avant de repasser par dessus bord.

Amy 3 – La mort 3, Balle au centre.

Après avoir laissé au hasard le choix de rester en vie ou de me faire sauter la cervelle, je devais engager le combat que j’avais tant promis à la mort. De villes en villes, je démarchais les spécialistes, dossier médical en main jusqu’à ce que l’un deux finissent par me tenir un autre discours. Jusqu’à ce que l’un deux, à Boston, accepte de me laisser tenter un premier traitement. Et ce dernier faisait effet. Prudent, mon nouveau médecin continuait de me suivre dans la bataille même si je savais qu’il pensait toujours que c’était peine perdue. Il se disait qu’il m’offrirait quelques mois de plus, pas forcément les plus agréables. Pourtant s’il était là, je savais qu’au fond de lui il y avait un tout petit espoir qui lui donnait envie de tenter le coup. Un pied de nez aux pires prédictions.
Ma tumeur se montrait toujours sensible au traitement, mais il manquait ce petit quelque chose pour gagner la bataille. Lorsque j'ai intégré un programme de test d’une nouvelle molécule, on espérait que ce petit quelque chose soit au rendez-vous. La mort pouvait courir après moi, je continuerais de la devancer. Elle ne me rattraperait pas, je me l’étais promis le soir où j’avais joué à la roulette russe. Si je gagnais ce combat, je retournerai cette fois chercher Mia. Malgré les lettres sans réponse. Malgré le silence. Pour la revoir au moins une fois.

Les résultats inattendus continuaient d’arriver et attiraient l’attention d’autres spécialistes, y compris ceux qui m’avaient condamnée. Pas à pas je me dirigeais vers une rémission en cumulant chimio et chirurgie. On était loin de la victoire parfaite. Les effets secondaires étaient horribles. Certains jours je pensais perdre la bataille. Parfois les résultats reculaient avant de s’améliorer à nouveau. Mon corps meurtri et épuisé par le combat me donnait l’impression de regarder une étrangère dans le miroir. 6 mois après le diagnostic alors qu’on me voyait morte, j’étais toujours sur cette planète, en train de me battre. Vivante, bien que diminuée. Mais le combat valait le coup. Et dans ce combat je rencontrais d’autres malades. Drôles d’amitiés au gré des couloirs de l’hôpital. Certains perdaient la bataille, d’autres la remportait mais quoiqu’il arrivait, on se découvrait une solidarité indescriptible. Encore aujourd’hui j’ai des contacts avec certains d’entre eux.  

Rémission. Le mot magique. Le mot qu’on ne prononce jamais de peur de ne jamais l’entendre dans la bouche des médecins. Je reprenais le dessus, me sentant de mieux en mieux et reprenant même du poids.
Rémission complète. L’espoir était plus que permis. Restait l’attente. Passaient alors les semaines et les mois où la moindre rechute était traquée. Chaque semaine ou mois écoulé sans aucune anomalie se retrouvait barré sur le calendrier. Un résultat anormal et il faudrait tout recommencer à zéro.
5 ans plus tard, j’étais déclarée guérie. J’avais gagné.

Amy 4 – La mort 1

Pendant ces 5 années d’attente, à espérer la guérison, je décidais de reprendre ma vie en main. La culpabilité était toujours là mais je devais faire de nouveaux projets et avancer.
J’ai commencé une formation pour devenir soigneuse animalière, formation que j’ai achevé avec succès. Dans ce métier les places coûtent cher mais c’était sans compter une fois de plus sur ma ténacité et je finissais par obtenir une place dans un zoo après avoir enchaîné les stages.
J’avais également continué pendant tout ce temps à écrire à Mia. Je n’avais jamais cessé de lui envoyer du courrier depuis maintenant 12 ans. Jamais je n’avais reçu de réponse mais j’avais persévéré. Pour lui faire savoir que je n’abandonnais pas.

