AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Jessie & Raphael #02


Aller à la page : 1, 2  Suivant
Raphael Blaxtone
ADMIN ∎ Le Gentleman Célibataire
Raphael Blaxtone
Inscrit le : 02/03/2017
Messages : 502
Avatar : Jesse Williams
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 05/08/1981
Mes rps : /

Bloc notes : /



Jessie & Raphael #02 Empty
Jessie & Raphael #02, le Dim 24 Mar - 0:19

Elle l’avait supplié de ne pas l’emmener dans un rassemblement de mathématiciens, alors c’est une autre discipline que le professeur a choisi d’explorer, profitant d’un grand weekend de reconstitution historique à Austin pour une soirée pleine d’originalité. Il avait très envie de remonter le temps et jouer le jeu en bonne compagnie. Simon aurait adoré se déguiser, mais comme il est chez sa mère pour plusieurs semaines, Raphael n’a pas pu l’emmener. Y aller en compagnie de Jessie est donc une idée qui lui est venue assez naturellement après leur soirée au restaurant. Il espère juste qu’elle n’aura rien contre enfiler un costume d’époque.

Vêtu d’un costume élégant (du 21ème siècle pour l’instant), le jeune homme réajuste son nœud papillon. Il se demande encore pourquoi il s’est mis sur son 31, alors qu’il se changera moins d’une heure plus tard. Il avait appelé Jessie un peu plus tôt dans la semaine pour fixer le rendez-vous devant le Bull Creek Park, endroit stratégique pour ce qu’a préparé le métis. Il avait également précisé à la jeune femme de lui envoyer un message dès qu’elle serait arrivée sur les lieux.

Tout commence donc dès que son téléphone vibre. Son sourire s’élargit et il lance au cocher : « On peut y aller. » Un cocher, oui, tout simplement car Raphael a loué pour la soirée une « voiture » comme au temps de la Renaissance, tirée par des chevaux et conduite par un homme, plus communément appelé une calèche de nos jours. Ils arrivent au niveau de la brune et le professeur descend du véhicule. « Bonsoir mademoiselle. » Il fait même une petite révérence, bien qu’un baise-main aurait tout aussi bien fait l’affaire. « Puis-je ? » Dit-il en voulant prendre sa main pour l’aider à monter. Il ne peut pas s’empêcher de laisser échapper un rire. « J’espère que tu es prête à passer une soirée comme tu n’en as jamais passé car je t’emmène 400 ans en arrière ! » Elle a forcément dû entendre parler de tout ce qui se passe en ville pour le weekend alors elle ne sera sans doute pas surprise en fait, mais Raphael se plait à croire qu’elle se sera un peu quand même.
Jessie Davidson
ADMIN ∎ It's where my demons hide
Jessie Davidson
Inscrit le : 13/11/2018
Messages : 100
Avatar : Adelaide Kane
Crédits : Angie - Citation sign Jake Jaglieski
Mes rps : Indisponible (8/8)

Raphael - Marlon - Stanislas - Tae-So - Jayden - Zack - Lexie

Bloc notes : Jessie & Raphael #02 7cfd6959e1518f0d1991f4b1d470b32e



Jessie & Raphael #02 Empty
Re: Jessie & Raphael #02, le Dim 24 Mar - 12:12

En avant, cocher

ft. Raphael Blaxtone


Quand on s'est quitté après notre soirée au restaurant, il m'a tendu la main. Bien que surprise, j'ai joué le jeu en la lui serrant. Notre soirée ayant débutée dans l'originalité, pourquoi ne pas continuer après tout. Nous sommes rentrés chacun de notre côté et il m'a envoyé par la suite un sms me remerciant pour cette charmante soirée. Par la suite, j'ai repris le cours normal de ma vie. J'ai incendié Malhia, plus par vengeance gentille suite à sa manigance que par colère parce que je n'étais plus du tout en colère contre elle. Je l'ai même remercié de m'avoir présentée à un homme intelligent et de m'avoir forcée à sortir de ma zone de confort. Quelques jours plus tard, j'ai reçu des nouvelles de Raphael. Rendez-vous devant le Bull Creek Park.

Le jour J., j'ai enfilé une robe simple, allant jusqu'aux genoux, des bottines à talons carrés et pas excessivement hauts, avec une petite veste. Je me suis rendue sur le lieu du-dit rendez-vous et j'ai envoyé un sms à Raphael pour lui signifier que j'étais arrivée. Je regarde autour de moi sans le voir. Il ne va quand même pas me poser un lapin, n'est-ce-pas? Si? Finalement, j'entends des bruits de... Des bruits de sabots? Je me tourne et vois une calèche arriver. Ouf! Les chevaux sont deux! C'est déjà un soulagement pour moi. Je vois le cocher, puis Raphael. Je me mets à rire en le voyant arriver. Je dois dire que c'est surprenant. « Bonsoir mademoiselle. » Je m'approche des chevaux et leur donne une caresse avant de poser mes yeux sur Raphael. "Bonsoir." Sa révérence me fait rire. Il a prit un risque n'empêche. Et ça me plaît. « Puis-je ? » En temps normal, j'aurais refuser son aide. J'aime être indépendante et monter sur une calèche n'a rien de bien compliqué. Ceci dit, je me prête au jeu et je le laisse saisir ma main. « J’espère que tu es prête à passer une soirée comme tu n’en as jamais passé car je t’emmène 400 ans en arrière ! » Je souris et monte sur la calèche. "C'est sûr que ce n'est pas quelque chose que je ferais tous les jours." Faire un bond dans le passé n'est pas commun. "Il va falloir s'habiller en conséquence j'imagine?" Est-ce-que ça me dérange? Non. J'espère juste que les robes sont bien pensées et qu'elles n'ont rien qui me dérangeront. Ça, c'est une autre histoire. La vue de la calèche n'est déjà plus la même que celle d'en bas. "Puis-je demander quel est le programme de la soirée?" Je pose mes yeux sur le beau métis, attendant sa réponse.

code by ORICYA.


╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮

Il était bien trop solitaire pour tendre la main à cette fille aussi seule que lui. On est toujours seul, seul dans la vie, on se croise sans se voir comme perdu dans le noir.©TENNESSEE.
Raphael Blaxtone
ADMIN ∎ Le Gentleman Célibataire
Raphael Blaxtone
Inscrit le : 02/03/2017
Messages : 502
Avatar : Jesse Williams
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 05/08/1981
Mes rps : /

Bloc notes : /



Jessie & Raphael #02 Empty
Re: Jessie & Raphael #02, le Dim 24 Mar - 12:30

Raphael est satisfait : Jessie n’a pas pris la fuite en le voyant arriver en calèche et son sourire laisse supposer qu’elle est agréablement surprise. C’est un bon début, même si tout n’est pas gagné. Le professeur a eu le temps de réfléchir durant la semaine et a décidé que même s’il ne pourrait pas remplacer Anaëlle de sitôt dans son cœur, il se doit de profiter de chaque instant. Qui sait de quoi sera fait l’avenir ? Il ne pense à rien. Il ne prévoit rien – ou en tout cas il va essayer. Jessie est une agréable rencontre et advienne que pourra : il doit s’amuser ! C’est donc tout là le but de sa soirée.

« Tu as entendu parler du weekend ‘Renaissance à la française’ dans toute la ville ? » Demande-t-il bientôt pour répondre à la jeune femme. « Il y a une sorte de grand bal organisé en ville ce soir, avec un banquet comme à l’époque. » Il sourit. Il a toujours aimé les reconstitutions historiques, même s’il a rarement eu l’occasion d’en vivre une en direct. « Alors oui, il va falloir revêtir une belle robe. Que dirais-tu d’être une duchesse pour ce soir ? » Il a bien envie de se la jouer noble. « Je pourrais bien essayer de te courtiser. » Lance-t-il dans un vaste sourire, laissant percer ses magnifiques yeux bleus dans la nuit d’hiver qui s’assombrit déjà un peu. Il espère juste qu’elle acceptera de passer toute la soirée avec lui car il ne connait personne d’autre là-bas à priori. Peut-être un ou deux collègues à lui y seront-ils mais il n’a aucune envie de parler boulot, même dans un contexte différent. « Enfin rassure-toi, je ne te demanderais pas en mariage comme c’était la coutume à l’époque. » Il se met à rire de bon cœur. Côté mariage, il est quand même un brin vacciné pour l’instant.
Jessie Davidson
ADMIN ∎ It's where my demons hide
Jessie Davidson
Inscrit le : 13/11/2018
Messages : 100
Avatar : Adelaide Kane
Crédits : Angie - Citation sign Jake Jaglieski
Mes rps : Indisponible (8/8)

Raphael - Marlon - Stanislas - Tae-So - Jayden - Zack - Lexie

Bloc notes : Jessie & Raphael #02 7cfd6959e1518f0d1991f4b1d470b32e



Jessie & Raphael #02 Empty
Re: Jessie & Raphael #02, le Dim 24 Mar - 20:06

En avant, cocher

ft. Raphael Blaxtone


Je suis étonnée par l'arrivée de Raphael mais le fait que ce soit surprenant est un bon point pour lui. J'aime l'originalité, j'aime quand on fait les choses autrement. J'avais un peu peur de ce qu'il allait prévoir mais pour le moment, je ne suis pas déçue. La soirée promet d'être intéressante et pleine de surprises. « Tu as entendu parler du weekend ‘Renaissance à la française’ dans toute la ville ? » J'hoche la tête. Bien sûr que j'en ai entendu parler. Dés qu'il se passe quelque chose en ville, je suis au courant. J'aime participer aux fêtes même si je dois avouer que ce week-end spécial ne m'aurait pas forcément attirée aux premiers abords. Ce n'est pas que je n'aime pas, au contraire. C'est simplement que participer à un événement comme celui-là seule n'est pas très amusant. Je suis donc enchantée que Raphael partage cette soirée "royale" avec moi. « Il y a une sorte de grand bal organisé en ville ce soir, avec un banquet comme à l’époque. » Je ne m'étais pas attardée sur les détails de l'événement puisque je ne pensais pas y participer. Un bal? Ça, ça me plaît. Même moi j'ai déjà rêvé être une princesse ou quelqu'un de la noblesse pour participer à ce genre de soirées. Qui ne l'a jamais fait? On a beau se dire hors normes, on a tous partagé les mêmes rêves d'enfants... "Tu sais comment rendre une femme heureuse toi. Fais la se sentir noble le temps d'une soirée." Mes yeux pétillent et je souris, plaisantant. A moitié.

