AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Knock, knock ft. Tristan


Invité
Invité
Anonymous


Knock, knock ft. Tristan Empty
Knock, knock ft. Tristan, le Ven 26 Avr - 20:54





 




Après avoir dormi à l’hôtel pendant quelques jours, mon compte en banque s’est pris un sacré coup dans la gueule, ce que je refuse, catégoriquement. J’en chie assez tous les jours pour me retrouver dans le rouge maintenant. C’est au supermarché que j’ai croisé cette annonce, une annonce qui m’annonçait une bonne nouvelle, dans une jolie maison. Je dois dire que l’idée me plaît bien, une maison avec d’autres personnes qui connaissent déjà la ville, c’est plutôt chouette comme projet.

J’ai appelé le fameux garçon et aujourd’hui, je viens visiter la maison. J’espère simplement qu’elle me plaira comme il faut. Je prends Vivienne et je commence à rouler à l’adresse indiquée. Après un quart d’heure de route, je me retrouve devant cette jolie maison avec le jardin. J’aime beaucoup, je pourrais peut-être prendre un chien avec moi. On ne sait jamais, pour l’instant rien n’est joué. Je gare Vivienne, ma voiture, et je descends tranquillement. Le doigt sur la sonnette, j’attends. Je le relâche pour envoyer un message à ce fameux Tristan, je crois qu’il s’appelle comme ça, ou c’était peut-être Thomas. Les prénoms et moi, ça fait cinquante.


(c) DΛNDELION
Tristan J. Jaworski
Tristan J. Jaworski
Inscrit le : 11/06/2018
Messages : 70
Avatar : Luke Pasqualino
Crédits : avatar: bltmr
Mes rps :
coming soon...

Bloc notes :
Knock, knock ft. Tristan Tumblr_oy30elg6Rr1v9ww4so1_400



Knock, knock ft. Tristan Empty
Re: Knock, knock ft. Tristan, le Mer 1 Mai - 17:59


Ça fait un petit moment que les annonces ont été postées en ligne et affichées un peu partout en ville, mais pour l'instant il n'y a pas eu beaucoup de candidats potentiels. Tout du moins, de candidats potentiels sérieux. Tristan se remémore avec effroi la toute première visite, avec ce zouave odieux. Il a la chair de poule rien que d'y penser et se demande, l'espace d'une seconde, ce qu'il est devenu. Mais à tout bien réfléchir, il n'a pas trop envie de savoir.

La jeune femme a l'air tout à fait correct au téléphone, et son accent intrigue plus qu'il ne l'inquiète, mais Tristan ne se fera plus avoir: tant qu'on a pas rencontré la personne, tant que l'on ne l'a pas vue de ses propres yeux, impossible de se faire une idée un tant soit peu crédible de son caractère. Il est en train de travailler sur sa thèse lorsque la sonnette retentit. L'estomac soudainement noué, il referme son ordinateur portable avant de chasser Crash, le chat, de ses genoux. "Désolé," répond-il, amusé face au miaulement indigné de l'animal. C'est vrai, comment ose-t-il avoir une vie qui n'est pas calquée à celle de ses deux chats?

Lorsqu'il ouvre la porte, il reste silencieux pendant quelques secondes, à la fois interloqué et fasciné par les cheveux de la jeune femme. Pourtant, les cheveux colorés ne sont pas si rares sur le campus, surtout dans les filières littéraires et artistiques, mais les cheveux verts? "Vous êtes là pour la visite?" demande-t-il quand il sort enfin de sa stupeur, histoire d'être sûr qu'il s'agit bien de la potentielle colocataire avant de l'inviter à entrer.
Invité
Invité
Anonymous


Knock, knock ft. Tristan Empty
Re: Knock, knock ft. Tristan, le Mer 1 Mai - 20:10





 