Une fois déclarée guérie, j’avais jugé qu’il était temps pour moi d’aller la voir. Pendant le combat contre ma tumeur, je ne voulais pas l’inquiéter et je ne voulais pas la revoir au cas où je finirai par me faire doubler par la mort. Ne pas lui infliger une perte supplémentaire. Mais maintenant je pouvais tout faire pour reprendre contact avec ma petite sœur. J’avais été jusqu’à San Francisco, m’étais pointée chez mon oncle et ma tante qui vivaient toujours dans la même maison. L’accueil avait été glacial mais je m'y étais préparée. Mia ne voulait plus me voir, elle avait tiré un trait sur moi. C’était leurs mots. Malgré la déception, j’avais réussi à apprendre qu’elle était une jeune étudiante brillante, heureuse et épanouie. Au moins elle n’avait pas mal tourné et elle était sur le chemin du bonheur. Ça me suffisait pour repartir de San Francisco remplie de fierté, heureuse de savoir Mia triomphante, même si le rejet était terriblement douloureux. Têtue jusqu’au bout, je n’avais pas pu obtenir sa nouvelle adresse mais j’avais décidé de continuer à écrire et à envoyer des courriers chez mon oncle et ma tante. Je doutais que mes écrits arrivent jusqu’à elle mais je ne pouvais pas laisser tomber comme ça. Pas une seconde fois.


De cette nuit où j’ai laissé le hasard choisir entre la vie et la mort, je garde l’image de ce faucon posé sur la rambarde du pont. Il ne s’était pas envolé, n’avait même pas bougé quand j’étais passé près de lui. Les rapaces sont devenus une passion. Bien qu’étant soigneuse polyvalente, je saisissais chaque occasion de m’occuper des oiseaux et surtout des rapaces. Les oiseaux et moi, c’est une grande histoire d’amour. Si les perroquets ne cessent de m’impressionner par leur intelligence, ce sont les rapaces que je préfère. Même le plus laid des vautours trouve grâce à mes yeux. Mais mon coup de cœur reste et restera toujours les faucons. Ils sont le symbole de cette nuit si particulière et de cette seconde chance que j’ai pu avoir dans la vie.
Ayant toujours la bougeotte, j’avais envie de quitter Boston même si je m’y étais construit un petit cercle d’ami. Le professeur en cancérologie qui m’avait donné une chance de me battre était devenu bien plus que mon médecin. Il faisait office de figure paternelle et il avait continué à prendre de mes nouvelles et pas seulement sur le plan médical. J’avais un équilibre dans cette ville et pourtant, je rêvais de changer de décor.

Lorsqu’une offre pour un poste de soigneur polyvalent au zoo d’Austin s’est présentée il y a plusieurs mois, j’ai postulé en espérant que ça marche. Et je n’ai pas été déçue. Bien que capable de naviguer entre les différents secteurs, je suis la plupart du temps en poste du côté de la fauconnerie et m’occupe de tous les oiseaux et rapaces du zoo.  
Je me suis payée une maison dans le nord de la ville. Seule grosse dépense que je me suis autorisée. Le seul qui me rend visite est Phoenix. C’est un faucon que j’ai récupéré peu de temps après mon arrivé. Il vit librement mais après des semaines et des semaines de persévérance, j’ai réussi à l’apprivoiser. La raison pour laquelle je l’ai baptisé Phénix ne nécessite pas plus d’explication je crois.

Si la roulette russe a déclenché mon combat pour survivre puis vivre, elle a également fait naître chez moi le goût de l’adrénaline.
Je pratique la boxe, surtout pour me défouler sans forcément affronter un adversaire. Le sac de frappe me suffit la plupart du temps.
Parfois un peu borderline je ressens souvent le besoin de m’exposer au danger. Je n’ai jamais replongé pour l’alcool ou la drogue. Je joue avec la mort autrement. Vitesse excessive à moto, base jumping, escalade libre… Je ne fais que la tester, elle. La mort. Et je tiens toujours les comptes…


Logement :


Je vis à : [X] Austin North (Dans une belle villa) [ ] Downtown [ ] South Austin [ ] Dans la résidence universitaire
J'ai des colocataires : [ ] Oui  [X] Non


Prénom/Pseudo : Mag', Dompteuse de lutins • Âge : 111 ans et toutes mes dents. • Présence : Autant que possible (je suis accroc)Comment as-tu connu le forum ? Je l'ai trouvé toute seule comme une grande et j'en suis tombée raide dingue!    • Premier compte ou multi-compte ? Triple compte messieurs dames... Après Eileen et Anabella, voici Amy • Quelque chose à ajouter ? Ce que je vous aime! Pfiou! Trop d'amour!      


