AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Jessie & Raphael #02


Aller à la page : Précédent  1, 2
Jessie Davidson
ADMIN ∎ It's where my demons hide
Jessie Davidson
Inscrit le : 13/11/2018
Messages : 94
Avatar : Adelaide Kane
Crédits : Angie - Citation sign Jake Jaglieski
Mes rps : Indisponible (8/8)

Raphael - Marlon - Stanislas - Tae-So - Jayden - Zack - Lexie

Bloc notes : Jessie & Raphael #02 - Page 2 7cfd6959e1518f0d1991f4b1d470b32e



Jessie & Raphael #02 - Page 2 Empty
Re: Jessie & Raphael #02, le Dim 21 Juil - 21:20

En avant, cocher

ft. Raphael Blaxtone


Je veux être sûre que Raphael sait dans quoi il s'embarque avec moi. Ce sont des crises, des cris, des larmes aussi peut-être, qui s'annoncent. Mais heureusement, il n'y a pas que ça avec moi. Il y a aussi un peu de folie. J'aime m'amuser. J'aime abattre les codes, déroger aux règles. J'aime le danger. J'ai un jour regardé une série où un homme disait à une femme: "You want a love that consumes you. You want passion, and adventure, and even a little danger.", ce qui signifie: "Tu veux un amour qui te consume. Tu veux de la passion, de l'aventure et même un peu de danger". Je crois que ça me correspond bien. J'ai besoin de ressentir des choses, de me sentir vivante. Je ne cherche pas le grand amour parce que pour moi, personne ne peut me supporter assez longtemps pour que ça devienne le grand amour. Mais je veux de l'aventure, du danger, déroger aux règles. Je veux rester un peu éloignée des conventions, des traditions, des clichés. Peut-être qu'en vieillissant ça changera, qui sait? « J’en suis conscient. » J'hoche doucement la tête. J'espère qu'il est vraiment conscient de tout ça. « Je suis un homme qui aime avoir toutes les réponses mais il faut que j’accepte de ne pas toujours tout savoir. », dit-il en riant. Je souris en hochant une nouvelle fois la tête. Se peut-il qu'il l'accepte sur le long terme?

Et puis, finalement, je le remercie d'être aussi compréhensif. Et têtu, peut-être? Mon regard est différent de d'habitude. En temps normal, il pétille par la découverte de l'autre. J'aime en apprendre d'avantage sur Raphael, débattre avec lui sur divers sujets par la même occasion. C'est intéressant, intelligent, mature, tout en étant drôle. C'est spontané et naturel. Mais là, il est rempli d'autre chose: de reconnaissance. J'imagine. Il me prend la main. Je peux être honnête? Je suis soulagée que le ventre de Raphael se mette à gargouiller et le rappelle à l'ordre. « Tu n’as pas besoin de le dire. » Mon rire accompagne le sien et il s'éclipse en lâchant ma main. Vous vous demandez pourquoi je suis soulagée? Parce que ça aurait pu être le moment où il m'embrasse. Et je ne veux pas de ça. Je veux dire, je serais pas contre. Bien au contraire? Vous avez ce mec, franchement? Quelle femme digne de ce nom refuserait de se faire embrasser par le professeur de mathématiques? Mais je suis contente que ça ne soit pas arrivé à ce moment précis parce que ça aurait été cliché. Si un jour il devait m'embrasser - qui sait de quoi le lendemain est fait? - j'aimerais que ce soit plus spontané, plus étonnant, à un moment où personne ne s'y attendrait.

En l'attendant, je lève les yeux vers le ciel et j'observe les étoiles. Il a du se faire dévisager en revenant à l'intérieur, le pauvre. Et pourtant, il brave le regard des autres pour nous chercher de quoi pique-niquer. Il n'y a pas tout les hommes qui feraient ça. « J’ai essayé de prendre varié. Tu n’as qu’à prendre ce qui te tente le plus. » Je pose mes yeux sur lui et lui adresse un sourire. « Et au pire, on peut transvaser et partager. » Je prend un air outré. "Tu rigoles j'espère? Je partage pas moi. Je suis hyper égoïste." Puis je me mets à rire. En vérité, je vais pas me gêner pour lui refiler ce que j'aime pas. « J’ai tout pris par deux ! » Un grand sourire s'affiche sur mon visage. Il y a peut-être de l'espoir pour qu'il comprenne comment s'y prendre avec moi finalement. Peut-être parce que je viens de faire une crise alors c'est ancré. Qui sait comment il ferait le lendemain? "Par deux, c'est parfait." Je m'installe en tailleur sur l'herbe et jette un regard aux étoiles avant de regarder à nouveau le brun. "Je ne sais pas pourquoi mais quand j'ai un coup de blues, j'adore monter sur les toits et regarder les étoiles. Sur les toits de l'université surtout." Je sais qu'on a pas le droit mais j'espère bien qu'il ne me caftera pas au doyen.

code by ORICYA.


╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮

Il était bien trop solitaire pour tendre la main à cette fille aussi seule que lui. On est toujours seul, seul dans la vie, on se croise sans se voir comme perdu dans le noir.©TENNESSEE.
Raphael Blaxtone
ADMIN ∎ Le Gentleman Célibataire
Raphael Blaxtone
Inscrit le : 02/03/2017
Messages : 494
Avatar : Jesse Williams
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 05/08/1981
Mes rps : /

Bloc notes : /



Jessie & Raphael #02 - Page 2 Empty
Re: Jessie & Raphael #02, le Dim 28 Juil - 11:41

Les vivres dans les mains, Raphael ne tarde pas à tout poser au sol, y compris ses fesses. Ils ont de la chance qu’il n’ait pas plu dernièrement. Des rires éclatent rapidement entre les deux et ils retrouvent ainsi la légèreté de leur soirée au restaurant. Le professeur organise au mieux les victuailles et écoute la jeune femme alors qu’elle lui parle des toits de l’université. « C’est parfaitement compréhensible. Les étoiles nous donnent le sentiment de liberté, d’évasion. Quand on les regarde, on a l’impression que tout est possible. Ça a été scientifiquement prouvé ! » Il avait lu plus d’une étude là-dessus au fil des années, sur le pouvoir du ciel et des étoiles et le sentiment d’infini qu’ils procurent. Il ne rend pas spécialement compte que ses propos de professeur pourraient embêter la jeune femme. « Je n’ai jamais osé monter sur les toits de l’université. Je ne fais jamais rien qui soit interdit. » Il sourit. Il aimerait bien essayer pour le coup, bien que l’interdit et le danger le terrifie. Le doyen ne le virerait pas pour ça pourtant alors qu’est-ce qu’il risque. Et s’il était vu en compagnie de Jessie sur un toit, la sentence par contre serait pire, les relations entre professeur et élève étant prohibées. Il faudrait qu’il emmène un télescope ! Ca aurait l’air d’un cours et on ne pourrait rien leur dire ! « T’as déjà ‘vraiment’ observé les étoiles ? Avec un télescope je veux dire ? » Il n’a pas l’âme d’un astrologue mais bon, ça le passionne quand même pas mal ! « On pourrait s’organiser ça sur les toits de la fac, la prochaine fois que t’as un coup de blues. » Ou même sans coup de blues en fait…

Jessie & Raphael #02

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

La boite à souvenirs :: En ville :: Austin North :: Bull Creek Park
-