AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Little shop of horrors ft. Jace


Hourie Z. Doherty
Hourie Z. Doherty
Inscrit le : 27/02/2019
Messages : 46
Avatar : Karina Lira
Crédits : Lunaeye (vava) Anesidora (signa)
Mes rps :
INDISPONIBLE (5/5)



ϟ Osman ϟ Presley ϟ Jeremy ϟ Jace ϟ Hurricane - I can't play, right now. ϟ

Bloc notes :

HOURIE
ϟ Elle aime le vintage plus que n'importe qui.
ϟ Son idole est Hedy Lamarr.
ϟ Elle écrit un livre.
ϟ Elle croit très fort en l'amour mais elle est terriblement exigeante.

LES AUTRES ET ELLE

ϟ Osman est son grand-frère.
ϟ Presley est peut-être sa copine de shopping.
ϟ Jeremy est son ami de l'université.

ϟ You ?



Little shop of horrors ft. Jace , le Jeu 14 Mar - 20:10





 




La ville d’Austin est très sympathique a visiter, c’est une ville moderne qui offre beaucoup de chose à ses habitants. Une fois qu’on y est, il est presque impossible de s’y ennuyer. Elle regorge de boutiques, de parcs, de musées, de galeries, de street-art mais il n’y a pas la mer, malheureusement. En revanche, il y a la piscine qui est bien chouette mais j’y ai déjà mis les pieds la semaine dernière et l’idée d’attraper quelque chose dans le pédiluve me terrifie. Hors de question j’y passe sans quelque chose aux pieds. Loin de moi l’idée d’enfiler une paire de ces affreuses chaussures nommées Crocs ou un truc dans le genre. Du plastique aux pieds ? Non. Uniquement du cuir et du seconde main. La transition énergétique ne se fait pas assez vite et il faut l’aider rapidement avant que tout le monde crève.

En Googlant rapidement le quartier, je me suis rendue compte qu’il y avait un petit musée pas très loin de chez nous. Un musée de l’étrange et malheureusement pour moi, je suis fascinée par les forces occultes, les trucs un peu bizarres, ceux qui sortent de l’ordinaire et qui font parfois tache dans une conversation adulte. J’aime avoir le cerveau actif, en ébullition avec de la fumée qui sort par les oreilles constamment. Je me met en route vers ce fameux musée, habillée de ma jolie jupe en tartan achetée avec Presley et de ce sublime body. Mes petits escarpins rouges, mon sac à main rouge pour rappeler les chaussures et je suis partie. Je fume une cigarette le long du chemin, faisant bien attention à ne pas mettre mon mégot n’importe où quand elle est terminée. Je pousse la porte du musée en souriant, demandant un ticket pour les étudiants. Je me balade alors dans le musée, obsédée par cette superbe jungle artificielle où je tombe sur des têtes réduites. Je ne suis pas la seule à être fascinée visiblement, l’homme à côté de moi les regardent aussi. Il est accroupit tandis que je me penche en avant pour les regarder de près. C’est assez dégueulasse mais terriblement fascinant. Je regarde l’homme en question. Je détaille ses cheveux et ses traits avec un sourire. J’imagine gentiment sa tête en tête réduite. Je me pince les lèvres en manquant de rire. Je vois son regard traverser le mien, il va croire que je me fous de lui si je continue. J’essaye de reprendre un semblant de sérieux mais visiblement, c’est trop compliqué pour mon humour de merde. Son regard passe dans le mien. Je me sens légèrement observée d’un coup. « Vous aussi vous essayez d’imaginer ma tête en tête réduite ? »

(c) DΛNDELION

╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮

J'ai pas les pieds sur terre, j'ai mon château dans le ciel.
Jace Henshaw
Jace Henshaw
Inscrit le : 14/03/2019
Messages : 7
Avatar : Jack Greystone.
Crédits : hedgekey (avatar)
Date de naissance : 12/11/1990
Mes rps :
╸INDISPONIBLE╺