« Alors oui, il va falloir revêtir une belle robe. Que dirais-tu d’être une duchesse pour ce soir ? » Pardon? "Duchesse, seulement? Je me voyais déjà Reine." Je ris de bon coeur. Duchesse me conviendra très bien. « Je pourrais bien essayer de te courtiser. » Un sourire illumine mon visage. "Essaies toujours. Mais je te préviens d'avance que j'ai tout un tas de prétendants alors... Il va falloir que tu te démarques." Jouons le jeu. J'aime jouer. Et je peux être une adversaire redoutable quand je m'y mets. « Enfin rassure-toi, je ne te demanderais pas en mariage comme c’était la coutume à l’époque. » Je ris. "Garde la au chaud, si jamais la soirée tourne mal. Tu pourras l'utiliser pour me faire partir en courant." Comment se débarrasser de moi sans risquer de me vexer? Me faire une demande en mariage! Je suis loin d'être prête à ce genre de déclarations enflammées. "J'espère que tu sais danser? J'aurais besoin d'un meneur lors de la valse. Ou toute autre danse qu'on pratiquait à l'époque." Je ris une nouvelle fois. Je ne suis pas habituée aux danses de salon comme la valse mais j'admire la délicatesse et la poésie qui en découlent.

code by ORICYA.


╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮

Il était bien trop solitaire pour tendre la main à cette fille aussi seule que lui. On est toujours seul, seul dans la vie, on se croise sans se voir comme perdu dans le noir.©TENNESSEE.
Raphael Blaxtone
ADMIN ∎ Le Gentleman Célibataire
Raphael Blaxtone
Inscrit le : 02/03/2017
Messages : 502
Avatar : Jesse Williams
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 05/08/1981
Mes rps : /

Bloc notes : /



Jessie & Raphael #02 Empty
Re: Jessie & Raphael #02, le Sam 30 Mar - 11:08

« Je dois avouer que c’est l’occasion parfaite qui se présente ! » La ville y est pour quelque chose et il ne peut décemment pas s’en attribuer tout le crédit, même si clairement, c’est tout de même son choix qui s’est porté sur cette sortie. Il aurait tout aussi bien pu opter pour n’importe quelle autre soirée. Mais ça lui fait un plaisir fou d’y aller et le plaisir étant partagé, c’est tout juste parfait. C’est vrai que pour séduire une femme, il n’y a pas meilleur moyen que de lui dérouler le tapis rouge.

« Ahhhh tu seras la Reine à mes yeux. » Il lui fait un clin d’œil. Ce soir, il lance le jeu de la séduction et même s’il n’est pas toujours le meilleur à ce petit jeu, ou parfois trop maladroit, il s’en donne tout de même à cœur joie. « Plus sérieusement, il y aura un couple royal élu je crois ; et du coup, personne n’a le droit de s’attribuer ce rôle de ce que j’ai compris. » D’où le statut de duchesse qui est déjà pas mal au final. Et puis, ça ne change rien à la tenue à porter car rien n’indique qu’on ne doit pas se vêtir de manière royale. « Avec un peu de chance, tu pourrais bien le devenir, reine. » Il sourit. Il la contemple dans sa petite robe et même si Anaëlle n’est jamais très loin dans son cerveau, il ne peut s’empêcher que Jessie a tout pour devenir reine, magnifique comme elle est.

Et puis là, c’est la douche froide lorsqu’elle lui annonce avoir tout un tas de prétendants. Raphael fait mine d’être offusqué. Il sait qu’elle est dans le jeu et ça lui convient bien. Ça va sortir de sa routine et le faire sortir de sa zone de confort, ce qui n’est pas une mauvaise chose. « J’ai prévu tout un tas de contrattaque tout au long de la semaine, ça tombe bien. » Ce n’est pas la vérité mais peu importe, il a toujours quelques idées qui tombent du ciel. Il se met à rire lorsqu’elle répond qu’il a une porte de sortie pour la faire fuir, prenant cette remarque au second degré. « Je me débrouille ! » Il avait pris des cours de danse pour son mariage et même s’il n’a pas pratiqué depuis longtemps, il y a encore quelques restes. « Et au pire, on copiera sur les autres ! » Il rit encore. « Il y a de grandes chances pour que personne ne sache danser en dehors des vieux. »
Jessie Davidson
ADMIN ∎ It's where my demons hide
Jessie Davidson
Inscrit le : 13/11/2018
Messages : 100
Avatar : Adelaide Kane
Crédits : Angie - Citation sign Jake Jaglieski
Mes rps : Indisponible (8/8)

Raphael - Marlon - Stanislas - Tae-So - Jayden - Zack - Lexie

Bloc notes : Jessie & Raphael #02 7cfd6959e1518f0d1991f4b1d470b32e



Jessie & Raphael #02 Empty
Re: Jessie & Raphael #02, le Sam 30 Mar - 12:35

En avant, cocher

ft. Raphael Blaxtone


Je dois dire qu'il sait s'y prendre. Les jeunes hommes de mon âge ne penseraient sûrement pas à ramener la femme qu'il courtise à ce genre d'événements. Pourtant, on a presque toutes rêvé d'être une princesse un jour. Je dis ça, je dis rien. « Je dois avouer que c’est l’occasion parfaite qui se présente ! » Je souris en hochant la tête. L'occasion est parfaite mais il faut dire qu'il fallait y penser, mine de rien. C'était un petit risque à prendre et j'apprécie fortement qu'il ait eu le courage de tenter le coup. C'est un point pour lui.

« Ahhhh tu seras la Reine à mes yeux. » Je ris en le regardant. "Très cliché comme phrase mais pas désagréable." J'ai beau aimer l'originalité, il y a des clichés que j'apprécie, comme tout le monde. « Plus sérieusement, il y aura un couple royal élu je crois ; et du coup, personne n’a le droit de s’attribuer ce rôle de ce que j’ai compris. » Hm. Ça pourrait être nous. "Je trouve qu'on a toutes nos chances." Il faut dire qu'on formerait un joli couple. Royal, en prime, c'est encore mieux. « Avec un peu de chance, tu pourrais bien le devenir, reine. » Je souris en le regardant. "Et toi roi. D'ailleurs, quel genre de roi tu serais, dis moi?" Plutôt un roi sanguinaire prêt à envoyer ses troupes au combat pour un oui ou non, ou un roi plutôt cool? Je pencherais plutôt pour le roi gentil et compréhensif, mais prêt à faire ce qu'il faut pour protéger ceux qu'il aime et son peuple.

Pour plaisanter, je mentionne le fait qu'il va devoir se démarquer parce que j'ai plein de prétendants. Il fait mine d'être offusquer et ça me fait rire. « J’ai prévu tout un tas de contrattaque tout au long de la semaine, ça tombe bien. » "Ah oui, vraiment? Il est vrai ce mensonge?" Je lui adresse à mon tour un clin d'oeil. Il rit quant à la porte de sortie que je lui offre avec le mariage si jamais la soirée venait à mal tourner. Puis je parle de danse. « Je me débrouille ! » Il a intérêt. « Et au pire, on copiera sur les autres ! Il y a de grandes chances pour que personne ne sache danser en dehors des vieux. » Je ris mais ne peux m'empêcher de le mettre en garde, d'une certaine façon. "Fais gaffe. De plus en plus de gens se mettent à prendre des cours de danse de salon. On aurait peut-être quand même dû se préparer." Je souris avant d'hausser les épaules. "Et au pire, si on est les seuls à ne pas savoir danser, on animera la soirée au moins." Le ridicule ne tue pas et fort heureusement parce qu'on risque de ne pas être au top. "J'aime beaucoup cette promenade en calèche." J'ai eu besoin et envie de le préciser.

code by ORICYA.


╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮

Il était bien trop solitaire pour tendre la main à cette fille aussi seule que lui. On est toujours seul, seul dans la vie, on se croise sans se voir comme perdu dans le noir.©TENNESSEE.
Raphael Blaxtone
ADMIN ∎ Le Gentleman Célibataire
Raphael Blaxtone
Inscrit le : 02/03/2017
Messages : 502
Avatar : Jesse Williams
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 05/08/1981
Mes rps : /

Bloc notes : /



Jessie & Raphael #02 Empty
Re: Jessie & Raphael #02, le Jeu 4 Avr - 13:26

Raphael laisse échapper son rire cristallin. Les clichés, il connait et il en use sans modération, dans les moments où cela peut lui rendre service. Il explique ensuite à la jeune femme certains aspects de la soirée et en particulier, l’élection du roi et de la reine. Il hoche la tête. Beaux comme ils sont, c’est plus que certain qu’ils ont toutes leurs chances ! « J’essayerais d’être un roi juste, qui se base sur les faits et la logique. J’aurais sans doute du mal à agir autrement en fait. » Il hausse les épaules. C’est dans son tempéraments et ce n’est plus à son âge qu’il changera. « Je pense que mes citoyens m’aimeraient bien ! » Il sourit. Il n’a pas toujours une grande confiance en lui, ça dépend des domaines, mais là, si. « Et toi alors ? » Dans une autre époque, ils auraient pu être les maitres d’un empire immense, tout comme des paysans sans le sou, esclaves des moins souhaits de leurs tyrans. On oublie facilement cette deuxième facette de l’histoire, qui représente pourtant la grande majorité de la population de l’époque ; mais peu importe pour ce soir car le professeur a envie de se focaliser sur les choses heureuses et positives.

« Oui ! » Il ne se démonte pas, remontant même son torse pour paraitre plus viril. Il aime la présence de Jessie. Il aime la légèreté de leur relation également. C’est étonnant, peu commun dans sa vie, alors il savoure chaque instant. « Amuser la galerie, c’est le b-aba ! » Le ridicule ne tue pas non, mais le métis n’est pas du genre à se faire remarquer en général. Il n’est pas certain qu’il serait très à l’aise si tout le monde le regarder. Il préfère faire mine que cela ne le gênerait en rien et de toute façon, Jessie enchaine déjà. « On est deux ! » Pour tout dire, il est plus que ravi qu’elle mentionne que la balade lui plait.

