AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Oh my god (Elio)


Oh my god (Elio) Empty
Oh my god (Elio), le Dim 5 Mai - 16:42

Oh my god (Elio) 9r30


Une fois n'est pas coutume, Jeremy se trouvait à la bibliothèque en cette heure creuse où il n'avait pas cours pour le moment. D'un autre côté, la bibliothèque était sans doute l'endroit qu'il fréquentait le plus quand il avait un peu de temps libre entre deux cours. Il y allait soit pour passer du bon temps, soit pour bosser ses devoirs. Mais c'était surtout pour ses devoirs en vérité car il n'aimait pas vraiment perdre du temps à les faire chez lui, alors qu'il pouvait profiter de ce temps pour réellement se détendre à l'extérieur de l'université. Le voilà donc dans un des nombreux rayons de la bibliothèque de l'université, tranquillement en quête de quelques ouvrages pour les références de l'exposé qu'il devait réaliser sur l'art baroque et classicisme au 17ème siècle.

C'était à peine le début de l'après-midi. Il n'y avait quasiment personne à cette heure-ci. Les élèves qui n'avaient pas cours préféraient largement digérer le repas de midi sous le chaud soleil d'Austin, à lézarder sur les bancs ou la pelouse du campus. C'était le printemps et chacun voulait en profiter à fond. Jeremy l'aurait sans doute fait, avec un roman en main, ou de la bonne musique. Mais il avait décidé de plutôt se hâter de clore son devoir pour pouvoir être tranquille le reste de la semaine. Oui parce qu'il restait une semaine avant la date où les étudiants auraient fini leur exposé et les plus mollassons n'avaient probablement encore rien fait de ce côté là. Mais Jeremy, de part sa douance, clôturait toujours les plus longs devoir en un rien de temps.

A force de traîner en ces lieux, l'adolescent connaissait l'endroit par coeur. Mise à part les rayons où il n'allait jamais -il n'y en avait pas beaucoup- il pouvait clairement retrouvé n'importe quel livre dont il avait déjà lu la tranche au moins une fois. Son emplacement, son thème, tout était inscrit dans les tréfonds de sa mémoire dans la limite du surnaturel. Et comme il allait souvent chercher des ouvrages sur l'histoire de l'art pour ses devoirs dans cette matière, ce fut un véritable jeu d'enfant que de dénicher un livre qui collerait parfaitement au devoir qu'il devait faire. Autant dire que cet exposé sera bouclé rapidement. Attrapant l'ouvrage, le jeune homme s'éloigna ensuite en quête d'une place. Ce qui ne sera pas bien difficile vu qu'il n'y avait à priori personne en ce moment dans cette salle.

Soudain, alors qu'il traversa la bibliothèque vers un coin tranquille entre les rayons, le jeune homme se figea, ayant tilté sur quelque chose du coin de l'oeil dans sa traversée. Aussitôt, il fit volte-face et revint doucement sur ses pas, le regard braqué vers une table un peu plus loin où un homme en pleine lecture y était assis. Un homme d'un certain âge qui n'était clairement pas un étudiant, mais ce n'était pas ça qui avait laissé l'adolescent aussi interdit. Son regard de glace à moitié caché par sa mèche ébène ne se trompait pas en discernant cette silhouette et à pas calculé, le jeune homme s'approchait de l'individu sans presque s'en rendre compte, le livre collé contre sa poitrine.

Il garda ceci dit une certaine distance en s'arrêtant non loin de l'homme qu'il continuait à détailler du regard, hésitant à prendre la parole, à le déranger. Ce n'était pas son genre de s'adresser à quelqu'un de la sorte. Il était beaucoup trop timide pour ça, surtout quelqu'un d'âge mûr comme cet homme. Mais là, c'était plus fort que lui, il fallait qu'il dise quelque chose ! Il déglutit avant de se lancer :

- Hm, excusez-moi ?

C'était un bon début. Ne serait-ce que pour attirer l'attention de la personne assise juste là à cette table. C'était aussi la meilleure façon de mieux voir son visage, au cas où il douterait encore de l'identité de cette homme. Mais au fond de lui, il savait qu'il avait vu juste dès le début. Et effectivement, quand le regard de l'homme se tourna finalement vers lui, l'adolescent reprit, quelque peu nerveux :

- Vous êtes Santo Iileni ?

Question totalement rhétorique.





╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮

Oh my god (Elio) Tumblr_mr4np092lN1sd0nlmo2_500

Oh my god (Elio)

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: En ville :: Campus :: Bibliothèque-