___________________
∞ I'll shout it out like a bird set free ∞

♫ Don't come for me today. I'm feeling good, let me savor it. Don't come for me today. I'm feeling good and I remember when You came to take me away So close I was to heaven's gates But no baby, not today. Oh, you tried to track me down You followed me like the darkest cloud But no baby, not today. Oh Reaper. ♫
Zara Marshall
ADMIN ∎ coney island queen ♛
avatar
Inscrit le : 03/11/2013
Messages : 1617
Avatar : Hayden Panettiere.
Mes rps : (4) - JazzLilySachaTony

Bloc notes :






Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: yellowsubmarine
• ÂGE : 21 ans
• BLOC NOTE :


Re: Amy J. Livingstone ∞ She's a russian roulette queen, gambling in love with her heart and life on the line., le Mer 6 Avr - 12:36

Rebienvenue avec cette bombe ! I love you

___________________
i am lost
I am lost in our rainbow, now our rainbow is gone... Overcast by your shadow, as our worlds move on... I am lost. ▬ bat'phanie.
Amy Livingston
Oiseau de Nuit
avatar
Inscrit le : 06/04/2016
Messages : 833
Avatar : Emilia Clarke
Crédits : Avatar : Sundowner - Signature : Mag' - Gifs : Tumblr
Date de naissance : 07/08/1986
Mes rps :
DISPONIBLE

Solitude ❥ Chris
Wreak Havoc ❥ Aleksey
Chocapiiiic ! ❥ Aurora



Bloc notes :
EN BREF :
✗ Elle est millionnaire mais personne ne le sait.
✗ Elle est clean et sobre depuis 2 mois. ça reste difficile par moment.
✗ Elle n'a plus de nouvelle de Leyhan
✗ Elle voudrait revoir sa soeur au moins une dernière fois
✗ Elle console Chris

Phoenix:
 


Mon p'tit trophée:
 


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mag'
• ÂGE : 28 ans
• BLOC NOTE :


Re: Amy J. Livingstone ∞ She's a russian roulette queen, gambling in love with her heart and life on the line., le Mer 6 Avr - 12:40

Merciiiiiii

___________________
∞ I'll shout it out like a bird set free ∞

♫ Don't come for me today. I'm feeling good, let me savor it. Don't come for me today. I'm feeling good and I remember when You came to take me away So close I was to heaven's gates But no baby, not today. Oh, you tried to track me down You followed me like the darkest cloud But no baby, not today. Oh Reaper. ♫
Alexia Duplessis
A(b)ime moi, j'en (c)rêve.
avatar
Inscrit le : 29/04/2015
Messages : 4654
Avatar : Claire Holt
Crédits : voir sur l'avat
Date de naissance : 18/08/1986
Bloc notes :
clubs : Texas Athletics, le "yes mouvement"

lien:
 





Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Angie
• ÂGE : 30
• BLOC NOTE : Je vous n'aime !


En ligne
Re: Amy J. Livingstone ∞ She's a russian roulette queen, gambling in love with her heart and life on the line., le Mer 6 Avr - 12:47

Rebienvenue parmi nous très très bon choix d'avatar

___________________

 
 
Firework
Elle flotte, elle hésite, en un mot, elle est femme.
Amy Livingston
Oiseau de Nuit
avatar
Inscrit le : 06/04/2016
Messages : 833
Avatar : Emilia Clarke
Crédits : Avatar : Sundowner - Signature : Mag' - Gifs : Tumblr
Date de naissance : 07/08/1986
Mes rps :
DISPONIBLE

Solitude ❥ Chris
Wreak Havoc ❥ Aleksey
Chocapiiiic ! ❥ Aurora



Bloc notes :
EN BREF :
✗ Elle est millionnaire mais personne ne le sait.
✗ Elle est clean et sobre depuis 2 mois. ça reste difficile par moment.
✗ Elle n'a plus de nouvelle de Leyhan
✗ Elle voudrait revoir sa soeur au moins une dernière fois
✗ Elle console Chris

Phoenix:
 


Mon p'tit trophée:
 


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mag'
• ÂGE : 28 ans
• BLOC NOTE :


Re: Amy J. Livingstone ∞ She's a russian roulette queen, gambling in love with her heart and life on the line., le Mer 6 Avr - 12:51

Merciiiii!