Un peu plus tard, ils arrivent à la salle des fêtes. Raphael tend sa main à la brune pour l’aider à descendre de son carrosse. « Est-ce que ça te va si on se retrouve dans 30 minutes, le temps de trouver le costume ? » A moins qu’elle ait besoin de plus de temps ? Les femmes ont parfois des exigences de ce côté-là… « Pour information, le bordeaux est une de mes couleurs favorites. » Il dit ça, il dit rien…
Jessie Davidson
ADMIN ∎ It's where my demons hide
Jessie Davidson
Inscrit le : 13/11/2018
Messages : 100
Avatar : Adelaide Kane
Crédits : Angie - Citation sign Jake Jaglieski
Mes rps : Indisponible (8/8)

Raphael - Marlon - Stanislas - Tae-So - Jayden - Zack - Lexie

Bloc notes : Jessie & Raphael #02 7cfd6959e1518f0d1991f4b1d470b32e



Jessie & Raphael #02 Empty
Re: Jessie & Raphael #02, le Ven 5 Avr - 20:49

En avant, cocher

ft. Raphael Blaxtone


Je voudrais savoir quel genre de roi il aurait été. Sa réponse ne m'étonne guère. « J’essayerais d’être un roi juste, qui se base sur les faits et la logique. J’aurais sans doute du mal à agir autrement en fait. » Ça me fait sourire. J'ai bien compris qu'il aime les faits, la logique, ce qui coule de source. Il doit penser qu'il y a une explication à tout. « Je pense que mes citoyens m’aimeraient bien ! » Et je le crois sans le moindre soucis. "J'en suis sûre." Si moi j'arrive à autant le trouver charmant, moi qui était contre un rencard et qui en a même accepté d'en avoir un second avec lui, alors je suis persuadée que tous ses sujets l'auraient appréciés. Pour son naturel et sa simplicité. « Et toi alors ? » Alors ça, bonne question. Puisque rêver n'est pas encore un crime, je prends le temps de m'imaginer Reine avant de lui répondre quelques secondes plus tard. "Déjà, il aurait fallut que je sois de sang royal sinon, j'ignore si j'aurais pu accéder à un trône." J'aurais sûrement été une sorte de paria à cause de mes tocs alors quel Roi se serait intéressé à moi? "Ceci dit, si j'avais été de sang royal, je pense que j'aurais été une princesse rebelle, préférant traîner dans les bars avec le bas peuple plutôt qu'aux réceptions guindés de mes parents. J'aurais sûrement ternis leur réputation auprès des nobles mais peut-être que du coup, le peuple plus pauvre les aurait adoré. Mais... Je pense qu'en grandissant, je me serais assagie et battue pour aider les plus démunis. Et je pense aussi que j'aurais essayé de faire changer le monde pour qu'il y ait moins de rejet des gens différents." J'aurais vraiment essayé de faire en sorte que les pauvres soient moins pauvres, qu'ils puissent au moins vivre dignement. Je souris doucement. Il fait bon de rêver.

« Oui ! » Je ris quand je le vois bomber le torse d'un air viril. Je le croirais presque. « Amuser la galerie, c’est le b-aba ! » Je souris en hochant la tête. Je préfère qu'il continue à me faire rire moi plutôt que si il amuse toute la galerie. Mais il marque un point. C'est vrai qu'il est drôle. J'enchaîne sur le fait que j'aime beaucoup la balade en calèche. « On est deux ! » Je pose mes yeux sur lui et lui adresse à nouveau un sourire avant de reporter mon attention sur le paysage qui défile. C'est une autre vision du monde. C'est une vision plus large, plus belle. J'aime beaucoup.

« Est-ce que ça te va si on se retrouve dans 30 minutes, le temps de trouver le costume ? » Trente minutes? J'aurais sûrement pas besoin d'autant de temps. Je suis pas difficile. "Ça ira très bien." Il enchaîne. « Pour information, le bordeaux est une de mes couleurs favorites. » Je ris en hochant la tête. "Je note l'info." Je dis ça, mais en réalité, ce ne sont pas ses goûts qui vont dicter mon choix. Ce sera avant tout la robe qui me plaira que je prendrais. Qu'elle soit bordeaux ou bleue, ou violette. Je lui dis que je le rejoindrais ici et je pars en direction de la quête de la robe. Vous allez rire... Elles sont toutes tellement magnifiques. Je soupire en regardant les robes. Finalement, les trente minutes ne sont pas de trop. Je trouve effectivement une magnifique robe dans les tons bordeaux et j'hésite à la prendre. Mon regard tombe alors sur une robe dans des teintes roses. Oui, je craque pour une robe rose. C'est pas mon genre de couleur mais là, les circonstances sont différentes. Je choisis quelque chose de simple, de pas trop tape à l'oeil mais qui fasse quand même royal si jamais on est élu roi et reine. Ne sait-on jamais. En tout cas, à moi elle me plaît et c'est l'essentiel. Je l'enfile et finis par rejoindre le peut-être futur roi. "Désolée, la bordeaux était magnifique mais j'ai eu un coup de coeur pour celle-là.", dis-je en m'approchant de lui. J'espère ne pas l'avoir fait attendre trop longtemps. Le temps peut passer à une de ces allures...

Spoiler:
 

code by ORICYA.


╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮

Il était bien trop solitaire pour tendre la main à cette fille aussi seule que lui. On est toujours seul, seul dans la vie, on se croise sans se voir comme perdu dans le noir.©TENNESSEE.
Raphael Blaxtone
ADMIN ∎ Le Gentleman Célibataire
Raphael Blaxtone
Inscrit le : 02/03/2017
Messages : 502
Avatar : Jesse Williams
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 05/08/1981
Mes rps : /

Bloc notes : /



Jessie & Raphael #02 Empty
Re: Jessie & Raphael #02, le Jeu 11 Avr - 8:31

Les mots de Jessie résonnent dans l’esprit de Raphael et il rit, imaginant la situation. Cette description, c’est typiquement la princesse Claude qu’il a pu apercevoir à quelques reprises dans une série qu’il suivait avec son ex-femme à l’époque : Reign. C’est encore plus facile de percevoir Jessie dans un retour dans le passé pour le coup. « Tu sais, le titre faisait vraiment tout à l’époque. » Oui, sans aucun doute qu’elle le sait, mais ce n’est pas pour autant qu’il n’a pas envie de le repréciser. « C’est drôle tout de même ! Je ne vois vraiment pas l’image d’une femme rebelle lorsque je t’observe. » Oui, observer est le bon terme parce que Jessie est une beauté simple, possédant son propre charme, sur qui Raphael pourrait porter le regard pendant des heures sans se lasser. Il y a cette aura qui se dégage de la jeune femme, dont elle n’est peut-être même pas consciente. « Je suis persuadé qu’il y en avait des tas des princesses comme tu le décris, avec l’envie de faire bouger les choses ; mais elles n’ont pas vraiment réussi apparemment. Les hommes étaient vraiment de sombres crétins à l’époque. » C’est peut-être encore le cas aujourd’hui pour bon nombre d’entre eux, mais la situation des femmes a bien évolué tout de même en 400 ans.

Un peu plus tard, l’homme entre dans la grande salle où se trouve tous les costumes des hommes. Il y a beaucoup de choix mais au finalement, c’est tout de même assez restreint, comme pour la mode actuelle. Les formes sont assez ressemblantes les unes aux autres et ce sont surtout les accessoires telles que les petites capes et les chapeaux ; ainsi que les couleurs, qui font la réelle différence. Le professeur finit par faire son choix et c’est tout pimpant et pas peu fier qu’il revient au lieu de rendez-vous 28 minutes plus tard pour être précis. La brune le rejoint bientôt et il reste sans voix. « Au diable le bordeaux lorsque le rose te va si bien ! Tu es resplendissante ! » Bon, finalement, il retrouve quand même la parole rapidement ! Il n’avait pas du tout imaginé ce genre de tenue, ou plus précisément, il n’avait rien imaginé tout court, ne sachant vraiment pas à quoi s’attendre. Il n’est pas déçu ! « Si la damoiselle me le permet… » Il lui tend son bras après une révérence, afin qu’ils puissent ensuite se rendre dans la salle des fêtes. « MAGNIFIQUE ! La ville s’est surpassée ! » Il faudrait qu’il remercie les organisateurs s’il les voit. Une grande table en U trône vers le fond de la salle et ensuite, plusieurs tables rondes d’une capacité d’une dizaine de personnes chacune sont disposées harmonieusement. « Tu veux qu’on se pose un peu ou bien on va d’abord voir les stands ? »

Spoiler:
 
Jessie Davidson
ADMIN ∎ It's where my demons hide
Jessie Davidson
Inscrit le : 13/11/2018
Messages : 100
Avatar : Adelaide Kane
Crédits : Angie - Citation sign Jake Jaglieski
Mes rps : Indisponible (8/8)

Raphael - Marlon - Stanislas - Tae-So - Jayden - Zack - Lexie

Bloc notes : Jessie & Raphael #02 7cfd6959e1518f0d1991f4b1d470b32e



Jessie & Raphael #02 Empty
Re: Jessie & Raphael #02, le Jeu 11 Avr - 20:49

En avant, cocher

ft. Raphael Blaxtone


Je ne suis pas bête et même si je ne suis pas calée en histoire, Raphaël ne m'apprend rien. « Tu sais, le titre faisait vraiment tout à l’époque. » J'hoche la tête sans répondre. « C’est drôle tout de même ! Je ne vois vraiment pas l’image d’une femme rebelle lorsque je t’observe. » Ça me fait rire. "C'est uniquement parce que tu m'as vue sous mes bons jours." Je me tiens à carreaux avec lui. Mais je n'ai jamais été contre faire les quatre cent coups. J'ai fait vivre un enfer à mes parents quand mes troubles se sont déclenchés et que tout a été chamboulé dans ma vie. Je n'ai jamais fait de séjour en prison parce que j'ai toujours veillé à rester à la limite de l'illégalité sans franchir le cap mais ça ne m'a pas empêché de faire des trucs pas très sages. "Si tu ne vois pas l'image d'une femme rebelle, tu vois quelle image?" Je suis curieuse d'apprendre sa réponse. « Je suis persuadé qu’il y en avait des tas des princesses comme tu le décris, avec l’envie de faire bouger les choses ; mais elles n’ont pas vraiment réussi apparemment. Les hommes étaient vraiment de sombres crétins à l’époque. » Avec un sourire malicieux aux lèvres, je ne peux m'empêcher de lui lancer une sorte de pique: "Et nombreux sont ceux qui le sont encore de nos jours." Il faut bien admettre que les hommes sont bien souvent encore de sombres crétins, pour reprendre les mots du métis. Et encore, pour certains c'est même une description encore gentille.