à venir


Bloc notes : /



Re: Little shop of horrors ft. Jace , le Sam 16 Mar - 15:46





 





Mon esprit s’envole par la fenêtre de mon bureau, derrière ma salle de classe. J’ai envie d’aller dehors, il fait un temps radieux et j’ai envie d’aller me balader en moto. Ces copies à corriger m’ont pris un temps fou, je n’ai pas la tête à ça aujourd’hui. Une fois qu’elles sont terminées, je regarde ma montre. Il est déjà plus quinze heures, heureusement que j’ai pris une demi-heure pour déjeuner sinon j’y serai encore. Je range un peu mon bureau avant d’attraper mes affaires, ma veste et mon casque. Je sors de l’université en me demandant ce que je vais bien pouvoir faire. Ça fait maintenant plusieurs années que je suis à Austin, j’ai déjà tout fait et dès qu’il y a une nouveauté en ville, je saute dessus pour aller la découvrir. J’enfile mes lunettes de soleil en détachant mes cheveux. J’enfourche mon Harley, garée sur le parking réservé à l’administration. Direction, le penthouse.

Une fois arrivé, je gare la moto dans le garage mais je ne monte pas chez moi. Je décide d’aller faire une balade à pieds. Hors de question de s’enfermer alors qu’il fait un temps magnifique. Un t-shirt blanc laissant apparaître le haut de mon torse, un jean clair et une paire de Jack Jones en cuir vieilli, je marche tranquillement, regardant la vie de derrière mes verres fumés. Je passe une main dans mes cheveux lâchés. J’allume alors une cigarette tout en continuant de marcher. Soudain, sans vraiment comprendre, je me retrouve devant le Musée de l’Etrange. Je ricane tout seul, je me souviens la dernière fois que je l’ai fait, c’était désastreux. Quand je faisais mes études ici, j’ai emmené ma petite copine de l’époque dedans et elle a failli faire une attaque parce qu’il y avait des fausses araignées dans une des salles. Bon, on a terminé dans ma chambre étudiante mais c’était vraiment très drôle. Je me dis que bien des années après, ça a forcément changé et comme ma curiosité me perdra, je me retrouve dedans rapidement. Un ticket et hop, me voilà à errer dans la pénombre. Soudain, je tombe sur une pièce où des têtes réduites tombent du plafond. Je déteste ces poupées, pourtant, je ne peux pas m’empêcher de regarder. C’est presque malsain, il faut voir la tête de celle-ci, je vous jure ! Soudain, je sens mon lacet se défaire. Je m’accroupis tout en gardant mon regard sur les têtes. Soudain, je sens qu’on me regarde. Je fronce les sourcils avant de me relever une fois mon lacet fait. Je cherche la source du regard et je la trouve. Elle est brune, les cheveux longs. Très jolie dans son genre. Je croise son regard, elle a un sourire moqueur sur ses belles lèvres. Elle semble sur le point d’éclater de rire alors qu’elle se trouve à quelques mètres de moi. J’esquisse un petit sourire amusé en secouant doucement la tête de gauche à droite. Je laisse faire, c’est presque mignon. Je reconcentre mon attention sur les têtes, enfin j’essaie. Je me sens encore observé et je recroise son regard, sans vraiment le vouloir. Ce jeu de regard est assez stimulant. Je finis par entendre le son de sa voix. « Pas vraiment, mais c’est ce que vous faites ? » dis-je en la dévisageant quelque peu. « Loin de moi l’idée d’imaginer le sosie d’Hepburn dans une position aussi macabre. » Dans cette pénombre, elle lui ressemble vraiment, c’est incroyable. « J’imagine que ce n’est pas la première fois qu’on vous le dit, ça m’étonnerait beaucoup. » J’attrape un élastique à mon poignet pour monter mes cheveux en un bun négligé. « Cela dit, maintenant que vous le dîtes, ce sera peut-être amusant. » Mon sourire s’élargit. Tais-toi, Jace, tu vas encore trop en dire. « Je m’appelle Jace, et vous ? » demandai-je, en m’approchant doucement d’elle, les mains dans les poches. J'ignore si l'éclairage me rend menaçant ou non, je ne l'espère pas. Je ne lui veux aucun mal.
(c) DΛNDELION
Hourie Z. Doherty
Hourie Z. Doherty
Inscrit le : 27/02/2019
Messages : 46
Avatar : Karina Lira
Crédits : Lunaeye (vava) Anesidora (signa)
Mes rps :
INDISPONIBLE (5/5)