___________________
∞ I'll shout it out like a bird set free ∞

♫ Don't come for me today. I'm feeling good, let me savor it. Don't come for me today. I'm feeling good and I remember when You came to take me away So close I was to heaven's gates But no baby, not today. Oh, you tried to track me down You followed me like the darkest cloud But no baby, not today. Oh Reaper. ♫
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: Amy J. Livingstone ∞ She's a russian roulette queen, gambling in love with her heart and life on the line., le Mer 6 Avr - 13:21

Ohlala mais tu es encore une fois toute en beauté ! Tu vas faire chavirer tous les hommes du forum avec tes jolies demoiselles Rebienvenue sur le forum et bon courage pour la fin de ta fiche
Amy Livingston
Oiseau de Nuit
avatar
Inscrit le : 06/04/2016
Messages : 833
Avatar : Emilia Clarke
Crédits : Avatar : Sundowner - Signature : Mag' - Gifs : Tumblr
Date de naissance : 07/08/1986
Mes rps :
DISPONIBLE

Solitude ❥ Chris
Wreak Havoc ❥ Aleksey
Chocapiiiic ! ❥ Aurora



Bloc notes :
EN BREF :
✗ Elle est millionnaire mais personne ne le sait.
✗ Elle est clean et sobre depuis 2 mois. ça reste difficile par moment.
✗ Elle n'a plus de nouvelle de Leyhan
✗ Elle voudrait revoir sa soeur au moins une dernière fois
✗ Elle console Chris

Phoenix:
 


Mon p'tit trophée:
 


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mag'
• ÂGE : 28 ans
• BLOC NOTE :


Re: Amy J. Livingstone ∞ She's a russian roulette queen, gambling in love with her heart and life on the line., le Mer 6 Avr - 13:59

Merciiiiii!

Et j'ai finiiiiiii

___________________
∞ I'll shout it out like a bird set free ∞

♫ Don't come for me today. I'm feeling good, let me savor it. Don't come for me today. I'm feeling good and I remember when You came to take me away So close I was to heaven's gates But no baby, not today. Oh, you tried to track me down You followed me like the darkest cloud But no baby, not today. Oh Reaper. ♫
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: Amy J. Livingstone ∞ She's a russian roulette queen, gambling in love with her heart and life on the line., le Mer 6 Avr - 15:13

OH MON DIEU ! Tellement contente de voir ce TC En plus, j'aime trop la façon dont tu as écrit l'histoire.
& je suis amoureuse d'Amy, c'est officiel !!!!!
reBienvenue chez toi
Amy Livingston
Oiseau de Nuit
avatar
Inscrit le : 06/04/2016
Messages : 833
Avatar : Emilia Clarke
Crédits : Avatar : Sundowner - Signature : Mag' - Gifs : Tumblr
Date de naissance : 07/08/1986
Mes rps :
DISPONIBLE

Solitude ❥ Chris
Wreak Havoc ❥ Aleksey
Chocapiiiic ! ❥ Aurora



Bloc notes :
EN BREF :
✗ Elle est millionnaire mais personne ne le sait.
✗ Elle est clean et sobre depuis 2 mois. ça reste difficile par moment.
✗ Elle n'a plus de nouvelle de Leyhan
✗ Elle voudrait revoir sa soeur au moins une dernière fois
✗ Elle console Chris

Phoenix:
 


Mon p'tit trophée:
 


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mag'
• ÂGE : 28 ans
• BLOC NOTE :


Re: Amy J. Livingstone ∞ She's a russian roulette queen, gambling in love with her heart and life on the line., le Mer 6 Avr - 15:55

Merci ma Leo d'amouuuuur

___________________
∞ I'll shout it out like a bird set free ∞

♫ Don't come for me today. I'm feeling good, let me savor it. Don't come for me today. I'm feeling good and I remember when You came to take me away So close I was to heaven's gates But no baby, not today. Oh, you tried to track me down You followed me like the darkest cloud But no baby, not today. Oh Reaper. ♫
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: Amy J. Livingstone ∞ She's a russian roulette queen, gambling in love with her heart and life on the line., le Mer 6 Avr - 16:27

Tu sais déjà ce que je pense de ta Amy VS la mort
Re-re-re-bienvenue sur le forum
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: Amy J. Livingstone ∞ She's a russian roulette queen, gambling in love with her heart and life on the line., le Mer 6 Avr - 16:28