Après avoir enfin trouvé ma tenue, je me rends sur le lieu de rendez-vous pour rejoindre Raphaël. Je suis épatée par son choix de tenue et je dois avouer que son costume lui va très bien. « Au diable le bordeaux lorsque le rose te va si bien ! Tu es resplendissante ! » Je souris et fais une petite révérence digne de l'époque en remerciement. "Tu n'es pas mal non plus." Raphaël me tend son bras. « Si la damoiselle me le permet… » Toujours avec le sourire aux lèvres, je passe mon bras autour du sien et me laisse entraîner vers la salle de réception. « MAGNIFIQUE ! La ville s’est surpassée ! » Il ne se gêne pas pour montrer son enthousiasme et je trouve ça agréable. Il est vrai que la salle est magnifique et retranscrit très bien l'ambiance de l'époque. Ils ont fait un travail merveilleux. "On s'y croit." C'est réaliste et appréciable. Ceci dit, je vois le nombre de personnes par table et je dois dire que je ne suis pas sûre de me sentir très à l'aise. Je n'ai rien contre le monde, au contraire. J'adore les fêtes. Mais là, c'est une ambiance différente et les gens présents sont également différents. J'ai l'impression de ne pas être à ma place. Ceci dit, je prends sur moi. Nous sommes tous là pour jouer un rôle le temps d'une soirée, alors quelle importance d'où l'on vient, pas vrai? « Tu veux qu’on se pose un peu ou bien on va d’abord voir les stands ? » Je pose mes yeux sur Raphaël avec un sourire, sans rien montrer de mon trouble. "On a qu'à faire un tour par les stands avant de nous installer." Il n'y a pas encore beaucoup de monde assis, autant profiter de l'occasion pour d'abord jeter un oeil. On s'avance pour voir quelques stands avant que je ne m'arrête à un. Je repère une sorte de serre-tête qui m'attire immédiatement. Je n'hésite pas longtemps avant de demander à la dame tenant le stand si je peux l'essayer. Elle me le donne et je le pose sur ma tête. "T'en penses quoi?" Peu importe son avis en fait, je compte quand même me l'acheter. J'ai eu un coup de coeur pour ce truc, allez savoir pourquoi!

Spoiler:
 

code by ORICYA.


╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮

Il était bien trop solitaire pour tendre la main à cette fille aussi seule que lui. On est toujours seul, seul dans la vie, on se croise sans se voir comme perdu dans le noir.©TENNESSEE.
Raphael Blaxtone
ADMIN ∎ Le Gentleman Célibataire
Raphael Blaxtone
Inscrit le : 02/03/2017
Messages : 502
Avatar : Jesse Williams
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 05/08/1981
Mes rps : /

Bloc notes : /



Jessie & Raphael #02 Empty
Re: Jessie & Raphael #02, le Mer 17 Avr - 8:37

Ce n’est que leur second rendez-vous alors forcément, Raphael ne peut pas prétendre connaitre Jessie, mais ça ne l’empêche pas de lui dire ouvertement ce qu’il pense d’elle. Il ne rebondit pas sur sa première remarque, préférant laisser toute pensée négative en dehors de cette super soirée, mais répond volontiers à la question qui s’en suit, sans aucune hésitation. « Une femme passionnée, aux idées bien arrêtées, mais réfléchies, et qui reste ouverte à la discussion. » Ce qu’il veut dire par là, c’est qu’il a bien compris qu’elle a un petit caractère, mais le professeur n’a jamais aimé les femmes trop plates, lui l’étant déjà assez pour deux. L’avantage chez la brune, c’est qu’elle a les qualités qui vont avec et qui contrebalance, comme sa capacité à exprimer ses opinions et à échanger dessus. « J’espère que tu ne me mets pas dans le lot. » Il se met à rire. Lui ne s’y met pas en tout cas et il n’a jamais donné de raisons à Jessie de le faire pour l’instant, mais il se doute bien qu’il a déjà dû être le sombre crétin de quelqu’un, sans le vouloir. Il reste le genre d’hommes qui se comporte de manière respectueuse envers les femmes, ou en tout cas il se plait à le croire.

Ils font leur entrée dans la pièce et le métis est séduit. Ils ont encore du temps avant que le diner soit servi et cela lui convient donc lorsque Jessie choisit l’option d’aller voir les stands. Raphael ne manque pas d’observer avec attention toutes les personnes autour de lui afin de voir comment ils jouent le jeu, peut-être par des gestes un peu spéciaux ou un vocabulaire d’antan, mais force est de constater que malgré l’envie de bien faire, beaucoup n’ont sans doute pas les connaissances pour reproduire avec exactitude les rites d’antan. Il fait d’ailleurs partie de cette foule de gens malgré sa passion dévorante pour l’histoire. Sa partenaire essaye bientôt un serre-tête et il se contente de regarder. Les stands de bijoux, c’est un peu comme les magasins, pas une grande passion pour lui. « Il te va très bien ! » Et il le pense sincèrement d’ailleurs. Il attend que la jeune femme ait fini ses emplettes pour qu’ils puissent continuer à se balader bras dessus, bras dessous. Un peu plus loin, il y a un souffleur de verre, et en face un homme qui forge le métal. Là, le père de famille est au comble de la joie et ne sait même pas par où commencer. « Tu crois qu’il va faire quoi ? » dit-il en montrant le souffleur finalement, en train de commencer une nouvelle pièce. On ne dirait pas un vase, verre ou quoi que ce soit du genre…
Jessie Davidson
ADMIN ∎ It's where my demons hide
Jessie Davidson
Inscrit le : 13/11/2018
Messages : 100
Avatar : Adelaide Kane
Crédits : Angie - Citation sign Jake Jaglieski
Mes rps : Indisponible (8/8)

Raphael - Marlon - Stanislas - Tae-So - Jayden - Zack - Lexie

Bloc notes : Jessie & Raphael #02 7cfd6959e1518f0d1991f4b1d470b32e



Jessie & Raphael #02 Empty
Re: Jessie & Raphael #02, le Dim 21 Avr - 20:46

En avant, cocher

ft. Raphael Blaxtone


Je suis curieuse de savoir quelle image il a de moi pour le moment. « Une femme passionnée, aux idées bien arrêtées, mais réfléchies, et qui reste ouverte à la discussion. » Waouh. Monsieur marque un point. Je souris en le regardant. Il a raison. Enfin, ça ce sont bien sûr mes bons côtés. Il est vrai que quand je suis passionnée par quelque chose, j'y mets tout mon coeur. Je m'investis à fond dans ce que j'aime. Ceci dit, ces derniers temps, ça se résume aux fêtes... Enfin bref, n'en parlons pas pour le moment. Je sais également ce que je veux et j'ai des avis sur tout mais je ne suis jamais contre les débats et je reste ouverte à l'échange d'opinion même si c'est rare, voir inexistant, qu'on m'ai fait changer d'avis. "Tu sais ce qu'il faut dire à une femme toi." Je ne veux pas lui donner trop d'importance non plus, je ne voudrais pas qu'il prenne la grosse tête. Ceci étant, je dois malgré tout admettre qu'il a raison, même si je le dis de façon détournée. Honnête jusqu'au bout mais je ne suis pas obligée de le mettre sur un pied d'estal non plus. On parle ensuite des hommes qui peuvent être de parfaits crétins. « J’espère que tu ne me mets pas dans le lot. » Je ris avant de simplement répondre: "Pour le moment, non. Mais je ne te connais pas assez pour dire si oui ou non, tu fais effectivement partis des crétins." J'aurais tendance à dire que non, vu ce que j'ai pu voir mais je ne peux pas être sûre de ce que j'avance.

On entre et on commence notre aventure en procédant à un tour au niveau des stands. J'essaie un serre-tête. Je ne sais pas pourquoi j'ai eu un coup de coeur pour celui-ci. Ce n'est habituellement pas mon genre de choses. Je n'apprécie pas trop les serre-tête. Il n'y a que les idiots qui ne changent pas d'avis, paraît-il. Je le paye et le garde sur la tête. « Il te va très bien ! » Je souris. "Merci." On reprend notre promenade bras dessus-bras dessous à travers les stands. J'admire l'homme qui forge le métal puis celui qui souffle le verre. « Tu crois qu’il va faire quoi ? » Honnêtement? Je n'en ai pas la moindre idée. Je laisse aller mon imagination. "Hm... Je vais dire... Une pièce d'échiquier. Pourquoi pas un fou... Ou un cavalier?" A moins que ce ne soit un roi ou une reine, allez savoir. Ou bien tout simplement quelque chose qui n'a strictement rien à voir avec une pièce d'échiquier. Ça me fait rire. "Et toi, tu penses à quoi?" Je suis curieuse. J'observe le travail qu'il fait. C'est vraiment tout un art tout ça. Je remarque que quelques oeuvres, à savoir des verres principalement, sont exposés. Je prends soin d'en déplacer un ou deux pour qu'ils soient bien par pair, au minimum...

code by ORICYA.


╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮

Il était bien trop solitaire pour tendre la main à cette fille aussi seule que lui. On est toujours seul, seul dans la vie, on se croise sans se voir comme perdu dans le noir.©TENNESSEE.
Raphael Blaxtone
ADMIN ∎ Le Gentleman Célibataire
Raphael Blaxtone
Inscrit le : 02/03/2017
Messages : 502
Avatar : Jesse Williams
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 05/08/1981
Mes rps : /

Bloc notes : /



Jessie & Raphael #02 Empty
Re: Jessie & Raphael #02, le Dim 28 Avr - 18:41

Il ne se prétendrait pas bon orateur et encore moins séducteur né, mais il n’en reste pas moins vrai que Raphael n’est pas avare en compliment. Il sourit à sa compagne de soirée. « Je vais faire le nécessaire pour que ça reste ainsi alors. » Il sait qu’il n’est pas un crétin alors il n’aura pas beaucoup de mal à respecter cette promesse qu’il se fait plus à lui-même qu’à Jessie au final.