ϟ Osman ϟ Presley ϟ Jeremy ϟ Jace ϟ Hurricane - I can't play, right now. ϟ

Bloc notes :

HOURIE
ϟ Elle aime le vintage plus que n'importe qui.
ϟ Son idole est Hedy Lamarr.
ϟ Elle écrit un livre.
ϟ Elle croit très fort en l'amour mais elle est terriblement exigeante.

LES AUTRES ET ELLE

ϟ Osman est son grand-frère.
ϟ Presley est peut-être sa copine de shopping.
ϟ Jeremy est son ami de l'université.

ϟ You ?



Re: Little shop of horrors ft. Jace , le Sam 16 Mar - 19:08





 




Nos regards viennent de se croiser, encore une fois et alors que j’émets le premier son en lui posant la question la plus stupide au possible, je suis surprise de voir qu’il se prend au jeu. Un sourire vient se poser entre mes deux lèvres tandis que je me tourne a demi vers lui. Un rire sort de mes lèvres quand il me demande si je l’imagine bel et bien en tête réduite. « Oui, mais entre nous, je vous préfère avec votre tête qu’en tant que tête réduite et objet de décoration. » Je lui souris légèrement en continuant de me pencher pour observer les peaux et tout. Il répond enfin à ma question initiale. Je me sens rougir par la comparaison. « J’espère bien. » Je ricane un petit peu en continuant de le regarder. Cet homme est vraiment beau. Dans les nuages, je réponds un peu après. « Euh, oui mais heureusement, je l’aime beaucoup. » Je lui fais un petit clin d’oeil. Je l’observe remonter ses cheveux en un joli bun. Ca lui va merveilleusement bien mais il a oublié une petite mèche. « Vous avez juste oublié une petite mèche, juste là. » Je lui montre délicatement avant de sourire en coin. « Essayez, c’est très amusant de voir comment les têtes peuvent être déformées et reconstituées. Je me dis que ces personnes pouvaient être très jolies mais maintenant, elles sont moches et minuscules. » J’hausse les épaules. Il se présente en souriant. Bon sang, tuez moi maintenant. Son prénom roule sur sa langue. « Enchantée Jace, je suis Hourie. » Je souris un petit peu gênée devant sa carrure plutôt imposante maintenant qu’il se rapproche. Je me sens minuscule. « On continue la visite ? Si vous voulez bien de Hou e Hepburn ?» Je ricane. D’un commun accord, nous passons dans la salle des pays asiatiques où nous nous retrouvons devant un tire-doigt. Un jeu peu commun mais une torture mentale absolue pour s’en défaire. « Vous vous souvenez de ce truc dans la Famille Addams ? » Je souris. « Enfin, si vous avez vu le film, on en retrouve un dedans où la femme du notaire se retrouve avec les doigts coincés pendant des jours et des jours. Mercredi arrive et elle la défait en quelques secondes. Cette scène me fait toujours rire à cause de Morticia d’ailleurs. » Je souris tendrement devant ce bijou. « Mais bon, faut avoir vu le film. »

(c) DΛNDELION

╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮

J'ai pas les pieds sur terre, j'ai mon château dans le ciel.
Contenu sponsorisé


Re: Little shop of horrors ft. Jace , le

Little shop of horrors ft. Jace

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: En ville :: Downtown :: Le musée de l'étrange
-