Oh un troisième compte !
Rebienvenue parmi nous.
Amy Livingston
Oiseau de Nuit
avatar
Inscrit le : 06/04/2016
Messages : 833
Avatar : Emilia Clarke
Crédits : Avatar : Sundowner - Signature : Mag' - Gifs : Tumblr
Date de naissance : 07/08/1986
Mes rps :
DISPONIBLE

Solitude ❥ Chris
Wreak Havoc ❥ Aleksey
Chocapiiiic ! ❥ Aurora



Bloc notes :
EN BREF :
✗ Elle est millionnaire mais personne ne le sait.
✗ Elle est clean et sobre depuis 2 mois. ça reste difficile par moment.
✗ Elle n'a plus de nouvelle de Leyhan
✗ Elle voudrait revoir sa soeur au moins une dernière fois
✗ Elle console Chris

Phoenix:
 


Mon p'tit trophée:
 


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mag'
• ÂGE : 28 ans
• BLOC NOTE :


Re: Amy J. Livingstone ∞ She's a russian roulette queen, gambling in love with her heart and life on the line., le Mer 6 Avr - 17:09

Merci ma poulette! :string:

Jon --> Ton avataaaar!
Merciiiii

___________________
∞ I'll shout it out like a bird set free ∞

♫ Don't come for me today. I'm feeling good, let me savor it. Don't come for me today. I'm feeling good and I remember when You came to take me away So close I was to heaven's gates But no baby, not today. Oh, you tried to track me down You followed me like the darkest cloud But no baby, not today. Oh Reaper. ♫
Beth Burton
The wild girl
avatar
Inscrit le : 16/05/2014
Messages : 7769
Avatar : cailin russo
Crédits : malbe, the cutest
Date de naissance : 03/06/1992
Mes rps :
D I S P O (7/7)

Drink for me • Ian
A disturbing encounter II • William (#5)
Des secrets bien gardés • Zou (#2)
Lost on you • Clay (#7)
A l'heure où on s'couche • Alek (#2)
Danser sur les rails • Esmée
Humain en grève • Julian



Bloc notes :


• • • • • • • • • •
BYE BYE SUM', MORNING TIREDNESS
• • • • • • • • • •

ACTUALLY
• Clay crèche toujours chez elle
• Elle est sortie de l'hôpital
• Elle recommence à travailler
• Elle s'perd dans sa vie



« Love is a smoke made with the fume of sighs. »
SHAKESPEARE IN LOVE


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Lucie
• ÂGE : 17
• BLOC NOTE :


Re: Amy J. Livingstone ∞ She's a russian roulette queen, gambling in love with her heart and life on the line., le Mer 6 Avr - 17:58

Oh, la jolie Amy pour un TC ? Tu nous émerveilles à chaque fois ! (Re)bienvenue chez toi ma belle ! J'ai hâte d'avoir un peu d'temps pour lire ta fiche !

___________________
Je suis Humaine
Si on avait voulu se faire baiser par le gouvernement, on aurait élu James Franco!
 
Oliver O'Connord
avatar
Inscrit le : 22/10/2015
Messages : 1745
Avatar : Stephen Amell
Crédits : Odyssea pour l'avatar & Tumblr
Date de naissance : 05/08/1985
Mes rps :
INDISPONIBLE 5/5
Sujet en cours
Alex ~ Alexander ~ Barth ~ Ismaël ~ Silver
(je privilégies les réponses courtes )

Bloc notes :

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Loulouee
• ÂGE : 25 Ans
• BLOC NOTE :


Re: Amy J. Livingstone ∞ She's a russian roulette queen, gambling in love with her heart and life on the line., le Mer 6 Avr - 19:26

Rebienvenuuuue I love you

___________________
Is it you or is it me?
Or all the words we never say?
I lose myself in all this fights
I lose my sense of wrong and right.
It's shaking from the pain that is in my head
It's not over unless you let it take you
It's not over unless you let it break you
“secondhand serenade” .narnienne.
   