Le professeur observe attentivement le souffleur de verre mais alors qu’il hésite sur la réponse à fournir à Jessie, il remarque qu’elle est en train de déplacer des verres. Il n’apprécie pas, en règle générale, qu’on touche aux choses qui ne sont pas à nous, mais c’est surtout dû au fait que Jiya était tellement maladroite qu’elle cassait souvent des choses dès qu’elle y touchait. Pour le coup, il fallait tout le temps s’excuser après, ce qui mettait systématiquement le métis mal à l’aise. Il a un mouvement d’habitude et tend le bras vers Jessie avant de se raviser. Il doit la laisser faire. Il n’a aucune raison de la stopper et ça ne lui vient pas à l’idée que ça peut être lié à ses tocs, même si elle l’a déjà averti à ce sujet. « Ça ferait une énorme pièce d’échiquier dans ce cas. » Son regard se pose de nouveau vers le souffleur de verre qui a commencé à faire ce qui ressemble à des jambes. « Un animal peut-être. On ne serait pas si loin d’un cavalier s’il faisait un cheval. » Il sourit à la jeune femme. « Finalement, on dirait plutôt une pieuvre… » Raphael fronce les sourcils. Il n’y a pas tellement de rapport avec le thème du weekend, mais l’art est intemporel à ce qu’on dit.
Jessie Davidson
ADMIN ∎ It's where my demons hide
Jessie Davidson
Inscrit le : 13/11/2018
Messages : 100
Avatar : Adelaide Kane
Crédits : Angie - Citation sign Jake Jaglieski
Mes rps : Indisponible (8/8)

Raphael - Marlon - Stanislas - Tae-So - Jayden - Zack - Lexie

Bloc notes : Jessie & Raphael #02 7cfd6959e1518f0d1991f4b1d470b32e



Jessie & Raphael #02 Empty
Re: Jessie & Raphael #02, le Sam 4 Mai - 11:53

En avant, cocher

ft. Raphael Blaxtone


Je ne doute pas quant à la véracité des dires de Raphael. « Je vais faire le nécessaire pour que ça reste ainsi alors. » Je le crois. Je ne pense pas que ce soit un mauvais bougre. Ça ne veut pas dire qu'il ne dira jamais rien qui pourrait me blesser ou que je ne le prendrais pas pour un crétin un jour. Je suis même persuadée que ça arrivera tôt ou tard. Mais ce n'est pas parce que je le prendrais pour un crétin que ça signifiera qu'il sera forcément un crétin comme la plupart des hommes de nos jours. Je lui adresse simplement un sourire sans rien ajouter, ne jugeant pas nécessaire de poursuivre dans cette voie. L'essentiel a été dit.

Je me sens obligée de déplacer des verres. J'ai tellement l'habitude de le faire que je ne réalise même pas que ça pourrait gêner Raphael. Ça m'est égal en fait. De toute façon, même si j'essayais de ne pas faire ce genre de choses, je n'y parviendrais pas. C'est dans ma nature, je ne peux pas faire autrement. J'ai déjà essayé de résister à mes pulsions mais ça n'a jamais rien amené de bon. Je remarque cependant le petit geste de bras tendu vers moi mais je constate qu'il se ravise. Il marque un point. M'empêcher de laisser libre court à mes tocs m'aurait sans doute agacée. « Ça ferait une énorme pièce d’échiquier dans ce cas. » Je ris légèrement. Il n'a pas tort. Mais pourquoi pas faire une pièce géante pour un échiquier géant? « Un animal peut-être. On ne serait pas si loin d’un cavalier s’il faisait un cheval. » Je penche la tête légèrement vers le côté pour observer l'objet inconnu sous un autre angle. « Finalement, on dirait plutôt une pieuvre… » Cette fois, je ris un peu plus fort qu'avant. "Peut-être que c'est de l'art abstrait. Attendons de voir quand il aura terminé." Je jette un oeil autour de moi et je peux voir que de nombreuses personnes vont s'installer à table. "Allons nous asseoir." On se dirige vers une table et on prend place. Toc oblige, je me mets à compter - dans ma tête - le nombre de personnes assises à notre table. Huit. C'est parfait. Je compte la table d'à côté. Six. Puis la suivante. Sept. Encore la suivante. Neuf. Non, là, ce n'est pas possible. Je commence à être nerveuse et ma jambe se met à bouger de bas en haut dans un geste trahissant cette nervosité. Je tente de me retenir mais autant dire que c'est sans succès. Je me lève soudainement et me dirige vers les tables, non loin de la nôtre. "Excusez-moi. Serait-il possible qu'un de vous se déplace à la table d'à côté? Comme ça, vous seriez huit à une table et huit à l'autre." Je leur fait un sourire. Pour moi, ça n'a rien de très étrange mais vu le regard que tout le monde me lance, je pense que si, c'est même plus qu'étrange.

code by ORICYA.


╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮

Il était bien trop solitaire pour tendre la main à cette fille aussi seule que lui. On est toujours seul, seul dans la vie, on se croise sans se voir comme perdu dans le noir.©TENNESSEE.
Raphael Blaxtone
ADMIN ∎ Le Gentleman Célibataire
Raphael Blaxtone
Inscrit le : 02/03/2017
Messages : 502
Avatar : Jesse Williams
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 05/08/1981
Mes rps : /

Bloc notes : /



Jessie & Raphael #02 Empty
Re: Jessie & Raphael #02, le Ven 10 Mai - 8:33

Raphael rit aussi et oublie alors rapidement l’histoire de déplacement des verres. Il continue d’observer le souffleur de verre lorsque Jessie lui propose qu’ils aillent s’asseoir. Sa curiosité ne peut pas s’empêcher d’être déçue de ne pas connaitre le fin mot de l’histoire quant à l’objet soufflé, mais il se dit que la brune est bien plus importante que la résolution de cette énigme. Alors, il la suit, sans broncher, même plutôt heureux d’être en sa compagnie. Et alors qu’ils s’installent, il observe la nappe, la disposition des assiettes, toutes ces petites choses qui ont été pensées pour faire de cette soirée une réelle reconstitution. Son attention se détourne alors de Jessie plusieurs minutes et il n’a pas l’occasion de remarquer qu’elle se met à devenir nerveuse. C’est lorsqu’il s’apprête à lui faire remarquer que les assiettes sont en terres cuites qu’elle prend la parole. Et là, c’est le drame… Ou plutôt, disons que tout le monde autour d’eux les regarde, comme s’ils étaient des extraterrestres. Le métis n’est jamais très à l’aise lorsqu’il est au centre de l’attention et même si c’est sa partenaire qui l’est en réalité, il se sent tout aussi visé. Il se penche vers la jeune femme et lui dit assez bas : « Jessie, tu ne peux pas leur demander ça. Ils sont ensemble, ils ont envie de passer la soirée ensemble. » Son ton est très calme. Il tente juste d’expliquer la situation à la jeune femme avec ses mots et son intonation de papa. « Tu veux qu’on change de place ? Qu’on aille à un endroit où tu ne verras que des tables de huit ? » Pas sûr que cette solution suffise mais au moins, il tente. En même temps, les tables sont prévues pour un certain nombre de personnes alors pourquoi est-ce qu’il y a toujours des chieurs qui bougent les sièges, les assiettes et tout le reste…
Jessie Davidson
ADMIN ∎ It's where my demons hide
Jessie Davidson
Inscrit le : 13/11/2018
Messages : 100
Avatar : Adelaide Kane
Crédits : Angie - Citation sign Jake Jaglieski
Mes rps : Indisponible (8/8)

Raphael - Marlon - Stanislas - Tae-So - Jayden - Zack - Lexie

Bloc notes : Jessie & Raphael #02 7cfd6959e1518f0d1991f4b1d470b32e



Jessie & Raphael #02 Empty
Re: Jessie & Raphael #02, le Sam 11 Mai - 12:17

En avant, cocher

ft. Raphael Blaxtone


Je dois avouer que je suis moi-même curieuse de savoir ce que va donner comme résultat l'objet du souffleur de verre mais je me dis qu'on aura l'occasion de voir ça de plus près après le repas et c'est tout aussi bien. Garder le mystère jusqu'à la fin, faire durer le suspens. On s'installe donc à table et c'est là que je commence à être de plus en plus nerveuse. Je ne sais pas si Raphael a remarqué ou non, trop obnubilée à me concentrer sur ce qui me dérange. C'est agaçant et à un moment donné, je ne résiste plus. Je me dois de leur demander de changer de place. C'est plus fort que moi. Raphael se penche vers moi pour me parler. « Jessie, tu ne peux pas leur demander ça. Ils sont ensemble, ils ont envie de passer la soirée ensemble. » Il est sérieux là?! Le ton qu'il emploie avec moi ne me plaît pas du tout. "Ne me parles pas comme à une enfant!" J'ai l'impression que c'est de cette façon qu'il s'adresse à moi et vu mon état actuel de stress parce que je n'obtiens pas ce dont j'ai besoin pour me calmer, je m'énerve également contre le beau brun. « Tu veux qu’on change de place ? Qu’on aille à un endroit où tu ne verras que des tables de huit ? » "Non! Ce que je veux c'est qu'une personne change de place!" Les regards sont braqués sur nous. Tant pis. Personnellement, j'en ai l'habitude. Je ne veux pas que nous on change de place parce que je saurais toujours qu'ils sont un nombre impair à ces deux tables et ça ne me conviendra pas. Mon regard se pose alors sur les yeux bleus du brun. Merde. Il n'a pas mérité ça. Il n'a pas mérité d'être regardé comme un ovni parce que la femme qui l'accompagne est tarée. Je repousse brutalement ma chaise et me lève pour me rendre dans les toilettes sans adressé un mot de plus. Je ne le plante pas. Ou si, d'une certaine façon? Je veux juste éviter qu'il voit mon état encore plus dérangé. Je fais les cent pas. Personne n'est là parce que tout le monde est à table pour le repas. Dans la salle, les chuchotements se font entendre. Je marmonne: "Neuf... sept... Au lieu de huit..." Ça ne cesse de tourner en boucle dans ma tête et ça me rend de plus en plus nerveuse. J'attrape le premier truc que je trouve (je ne saurais même pas vous dire ce que c'était) et je le balance contre un miroir par colère. On pourrait considérer que c'est un caprice mais c'est tellement plus compliqué que ça. Mon souffle est saccadé. Je regarde le miroir brisé et je commence à ramasser les morceaux dans l'évier et par terre. Je ne voudrais pas qu'un enfant se blesse. Je me coupe avec un morceau. "Aie!" Je soupire. Je crois que j'ai besoin d'une cigarette... Alors après avoir ramassé et jeté les morceaux, je me dirige vers la porte pour quitter les toilettes.

code by ORICYA.


╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮

Il était bien trop solitaire pour tendre la main à cette fille aussi seule que lui. On est toujours seul, seul dans la vie, on se croise sans se voir comme perdu dans le noir.©TENNESSEE.
Raphael Blaxtone
ADMIN ∎ Le Gentleman Célibataire
Raphael Blaxtone
Inscrit le : 02/03/2017
Messages : 502
Avatar : Jesse Williams
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 05/08/1981
Mes rps : /

Bloc notes : /



Jessie & Raphael #02 Empty
Re: Jessie & Raphael #02, le Mar 14 Mai - 23:27

Le ton de Jessie surprend Raphael. Il ne s’était pas vraiment rendu compte qu’il lui avait parlé comme il l’aurait fait avec Simon, tout simplement parce que c’est habituel pour lui. Il s’en veut aussitôt, mais la suite des événements lui fait oublier ses émotions et le met juste très mal à l’aise. Où est passé ce trou de souris où il aimerait tant se cacher ? La jeune femme semble s’énerver d’avantage et le métis reste stoïque, sans aucune réaction. Il lui avait parlé de ses tocs, mais il n’y pense même pas à cet instant-là. Il est juste en état de choc, ou disons que c’est tout comme. La jeune femme se lève de table et lui reste là, comme un con, un tas de regards braqués sur lui. Plusieurs minutes se passent avant qu’il ne revienne à la réalité et presque conscience de la situation. « Elle est partie. » Constate-t-il, hébété. Un homme en face de lui, lui fait comprendre qu’elle a pris la direction des toilettes, en montrant le tout du doigt. Alors, le père de famille se lève, tout en présentant d’innombrables excuses à ses compagnons de table.

« Jessie ? » Il répète le prénom à plusieurs reprises, mais personne ne lui répond. C’est au moment où la jeune femme s’apprête à sortir des toilettes qu’il la retrouve enfin. Elle doit se demander pourquoi il a mis autant de temps à la rejoindre. Raphael la regarde et se demande ce qu’il doit faire, ou dire, persuadé que la moindre de ses paroles ne sera quoi qu’il arrive pas la bonne. Finalement, il joue la carte de la sécurité. « Qu’est-ce que je peux faire ? » Un homme bon, voilà ce qu’il est. Mais alors que la porte s’ouvre un peu plus grand, du fait qu’il est beaucoup plus grand que la jeune femme, il voit bientôt l’état des toilettes, ou plutôt le fait qu’un miroir est en morceaux. « Qu’est-ce qui s’est passé ? » Il est plus inquiet qu’autre chose.
Jessie Davidson
ADMIN ∎ It's where my demons hide
Jessie Davidson
Inscrit le : 13/11/2018
Messages : 100
Avatar : Adelaide Kane
Crédits : Angie - Citation sign Jake Jaglieski
Mes rps : Indisponible (8/8)

Raphael - Marlon - Stanislas - Tae-So - Jayden - Zack - Lexie

Bloc notes : Jessie & Raphael #02 7cfd6959e1518f0d1991f4b1d470b32e



Jessie & Raphael #02 Empty
Re: Jessie & Raphael #02, le Jeu 16 Mai - 15:43

En avant, cocher

ft. Raphael Blaxtone


Je m'en veux. Je m'en veux parce que jusqu'à présent, Raphael s'est avéré être un homme super. Je ne peux pas dire que je le connais, mais il a l'air d'être quelqu'un de bien qui ne mérite certainement pas une tarée dans mon genre dans sa vie. C'est bien d'ailleurs à cause de sa présence que je suis partie dans les toilettes. Voir son regard sur moi m'a troublée. En temps normal, j'aurais fait un scandale jusqu'à obtenir ce que je veux ou jusqu'à ce qu'on me foute dehors de force. Mais là, Raphael n'a pas mérité tout ça. Ce que je viens de faire d'ailleurs c'est déjà trop. « Jessie ? » Je l'entends mais je ne réponds pas. Je regarde ma main qui saigne un peu. Je ne sais pas si je dois sortir, si je dois m'excuser ou au contraire, ne rien dire du tout. C'est qui je suis, que ça plaise ou non. Les relations avec les autres, en général, je les évite à part quelques rares personnes parce que je ne sais pas, ou je ne sais plus, comment m'y prendre. Je sais pas comment je dois me comporter. J'imagine que la logique voudrait que je m'excuse de m'être comportée comme ça mais en même temps, je vois pas pourquoi je m'excuserais d'être telle que je suis, sans faux-semblants. J'ouvre la porte pour sortir. « Qu'est-ce que je peux faire ? » Excellente question. Rien, j'imagine. J'hausse les épaules. « Qu'est-ce qui s'est passé ? » Je lève ma main pour lui montrer. « Une façon de calmer la colère et en ramassant les morceaux, je me suis coupée. Rien de grave. » À mes yeux en tout cas, ce n'est rien de grave. « Si tu veux faire quelque chose, tu ferais mieux de prendre tes jambes à ton cou. Ça vaudra sûrement mieux pour toi. » Il a pas mérité ça. On en est au second rendez-vous et je lui montre déjà mon vrai visage. S'il ne prend pas la fuite maintenant, c'est que soit il est aussi taré soit il n'a pas conscience d'à quel point je pourrais être nocive pour lui. En plus, s'il ne part pas maintenant, il partira plus tard et ce sera sûrement pire pour lui comme pour moi. Je suis encore un peu en colère. La vérité c'est que j'ai pas envie qu'il prenne ses jambes à son cou. J'ai trouvé quelque chose en lui. Il n'est pas comme ceux que j'ai l'habitude de fréquenter. Il a une maturité, de la conversation, il est drôle et il peut s'avérer bien plus surprenant que je l'aurais cru. Je ne parle pas d'avoir trouvé l'amour. Je dis juste qu'il pourrait être une bouffée d'oxygène dans ma vie. Et je dois dire que je suis curieuse d'en découvrir d'avantage sur lui, même si lui risque de ne plus avoir envie d'en apprendre plus sur moi.

code by ORICYA.


╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮

Il était bien trop solitaire pour tendre la main à cette fille aussi seule que lui. On est toujours seul, seul dans la vie, on se croise sans se voir comme perdu dans le noir.©TENNESSEE.
Raphael Blaxtone
ADMIN ∎ Le Gentleman Célibataire
Raphael Blaxtone
Inscrit le : 02/03/2017
Messages : 502
Avatar : Jesse Williams
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 05/08/1981
Mes rps : /

Bloc notes : /



Jessie & Raphael #02 Empty
Re: Jessie & Raphael #02, le Jeu 30 Mai - 10:25

Il va falloir qu’ils trouvent une infirmerie ou un kit de premier secours, pour que ça ne s’infecte pas. L’homme laisse ça dans un coin de sa tête, se disant qu’il vaut mieux apaiser la situation avant. Il payera pour les dégâts s’il le faut, même s’il n’en est pas à l’origine ; mais ça aussi ce n’est pas forcément urgent. Tout un tas de pensées se bousculent dans sa tête mais ça fait surtout tilt quand Jessie lui dit qu’il devrait fuir. Il n’en a pas envie, clairement. Certes, la situation l’a mise très mal à l’aise et l’a fortement surpris, mais quand il regarde la brune, il n’a aucunement envie que tout s’arrête si brusquement. Elle a apporté quelque chose dans sa vie en peu de temps et il aimerait que ça continue. Il oublie Anaëlle lorsqu’il est avec elle ; pas spécialement dans son cœur, mais dans ses pensées. Il n’est plus aussi triste, plus autant à se morfondre et il pense à autre chose. Il n’est même pas question de sentiments. Il secoue la tête à la proposition de fuite, pour indiquer qu’il refuse ; et pour toute réponse, il enchaine : « Je crois que je n’avais pas mesuré correctement l’impact de tes paroles, quand tu m’as parlé de tes tocs. » Il avait envie d’employer le terme maladie, mais il ne valait mieux pas. Il s’était dit que ce ne devait pas être trop grave et avait tout simplement mal imaginé le tout. Maintenant, il a besoin d’en savoir plus, ou plus précisément de TOUT savoir. Ce n’est absolument pas pour juger la jeune femme ou pour s’éloigner d’elle ensuite, mais il n’aime pas être dans l’inconnu et pour être psychologiquement préparé à des soirées comme ce soir, il faut qu’il sache. « Il va falloir que tu m’expliques vraiment tout en détail, si tu le veux bien. » Il s’approche d’elle et la prend dans ses bras. Une accolade à la fois amicale et tendre, pour qu’elle se sente mieux et oublie un peu tout ce qui a pu se passer ce soir. « J’aimerais comprendre, et… on arrivera peut-être à faire mieux la prochaine fois. » Il se recule d’un pas, lâchant l’étreinte. Il lui sourit, voulant l’encourager à lui parler. « On va se poser un peu dehors ? » A l’air frais, à l’abri des regards, des autres, ils seront peut-être mieux pour discuter de choses aussi sérieuses.
Jessie Davidson
ADMIN ∎ It's where my demons hide
Jessie Davidson
Inscrit le : 13/11/2018
Messages : 100
Avatar : Adelaide Kane
Crédits : Angie - Citation sign Jake Jaglieski
Mes rps : Indisponible (8/8)

