AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Don't be afraid, I'm not a serial killer [PV Stanislas Seidel]


Elisabeth Underwood
Elisabeth Underwood
Inscrit le : 03/12/2018
Messages : 209
Avatar : Dianna Agron
Crédits : Little Wilding
Mes rps : /

Bloc notes : /



Don't be afraid, I'm not a serial killer [PV Stanislas Seidel] Empty
Don't be afraid, I'm not a serial killer [PV Stanislas Seidel], le Mer 15 Mai 2019 - 19:34

Lenny's jazz pub, la salle est plus bondée que je l'avais imaginé. J'avais déjà le trac, mais là, c'est pire encore. Je laisse retomber le rideau séparant les coulisses de la scène. Dans dix minutes, c'est mon tour, et je sens que ça remue dans mes tripes. C'est la deuxième fois, que je me produis ici, mais il y avait si peu de personnes la dernière fois que j'ai cru que je ne repasserais jamais par là.

J'ai la tête qui tourne, je sens que mon gosier s'assèche, je vais boire un coup, fait les dernières vérifications d'usage et c'est parti. J'arrive sur scène, intimidée. On voit que je suis tendue, alors que je m'approche plus près du milieu où se trouve le micro et le saxophone loué par le gérant du pub. Je salue poliment les gens, cela me fait grappiller quelques secondes supplémentaires. Je crois que je vais faire dans ma culotte... Je me redresse, puis inspire et expire. Le silence qui s'est installé rend l'instant plus effrayant encore. Il ne faudrait pas que je m'évanouisse, ça serait tellement idiot.

Et là, j'avise une personne au loin, qui fait volontairement l'andouille. Je ne sais pas qui c'est, mais je souris alors, et en quelques secondes, je me détends. C'est l'espace temps qu'il me fallait pour me reprendre, et alors, les premières notes résonnent et vibrent dans la salle, tandis que je joue, un, deux, trois morceaux, les enchaînant avec facilité, comme si j'avais fait cela depuis toujours, alors que je reprenais le saxophone depuis peu. Oh, je ne deviendrais pas une artiste, mais pour des petits spectacles du genre, cela suffisait amplement. Je ne m'attends pas à me faire repérer par un imprésario, d'ailleurs, je ne suis qu'une joueuse amatrice, il faudrait que je travaille régulièrement pour atteindre un certain standard de qualité.

Et voilà que c'est déjà fini, je suis applaudie, et j'en suis presque surprise. Je serais bien restée là à jouer encore pour le plaisir, mais je dois vite saluer et reposer l'instrument, pour laisser le temps à l'équipe de débarrasser et de faire venir une chanteuse de jazz à la voix chaude et suave.

Une fois sortie des coulisses, je me précipite vers les toilettes puis une fois ressortie, je me pose à au comptoir, pour prendre de quoi me désaltérer. Il faut dire qu'on ne dirait pas comme ça, mais le saxophone c'est physique, et on cuit, sous le feu de projecteurs.

Don't be afraid, I'm not a serial killer [PV Stanislas Seidel]

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: En ville :: Austin East :: Bars & Restaurants-