Julian Mariano
Are you man enough
to be a male nurse?
avatar
Inscrit le : 01/01/2016
Messages : 6164
Avatar : Mario Casas
Crédits : Avatar (Yumiita.) & Gifs (Myself)
Date de naissance : 02/12/1990
Mes rps :
[PAS DISPONIBLE]

LEIAMARLONKAYLAINTRIGUE



Bloc notes : EN CE MOMENT...
─ Sa famille lui manque beaucoup
─ Il travaille à l'hôpital pendant les vacances
─ Son boulot à l'université lui plait toujours autant
─ Il a besoin de changement dans sa vie

TO DO LIST ↓
✓ Refaire le clown à l'hôpital
• Trouver l'amour
✓ S'acheter un billet d'avion pour Chicago
• Prendre des cours de cuisine







MES AUTRES BADGES !!!!!!:
 


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Puckessa
• ÂGE :
• BLOC NOTE : Je préfère privilégier les réponses courtes et rapides. Vous êtes prévenus ! ♡


Re: Amy J. Livingstone ∞ She's a russian roulette queen, gambling in love with her heart and life on the line., le Mer 6 Avr - 19:49

Quelle beauté et quel joli choix d'avatar
(Re)bienvenue chez toi

___________________

confía en tu corazón
« the best feeling of happiness is when you're happy because you've made someone else happy. »
Amy Livingston
Oiseau de Nuit
avatar
Inscrit le : 06/04/2016
Messages : 833
Avatar : Emilia Clarke
Crédits : Avatar : Sundowner - Signature : Mag' - Gifs : Tumblr
Date de naissance : 07/08/1986
Mes rps :
DISPONIBLE

Solitude ❥ Chris
Wreak Havoc ❥ Aleksey
Chocapiiiic ! ❥ Aurora



Bloc notes :
EN BREF :
✗ Elle est millionnaire mais personne ne le sait.
✗ Elle est clean et sobre depuis 2 mois. ça reste difficile par moment.
✗ Elle n'a plus de nouvelle de Leyhan
✗ Elle voudrait revoir sa soeur au moins une dernière fois
✗ Elle console Chris

Phoenix:
 


Mon p'tit trophée:
 


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mag'
• ÂGE : 28 ans
• BLOC NOTE :


Re: Amy J. Livingstone ∞ She's a russian roulette queen, gambling in love with her heart and life on the line., le Mer 6 Avr - 20:12

Merci à vous mes loulous!

___________________
∞ I'll shout it out like a bird set free ∞

♫ Don't come for me today. I'm feeling good, let me savor it. Don't come for me today. I'm feeling good and I remember when You came to take me away So close I was to heaven's gates But no baby, not today. Oh, you tried to track me down You followed me like the darkest cloud But no baby, not today. Oh Reaper. ♫
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: Amy J. Livingstone ∞ She's a russian roulette queen, gambling in love with her heart and life on the line., le Mer 6 Avr - 21:49

Rebienvenue !
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: Amy J. Livingstone ∞ She's a russian roulette queen, gambling in love with her heart and life on the line., le Jeu 7 Avr - 16:50

Rebienvenue ! J'ai beaucoup aimé la construction de ton histoire, et Amy est un personnage qui me plaît bien ! Amuse-toi bien avec elle ! En plus Emilia Clarke (et brune !)
Amy Livingston
Oiseau de Nuit
avatar
Inscrit le : 06/04/2016
Messages : 833
Avatar : Emilia Clarke
Crédits : Avatar : Sundowner - Signature : Mag' - Gifs : Tumblr
Date de naissance : 07/08/1986
Mes rps :
DISPONIBLE

Solitude ❥ Chris
Wreak Havoc ❥ Aleksey
Chocapiiiic ! ❥ Aurora



Bloc notes :
EN BREF :
✗ Elle est millionnaire mais personne ne le sait.
✗ Elle est clean et sobre depuis 2 mois. ça reste difficile par moment.
✗ Elle n'a plus de nouvelle de Leyhan
✗ Elle voudrait revoir sa soeur au moins une dernière fois
✗ Elle console Chris

Phoenix:
 


Mon p'tit trophée:
 


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mag'
• ÂGE : 28 ans
• BLOC NOTE :


Re: Amy J. Livingstone ∞ She's a russian roulette queen, gambling in love with her heart and life on the line., le Jeu 7 Avr - 21:41

Hiiiii merci beaucoup! ça me fait plaisir!