Raphael - Marlon - Stanislas - Tae-So - Jayden - Zack - Lexie

Bloc notes : Jessie & Raphael #02 7cfd6959e1518f0d1991f4b1d470b32e



Jessie & Raphael #02 Empty
Re: Jessie & Raphael #02, le Jeu 30 Mai - 11:17

En avant, cocher

ft. Raphael Blaxtone


Ce n'est pas mon genre de dire à quelqu'un de fuir. Je n'ai pas le droit de dire aux autres ce qu'ils doivent ou ne doivent pas faire. Chacun est libre de faire ce qu'il souhaite et ce qu'il juge bon. Mais là, la situation est différente. Raphael n'est pas comme les autres hommes que j'ai pu rencontrer. Peut-être que je me trompe, peut-être que non. Quoi qu'il en soit, j'ai l'intime conviction au fond de moi qu'il ne mérite pas de subir ce que je pourrais lui faire subir. Il secoue la tête, comme un signe qu'il refuse de prendre ses jambes à son cou. Je me dis qu'il ignore dans quoi il se lance. Il reprend la parole. « Je crois que je n’avais pas mesuré correctement l’impact de tes paroles, quand tu m’as parlé de tes tocs. » Je n'allais pas lui balancer que ça pouvait devenir violent non plus... C'est un peu normal qu'il n'ait pas forcément bien compris ce que ça impliquait. « Il va falloir que tu m’expliques vraiment tout en détail, si tu le veux bien. » Ça l'intéresse vraiment de savoir à quel point je déraille? Il me prend dans ses bras. C'est dingue. Il n'est vraiment pas comme les autres. Seulement voila, c'est aussi quelque chose qui n'est pas habituel pour moi et ça me perturbe plus que ce que je voudrais l'admettre. Je réponds malgré tout à son étreinte. « J’aimerais comprendre, et… on arrivera peut-être à faire mieux la prochaine fois. » Puis il s'éloigne. Parce qu'il veut une prochaine fois? "Parce que tu veux une prochaine fois malgré le scandale que je viens de faire?" Je souris doucement. « On va se poser un peu dehors ? » J'hoche la tête. Prendre l'air ne me fera pas de mal. Je prends ceci dit un mouchoir de mon sac que je pose dans la paume de ma main pour arrêter un peu le saignement et je le suis dehors. On se trouve un coin tranquille et je m'assois sur un petit muret. "Je sais pas trop quoi te dire..." J'ai toujours des avis sur tout mais les tocs, c'est particulier. "Je suis obsédée par des choses. J'ai besoin de nombres pairs, que tout à sa place, qu'aucun objet ne soit trop éloigné des autres,..." Je regarde le sol. "Tant que je ne règle pas le problème, ça me travaille, ça me hante et ça me rend chèvre..." Je crois que c'est un assez bon résumé de la chose. "Ça me rend en colère, nerveuse, et je dois me sortir ça du crâne. D'où mon pétage de plomb aux toilettes..." J'hausse les épaules. Il est vrai que si je peux arranger les choses, je reste calme. Mais si ça ne va pas, je déraille. Je sors une cigarette de mon paquet. "Encore un vice. J'en ai besoin pour me détendre." C'est sûrement psychologique, j'en ai conscience mais c'est plus fort que moi.

code by ORICYA.


╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮

Il était bien trop solitaire pour tendre la main à cette fille aussi seule que lui. On est toujours seul, seul dans la vie, on se croise sans se voir comme perdu dans le noir.©TENNESSEE.
Raphael Blaxtone
ADMIN ∎ Le Gentleman Célibataire
Raphael Blaxtone
Inscrit le : 02/03/2017
Messages : 502
Avatar : Jesse Williams
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 05/08/1981
Mes rps : /

Bloc notes : /



Jessie & Raphael #02 Empty
Re: Jessie & Raphael #02, le Sam 1 Juin - 13:59

Il lui sourit en haussant les épaules. Il n’a pas envie qu’il n’y ait pas de prochaine fois en tout cas, ça veut dire ce que ça veut dire. Raphael connait les combats qu’il n’est pas prêt à mener, les choses pour lesquelles il n’est pas prêt à se battre, mais cette relation nouvelle avec Jessie, peu importe la tournure qu’elle prendra, c’est quelque chose qu’il n’a pas envie de perdre. Cela mérite donc de creuser un peu plus et il verra avec le temps s’il accepte les différences de la jeune femme ou si elles sont vraiment trop difficiles à supporter. Trouver les bonnes armes, voilà ce qui semble urgent par contre. « Je pense en effet que tu mérites qu’on se batte un peu pour toi. » Amicalement, amoureusement, allez savoir. Il sait juste que c’est une personne sincère, vraie et franchement super lorsqu’elle n’est pas en crise, d’après ce qu’il a déjà pu voir.

Ils vont dehors. Le professeur s’assoit et attend simplement que Jessie reprenne la parole. Il ne sait pas réellement ce qu’il attend comme explications, ce qu’il souhaite savoir avec exactitude. C’est difficile, même, de penser aux questions à poser car il est sur un terrain complétement inconnu pour lui. Dans ses problèmes de mathématiques, il sait au moins ce qu’il cherche, ainsi que l’objectif final. Là, non, c’est sans doute ce qui lui pose le plus de soucis. Il comprend tout de même que lorsque quelque chose n’est pas comme il faut, cela devient viscéral pour la jeune femme et qu’il n’y a alors plus que ça dans sa tête. Il reste silencieux. Il l’observe ensuite quand elle prend une cigarette. Ça, il accepte moins bizarrement. « Je n’ai jamais aimé les filles qui fument. » Il se met à rire bêtement. « J’ai toujours trouvé qu’il n’y a rien de moins sexy. » Là encore, le rire le prend, peut-être plus nerveux qu’autre chose. Peut-être une manière aussi de ne pas penser au reste, le temps d’un instant, mais la réalité lui revient vite à la figure. « Comment est-ce que tu règles les choses en général ? »
Jessie Davidson
ADMIN ∎ It's where my demons hide
Jessie Davidson
Inscrit le : 13/11/2018
Messages : 100
Avatar : Adelaide Kane
Crédits : Angie - Citation sign Jake Jaglieski
Mes rps : Indisponible (8/8)

Raphael - Marlon - Stanislas - Tae-So - Jayden - Zack - Lexie

Bloc notes : Jessie & Raphael #02 7cfd6959e1518f0d1991f4b1d470b32e



Jessie & Raphael #02 Empty
Re: Jessie & Raphael #02, le Mar 4 Juin - 20:26

En avant, cocher

ft. Raphael Blaxtone


Je n'ai jamais entendu quelqu'un dire une chose aussi gentille à mon sujet. Pas même avant l'arrivée de mes tocs. « Je pense en effet que tu mérites qu’on se batte un peu pour toi. » Le fait qu'il dise un truc pareil me fait sentir coupable. Je sais que tôt ou tard, je vais lui faire du mal. Parce que c'est ce que je fais en général. Je n'ai pas l'habitude des relations, qu'elles soient amicales ou amoureuses ou même familiales. J'ai perdu le sens de la communication. Oh, je peux discuter avec les gens, je peux être blagueuse, je peux m'entendre avec quelqu'un. Mais mes amis se comptent sur les doigts d'une main. Il n'y a que Malhia en fait, la soeur de Raphael, que je considère comme une véritable amie. Je ne parle plus à mon père. J'entretiens une assez bonne relation avec ma mère mais ça reste pas forcément la meilleure des relations qu'une fille peut avoir avec sa mère. Quant au côté amoureux... Je crois que j'ai trop peur de souffrir ou de faire souffrir pour m'attacher. J'ai envie de lui balancer tout ça au visage, comme une façon de le faire fuir peut-être? Mais je ne dis rien. Je ne dis rien parce que je n'ai pas envie d'avoir l'air pathétique et de me faire passer pour Caliméro parce que ce n'est absolument pas moi. Ceci dit, j'ai pas envie de lui faire du mal. "On se connait à peine... Tu peux pas dire que je mérite ça. Je vais forcément te faire du mal un jour ou l'autre, t'en as conscience?" Que ce soit par mes tocs ou simplement par ma perte de connaissance des relations humaines. Il n'a pas pu le remarquer parce que quand il s'agit de discuter, de rire, d'apprendre à connaître l'autre, je sais faire. Mais si on devient amis ou autre chose, je vais sûrement faire foirer. Ou lui fera foirer quand il prendra ses jambes à son cou parce qu'il ne sera pas apte à supporter mes crises d'hystérie. Au choix. Un petit sourire naît sur mon visage en pensant à ça: parfois les histoires les plus difficiles, voire destructrices, sont les plus belles aussi.

On va finalement se poser sur un muret. Je lui explique comme je peux, sans savoir vraiment comment dire les choses. Je veux pas l'effrayer mais je veux quand même me montrer claire. Je m'allume une cigarette alors qu'il garde le silence. « Je n’ai jamais aimé les filles qui fument. » Je tourne mon visage vers lui. « J’ai toujours trouvé qu’il n’y a rien de moins sexy. » Je ris doucement avant d'hausser les épaules. "Heureusement que j'ai d'autres atouts pour être sexy alors." Je tire une bouffée sur la cigarette avant de soupirer doucement. "Je fume pas spécialement par plaisir. J'ai juste besoin de ça pour me détendre. Me concentrer sur la fumée, tout ça, ça me calme. Je sais que c'est psychologique..." Je pourrais sûrement arrêter si j'avais autre chose pour réellement me calmer mais pour l'instant, ce n'est pas le cas. Seulement voila, je respecte Raphael alors je lui demande: "Tu veux que je l'éteigne?" S'il me dit oui, je l'éteindrais tout de suite par respect pour lui. S'il n'aime pas, je peux comprendre. Je ne le ferais pas pour tout le monde. Mon père par exemple, je lui soufflais la fumée au visage quand il commençait avec ce vice. J'avais quinze-seize ans aussi, l'âge bête dirons-nous. « Comment est-ce que tu règles les choses en général ? » Revenons-en au sujet principal. "Comme tu as vu, j'essaie de remettre les choses à leur place... Quand c'est un objet, c'est vite déplacé. Un barman m'a une fois prise pour une folle un soir d'ailleurs mais il a respecté toutes mes demandes alors la soirée s'est très bien passée." Je ris doucement.

code by ORICYA.


╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮

Il était bien trop solitaire pour tendre la main à cette fille aussi seule que lui. On est toujours seul, seul dans la vie, on se croise sans se voir comme perdu dans le noir.©TENNESSEE.
Raphael Blaxtone
ADMIN ∎ Le Gentleman Célibataire
Raphael Blaxtone
Inscrit le : 02/03/2017
Messages : 502
Avatar : Jesse Williams
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 05/08/1981
Mes rps : /

Bloc notes : /



Jessie & Raphael #02 Empty
Re: Jessie & Raphael #02, le Mer 3 Juil - 19:03

Il le sait au fond de lui, dans ses tripes. C’est comme un instinct qui se réveille. Il refuse de croire que la jeune femme n’est pas celle qu’il pense qu’elle est. Pour autant, il sait qu’il va devoir tout faire pour apprendre à la connaitre davantage. Il n’a pas envie de perdre cette complicité naissante, peu importe les risques. Avoir mal ? Ça ne peut pas être pire que la perte d’Ana. Il s’en remettra dans le pire des cas et en attendant, il accumulera les merveilleux souvenirs, les moments qui rendent heureux. C’est suffisant comme motivation. « On fait tous du mal aux autres à un moment donné. La vie mérite de prendre quelques risques. » Il ne s’avance pas trop en soi, s’aidant de quelques principes plus ou moins philosophiques pour appuyer ses pensées. Il hausse les épaules et elle sort une cigarette, ce qui a le don de changer la discussion de sens. « Non, c’est pas grave. » Si elle en a besoin, alors qu’elle fume. Lors de leur dernier repas, elle n’était pas sortie pour allumer une cigarette, c’est que ça doit être en moment de crise. Il veut juste qu’elle soit bien pour ce soir. Il n’a pas à lui dicter sa conduite puisqu’il n’aimerait pas qu’on lui dicte la sienne. Il reste sceptique quelques instants face à sa réponse. Il tente d’imaginer, de construire un schéma mais n’arrive à rien de cohérent. « Je ne suis pas certain de pouvoir vraiment comprendre sans le vivre en fait. » Son ton est neutre, tel une simple constatation. Il devra faire avec et puis c’est tout, semblerait-il. Il finit par relever la tête. « Qu’est-ce que tu dirais d’un pique nique ? Si je vais chercher quelques victuailles et qu’on mange dehors tous les deux, est-ce que ça irait ? » Deux, un chiffre qu’elle semble apprécier. Ils pourraient profiter un peu de la soirée comme ça, même si ce ne sera pas tout à fait pareil.
Jessie Davidson
ADMIN ∎ It's where my demons hide
Jessie Davidson
Inscrit le : 13/11/2018
Messages : 100
Avatar : Adelaide Kane
Crédits : Angie - Citation sign Jake Jaglieski
Mes rps : Indisponible (8/8)

Raphael - Marlon - Stanislas - Tae-So - Jayden - Zack - Lexie

Bloc notes : Jessie & Raphael #02 7cfd6959e1518f0d1991f4b1d470b32e



Jessie & Raphael #02 Empty
Re: Jessie & Raphael #02, le Dim 7 Juil - 21:30

En avant, cocher

ft. Raphael Blaxtone


Je dois faire un aveu: je ne comprends pas. Je ne comprends pas comment cet homme fait pour rester là, près de moi, à me dire des choses que jamais personne ne m'a dites. Je viens de lui faire un scandale, de le mettre dans l'embarras et pourtant, il dit qu'il pense que je mérite qu'on se batte un peu pour moi? Comment peut-il dire un truc pareil et ne surtout pas prendre ses jambes à son cou? Si j'étais une fille comme les autres, je n'essaierais certainement pas de le faire fuir en l'avertissant que je vais obligatoirement le faire souffrir tôt ou tard. Du moins je crois. Le fait est que je ne me comporte pas comme les autres. Alors il m'est un peu difficile de savoir comment je suis sensée réagir dans pareille situation. « On fait tous du mal aux autres à un moment donné. La vie mérite de prendre quelques risques. » Et je fais donc partie des risques que lui veut prendre? "C'est à tes risques et périls. Tu ne pourras pas dire que je ne t'ai pas prévenu..." Oui je sais, j'insiste. Et alors? C'est comme ça. Le fait est qu'il a l'air d'être un mec vraiment bien et j'ai pas envie de piétiner son coeur. J'ai pas envie de prendre le risque qu'un jour Malhia vienne me voir et me dise que j'ai tout fichu en l'air. Elle est ma meilleure amie. Ma seule et unique amie. J'ai pas envie de foutre ça en l'air, j'ai pas envie de foutre Raphael en l'air. Depuis quand je m'inquiète des autres moi?

« Non, c’est pas grave. » Je souris doucement, reconnaissante qu'il tolère la fumée. Par respect, je l'aurais éteinte mais il accepte que je la garde et ça me convient parfaitement. « Je ne suis pas certain de pouvoir vraiment comprendre sans le vivre en fait. » Il a raison. C'est abstrait. Même moi je ne suis pas toujours sûre de me comprendre pour être honnête. Je peux avoir des réactions que je n'avais encore jamais eu auparavant et me surprendre moi-même, en quelque sorte. "Et t'es sûr de vouloir essayer de comprendre? Parce que c'est pas aussi simple que des mathématiques. C'est plus abstrait. Il n'y a pas règle définie." Je veux juste être sûre qu'il sait que même si j'ai tendance à réagir d'une certaine façon, on est pas à l'abri d'une autre réaction. Il n'y a pas d'équations à résoudre, pas de problème à fixer, aucune règle à apprendre par coeur.

« Qu’est-ce que tu dirais d’un pique nique ? Si je vais chercher quelques victuailles et qu’on mange dehors tous les deux, est-ce que ça irait ? » Je relève mes yeux vers lui, surprise par sa proposition. "Carrément. J'ai super faim." Je lui adresse un sourire. C'est la vérité, j'ai super faim. J'ai rien mangé depuis midi et mon estomac commence à me le faire comprendre. J'éteins ma cigarette alors qu'il se lève. "Raphael?" Quand il se tourne vers moi, je lui souris toujours. "Profites en parce que je ne le dis pas souvent alors... Merci. D'être aussi... compréhensif?" Je ne sais pas si c'est vraiment le terme adéquat mais je n'en ai pas trouvé d'autre.

Spoiler:
 

code by ORICYA.


╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮

Il était bien trop solitaire pour tendre la main à cette fille aussi seule que lui. On est toujours seul, seul dans la vie, on se croise sans se voir comme perdu dans le noir.©TENNESSEE.
Raphael Blaxtone
ADMIN ∎ Le Gentleman Célibataire
Raphael Blaxtone
Inscrit le : 02/03/2017
Messages : 502
Avatar : Jesse Williams
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 05/08/1981
Mes rps : /

Bloc notes : /



Jessie & Raphael #02 Empty
Re: Jessie & Raphael #02, le Dim 21 Juil - 12:48

« J’en suis conscient. » C’est la seule chose qu’il peut dire de toute façon. Et il lui sourit, sincèrement, affectueusement. Il a souffert avec Ana. Il ne le savait pas à l’avance, cette fois-là, que ça se finirait ainsi. Pourtant, leur différence d’âge était un signe annonciateur, le même genre de signe qu’il pourrait retrouver avec Jessie si les choses allaient plus loin d’ailleurs. Il a souffert mais il ne regrette pas et n’a qu’une envie finalement : recommencer à vivre à 200 %, à avoir cette seconde de frisson qui suffit à excuser des mois de larmes et de douleur. Les choses n’en sont pas là avec la brune et Raphael n’est pas en mesure de dire si leur relation pourrait évoluer ou même s’il en a envie mais peu importe. Il veut juste vivre. Il assumera les conséquences comme il le fait toujours.

La jeune femme insiste, même plus tard quand il cherche à comprendre avant de se résoudre au fait que c’est plus compliqué que prévu. Il hausse les épaules dans un petit rire. Il est rare qu’il réagisse ainsi car Raphael n’aime pas les énigmes insolvables mais lui aussi est un mystère dans le fond. « Je suis un homme qui aime avoir toutes les réponses mais il faut que j’accepte de ne pas toujours tout savoir. » sa réponse se veut légère car il aimerait profiter du reste de la soirée de manière plus agréable et rattraper cet élan de légèreté qu’ils ont perdu depuis une bonne demi-heure maintenant. Lui vient alors l’idée de proposer un pique-nique. Oui, c’est l’idée parfaite pour passer une bonne soirée. Ils pourraient même dormir à la belle étoile, regarder les astres pendant des heures. Pas ce soir, mais un jour peut-être.

Quand elle se tourne vers lui, il lit dans ses yeux un sentiment qu’il ne voit que très rarement et qu’il a du mal à comprendre, mais qu’il aime beaucoup. Il plonge son regard dans le sien, sans le détourner un seul instant. A ses mots, il comprend que c’est peut-être de la reconnaissance, une forme de remerciement, de joie. Peut-être un peu de tout ça entremêlé dans le fond. Alors il lui sourit, lui prend la main. Dans un film, c’est le moment où ils auraient pu s’embrasser mais le ventre de Raphael se met à gargouiller bruyamment, ce qui le fait instantanément baisser les yeux et rire de bon cœur. Le destin peut-être. Il lâche la main de Jessie. « Tu n’as pas besoin de le dire. » Un clin d’œil et il s’éloigne vers l’intérieur du bâtiment sans un mot, espérant qu’elle comprendra qu’il faut qu’elle l’attende dehors. En même temps, il lui avait déjà dit qu’il irait chercher des victuailles et il répète rarement les choses.

Il doit bien se passer une bonne dizaine de minutes voir plus avant qu’il ne revienne, les mains chargées. Il a réussi à trouver ce qui ressemble à un cageot de légumes. Dedans, il y a deux assiettes pleines, ainsi que du pain et des couverts. « J’ai essayé de prendre varié. Tu n’as qu’à prendre ce qui te tente le plus. » Il lui sourit. « Et au pire, on peut transvaser et partager. » Il n’est pas difficile, point de vue nourriture et aime tout donc il s’en fiche éperdument. « J’ai tout pris par deux ! » Il se met à rire. En même temps, c’est logique vu qu’ils sont deux, mais bon…
Contenu sponsorisé


Jessie & Raphael #02 Empty
Re: Jessie & Raphael #02, le

Jessie & Raphael #02

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

La boite à souvenirs :: En ville :: Austin North :: Bull Creek Park
-