Je retire mon doigt de la sonnette et j’attends patiemment la réponse du garçon en question. J’aimerais bien voir la maison dans laquelle je devrais habiter, du moins, s’il m’accepte dans sa colocation. La porte s’ouvre et je le regarde. Il n’a pas l’air méchant, il est bien plus grand que moi mais il n’a pas l’air de mordre, enfin j’espère. . Je lui fais un petit coucou derrière la barrière. Déjà, c’est un bon point, je ne me suis pas trompée de maison. Sa question me fait sourire. « Oui, c’est bien moi ! Je vous promet que je ne mords pas ! » Je ricane dans mon coin mais j’ai peur qu’il le prenne mal. « Je suis désolée, je suis vite excitée. » J’ai encore un peu de mal avec l’anglais et je me doute bien que l’utilisation du mot n’est peut-être pas le bon. Je lui souris tout de même et je rentre quand il m’y invite. Je fais un pas en avant et j’entre dans cette jolie maison. Déjà, le vert de l’extérieur m’a charmé mais j’attends de voir l’intérieur pour avoir une opinion d’ensemble. D’autant plus que le loyer ne me paraît pas excessivement cher pour le coup. J’opine en regardant à droite et à gauche. Tout me paraît propre, le jardin est avenant. « J’aime beaucoup votre décoration. » Je lui souris en lui tendant ma main. « Luca, Luca Horvath. » Je lui souris encore une fois. « Je suis DJ. » Ca paraît bizarre mais je me promet intérieurement d’êter un amour avec lui.

(c) DΛNDELION
Tristan J. Jaworski
Tristan J. Jaworski
Inscrit le : 11/06/2018
Messages : 70
Avatar : Luke Pasqualino
Crédits : avatar: bltmr
Mes rps :
coming soon...

Bloc notes :
Knock, knock ft. Tristan Tumblr_oy30elg6Rr1v9ww4so1_400



Knock, knock ft. Tristan Empty
Re: Knock, knock ft. Tristan, le Lun 6 Mai - 19:06

Cheveux verts ou pas, la demoiselle a l'air gentil. Bon, d'accord, c'est encore une fois le côté un peu naïf de Tristan qui ressort mais comment ne pas avoir un bon feeling avec quelqu'un qui fait coucou à travers la moustiquaire et qui semble avoir le même type d'humour que lui? Bien sûr, la plupart des gens se montrent sous leurs meilleurs jours dans ce genre de situations mais... oh puis merde, il a le droit d'être optimiste, non? "Non, non, y'a pas de quoi s'excuser!" fait-il avec le sourire, balayant les inquiétudes de la jeune femme d'un revers de la main. Il semblerait que son hypothèse se vérifie, l'anglais n'est pas sa langue maternelle, mais il ne parvient pas encore à déterminer d'où elle vient. Il le découvrira certainement bien assez tôt.

Il l'invite bien évidemment à entrer, et s'excuse à son tour pour le 'désordre'. Non pas que ce soit sale ou mal rangé, mais s'il avait su plus tôt qu'ils auraient une visite, il aurait pris le temps de passer un coup d'aspirateur. C'est qu'avec deux chats, on retrouve vite des poils un peu partout. Il espère qu'elle n'est pas allergique, ils ont déjà eu un refus à cause de ça, mais Tristan ne peut pas se résoudre à ses séparer de ses amours. "C'est gentil, merci beaucoup! Moi c'est Tristan. Tristan Jaworski," répond-il en lui serrant la main. Il a l'impression d'être un idiot, à se présenter de la même manière qu'elle, sauf qu'elle ça fait naturel et lui, on dirait qu'il imite James Bond. Luca Horvath... Ça ne l'aide pas beaucoup plus à déterminer les origines de la demoiselle. Europe de l'est, possiblement, mais ça reste vague. "Ooooh, DJ, avec les platines et tout?" fait-il en mimant maladroitement un DJ qui scratche. "Moi je passe mon doctorat en français mais je donne aussi des cours à la fac!" et ouais, c'est tout de suite moins cool. Prof, ça fait moins rêver. Mais bon, ça lui convient, Tristan a accepté depuis longtemps d'être un mec lambda, ça lui convient parfaitement. "Ici, comme tu vois, c'est la pièce à vivre qui donne sur la cuisine," dit-il avec un geste de la main. "On voit le garage d'ici, j'ai pas fait attention si tu avais une voiture mais il reste une place... Tu veux un thé ou un café avant de commencer la visite, au fait?" Lui a bien besoin de boire quelque chose. C'est qu'il n'arrête pas de parler depuis qu'elle est arrivée. Elle doit penser qu'il est un vrai moulin à parole, la pauvre...
Contenu sponsorisé


Knock, knock ft. Tristan Empty
Re: Knock, knock ft. Tristan, le

Knock, knock ft. Tristan

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: Hors jeu :: 2019-