___________________
∞ I'll shout it out like a bird set free ∞

♫ Don't come for me today. I'm feeling good, let me savor it. Don't come for me today. I'm feeling good and I remember when You came to take me away So close I was to heaven's gates But no baby, not today. Oh, you tried to track me down You followed me like the darkest cloud But no baby, not today. Oh Reaper. ♫
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: Amy J. Livingstone ∞ She's a russian roulette queen, gambling in love with her heart and life on the line., le Ven 8 Avr - 8:52

Que dire de cette fiche fantastique si ce n'est OMG qu'elle est géniale, émouvante et tout et tout ! Bien entendu, je te valide avec un grand plaisir ! Je ne te fais pas le reste du topo, tu connais bien la maison désormais
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: Amy J. Livingstone ∞ She's a russian roulette queen, gambling in love with her heart and life on the line., le Ven 8 Avr - 8:54

J'ai dévoré cette fiche, mais c'est hallucinant. Quelle belle plume, et puis Amy Son histoire est magnifique et j'espère qu'un jour, elle pourra retrouver la petite Mia

Rebienvenue parmi nous !
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: Amy J. Livingstone ∞ She's a russian roulette queen, gambling in love with her heart and life on the line., le Dim 10 Avr - 19:55

Oh wow. Encore un personnage magnifique
Le pseudo, l'avatar, la fiche. Oye.
Pour les prochains awards tu remportes le trophée de la fiche la plus longue
Anabella Blake
✒︎ Des livres et moi...
avatar
Inscrit le : 26/10/2015
Messages : 522
Avatar : Rachel McAdams
Crédits : Avatar: D.S.R. - Gifs : Mcadamsdaily (Tumblr)
Date de naissance : 28/05/1985
Mes rps :

DISPONIBLE

Renaître de ses cendres ❥ Libre
Vietman ❥ Leah
Nouveau départ ❥ Jacky

Bloc notes :
EN CE MOMENT :
● Elle est amoureuse de Jacky
● Elle a tué l'assassin de sa famille
● Elle reconstruit sa librairie
● Elle a teint ses cheveux en roux
● Elle revient d'une mission humanitaire au Vietnam avec Leah S.


#Anacky

Walking with a friend in the dark is better than walking alone in the light. #Leobella



Mon p'tit trophée:
 


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mag'
• ÂGE : 28
• BLOC NOTE :


Re: Amy J. Livingstone ∞ She's a russian roulette queen, gambling in love with her heart and life on the line., le Dim 10 Avr - 21:03

Merci à vous!

Ah ah Jamie, tu as eu du courage de tout lire!

___________________
I push to the limits, I climb every wall. I keep on believing anything's possible

And now I will start living today. I close the door. I got this new beginning and I will fly like a cannonball. Freedom. I let go of fear and the peace came quickly. I was in the dark and then it hit me. I chose suffering and pain in the falling rain. I know, I gotta get out into the world again.
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: Amy J. Livingstone ∞ She's a russian roulette queen, gambling in love with her heart and life on the line., le Ven 15 Avr - 13:11

Tu es belle ♥
Kayla E. Morgane
avatar
Inscrit le : 09/03/2016
Messages : 1200
Avatar : Candice Accola
Crédits : avatar: Alexia♥- Gif&Sign:tumblr & Lizzou
Date de naissance : 21/03/1990
Mes rps : ♣️ Dorian ♣️ Julian

Bloc notes :
rêve ta vie en couleur :
« NORMAN MACLEAN À ÉCRIT; CE SONT CEUX AVEC QUI NOUS VIVONS, QUE NOUS AIMONS ET QUE NOUS DEVRIONS CONNAÎTRE, QUI NOUS ÉCHAPPENT » - « LE POÈTE W.H. AUDEN A ÉCRIT; LE MAL N’EST JAMAIS SPECTACULAIRE, IL A TOUJOURS FORME HUMAINE, IL PARTAGE NOTRE LIT, ET MANGE À NOTRE TABLE »


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Queel El/Cyndie
• ÂGE : vingt sept ans
• BLOC NOTE :


Re: Amy J. Livingstone ∞ She's a russian roulette queen, gambling in love with her heart and life on the line., le Ven 15 Avr - 14:29

Re bienvenue ♥♥♥

___________________
Kayla E. Morgane —
À la fin de la journée, ce que nous voulons vraiment, c’est être aux côtés de quelqu’un. Tout ce rituel, prendre de la distance, et faire semblant de ne pas se préoccuper des autres, c’est des conneries.[G.A]× code by lizzou.

Les Plus:
 

Amy J. Livingstone ∞ She's a russian roulette queen, gambling in love with her heart and life on the line.

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

La boite à souvenirs :: Personnage :: Présentations :: Fiches validées-